Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Mise à jour de mi-exercice des résultats financiers et du rendement économique pour 2009-2010

Document d'information archivé

Mise à jour de mi-exercice des résultats financiers et du rendement économique pour 2009-2010

Ministère des Finances

À l'instar de la plupart des territoires à l'échelle mondiale, l'Ontario continue de faire face à des défis économiques de taille et a dû mettre ses prévisions à jour. On prévoit maintenant que la province affichera un déficit de 24,7 milliards de dollars en 2009-2010, de 21,1 milliards de dollars en 2010-2011 et de 19,4 milliards de dollars en 2011-2012. Ces prévisions s'expliquent par la diminution des revenus prévus attribuable aux résultats inférieurs obtenus en 2008-2009 et au ralentissement de l'économie en 2009.

La décision d'afficher un déficit témoigne de l'engagement du gouvernement d'aider les familles ontariennes en ces temps difficiles en préservant les services publics clés tout en veillant à la compétitivité de la province sur le marché mondial.

On prévoit actuellement que les revenus de 2009-2010 totaliseront 90,2 milliards de dollars, une baisse de 5,8 milliards de dollars, soit 6 %, par rapport aux prévisions du budget de 2009, qui s'explique par les effets de la récession mondiale sur l'Ontario.

On prévoit que les charges de 2009-2010 totaliseront 113,7 milliards de dollars, une hausse de 4,4 % par rapport aux prévisions du budget de 2009. Les mesures que le gouvernement continue de prendre pour maintenir les services et atténuer les effets de la crise économique ont entraîné une hausse des dépenses consacrées aux programmes essentiels au sein du ministère de la Santé et des Soins de longue durée, du ministère des Services sociaux et communautaires et du ministère de la Formation et des Collèges et Universités. Cette hausse des dépenses est également attribuable au soutien de durée limitée accordé au secteur de l'automobile, aux dépenses supplémentaires pour l'aide sociale et aux mesures prises par la province pour lutter contre le virus de la grippe H1N1.

Rendement financier en cours d’exercice 2009-2010
(en millions de dollars)
  Plan
budgétaire
Perspectives
actuelles
Variation
en cours
d’exercice
Revenus 95 980 90 180 (5 800)
Charges      
      Programmes 99 579 104 290 4 711
      Intérêt sur la dette 9 301 9 406 105
Charges totales 108 880 113 696 4 816
Réserve 1 200 1 200
Excédent/(Déficit) (14 100) (24 716) (10 616)

RÉSUMÉ DES RÉSULTATS ÉCONOMIQUES

Le produit intérieur brut (PIB) réel de l'Ontario a baissé de 1 % au deuxième trimestre de 2009, après des diminutions plus marquées au cours des deux trimestres précédents. Cette baisse témoigne des effets persistants de la récession mondiale sur l'Ontario, notamment la diminution de 49,7 % des profits des sociétés, la réduction des investissements des entreprises, la hausse du chômage et la baisse des revenus.

Le secteur manufacturier, notamment le secteur de l'automobile, qui constitue une composante importante de l'économie ontarienne, a été particulièrement touché par la récession. La baisse de la demande aux États-Unis est à l'origine d'une chute de 37 % des ventes des constructeurs d'automobiles en Ontario au cours des huit premiers mois de 2009 comparativement à la même période en 2008. L'emploi dans le secteur de l'automobile en Ontario a diminué de 25,5 % au cours des neuf premiers mois de 2009 comparativement à la même période en 2008.

La récession mondiale continue d'avoir une incidence sur les indicateurs économiques clés :

  • Le taux d'enrichissement des ménages de même que le taux de confiance des consommateurs sont encore en deçà de ce qu'ils étaient avant la récession. Quant aux ventes au détail, elles sont toujours inférieures de 5,1 % à ce qu'elles étaient alors.
  • Les ventes de produits manufacturiers ont diminué de 19 % par rapport à celles de l'an dernier.
  • Les exportations internationales ont diminué de plus de 28 % et le commerce de gros est en repli de 6,7 %.
  • Les ventes d'habitations existantes ont subi une baisse de 1,4 % jusqu'à présent cette année comparativement à la même période l'année passée.
  • 205 200 emplois ont disparu depuis le sommet enregistré en septembre 2008.

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES

Selon les données économiques récentes, l'économie est en voie de stabilisation. Toutefois, le rythme de la croissance devrait être graduel. On croit qu'il faudra attendre jusqu'au deuxième trimestre de 2011 pour que le PIB ne retourne au niveau constaté avant la récession et ce n'est qu'à la fin de 2011 que l'emploi devrait retourner au niveau enregistré avant la récession.

D'après les données les plus récentes, le taux de croissance de l'économie de l'Ontario devrait être modeste (2 %) en 2010, puis atteindre 3 % en 2011 et 3,3 % en 2012.

PLAN DE GESTION DES DÉPENSES DE L'ONTARIO

Le gouvernement a déjà pris d'innombrables mesures pour s'assurer que les deniers publics sont dépensés judicieusement. Il s'est également engagé à mettre en oeuvre un processus de gestion des dépenses amélioré et à envisager des moyens d'améliorer davantage la prestation de services clés à la population de l'Ontario à l'avenir.

Le Conseil du Trésor de l'Ontario effectuera un examen stratégique rigoureux des dépenses afin de s'assurer de la pertinence et de l'efficacité des programmes et services gouvernementaux, ainsi que de leur mode de financement. Le Conseil sera chargé d'élaborer un plan pour remettre la province sur la voie de la stabilité et de la viabilité financières tout en protégeant les services de première importance. Ce plan sera intégré au budget de 2010.

Le gouvernement collaborera avec ses partenaires du secteur parapublic et examinera tous les organismes, tous les conseils et toutes les commissions pour s'assurer que leurs programmes correspondent aux priorités de la population de l'Ontario et donnent des résultats mesurables, et ce, de façon efficace et efficiente.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Environnement et énergie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux Autochtones Consommateurs Francophones Nouveaux venus Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes