Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Début des consultations sur la rémunération dans le secteur public

Communiqué archivé

Début des consultations sur la rémunération dans le secteur public

Le gouvernement McGuinty entame la prochaine étape de son plan préconisant une gestion responsable

Ministère des Finances

Aujourd'hui, les employeurs et les dirigeants syndicaux de la fonction publique ont été réunis afin d'entamer des discussions s'articulant autour d'une gestion responsable, en préparation des négociations sur la rémunération qui se dérouleront prochainement. Le gouvernement McGuinty travaille conjointement avec ses partenaires à la gestion des dépenses liées à la rémunération dans le but de protéger les services publics auxquels tiennent tout particulièrement les Ontariennes et les Ontariens, comme les soins de santé et nos écoles.

Le plan du gouvernement ontarien visant à réduire puis à combler le déficit d'ici huit ans est exposé dans le budget de 2010. Et la gestion de la hausse des coûts de rémunération occupe une place dominante dans ce plan. Car la rémunération constitue la dépense la plus importante du budget du gouvernement de l'Ontario.

Le gouvernement respectera toutes les conventions collectives présentement en vigueur, mais lorsque ces conventions arriveront à échéance et que les nouveaux contrats devront être négociés, on demandera aux partenaires recevant des paiements de transfert ainsi qu'aux agents négociateurs de conclure des conventions d'au moins deux ans ne prévoyant aucune hausse nette des montants payés en rémunération.

Le gouvernement demande également à ses partenaires d'interrompre toutes les négociations collectives présentement en cours ainsi que tous les arbitrages de différends, afin de permettre des consultations plus approfondies sur la question de la rémunération. 

Faits en bref

  • Le Budget de l'Ontario 2010 présente le plan du gouvernement qui vise à réduire puis à combler le déficit. Ce plan diminuera le déficit de moitié en cinq ans et l'éliminera définitivement d'ici 2017-2018. La population attend à juste titre du gouvernement qu'il fasse des choix responsables et qu'il s'en tienne à son plan financier. La gestion de la hausse des salaires constitue une part importante du plan. Le plan budgétaire énonce les mesures prises pour restreindre la rémunération dans la fonction publique de l'Ontario et dans le secteur parapublic, en gelant la structure de rémunération des employés exclus de la négociation pendant deux ans.
  • Plus de 50 milliards de dollars soit 55 % des dépenses des programmes du gouvernement sont affectés à la rémunération, directement ou par des transferts.
  • The plan also contains a Policy Statement laying out the clear expectation that new collective agreements will be of at least two years in duration and provide no net increase in compensation for at least two years. The fiscal plan provides no funding for incremental compensation increases for new collective agreements, which also applies to the province's share of any cost-shared programs.

Ressources additionnelles

Citations

« Tout plan visant à résorber le déficit tout en préservant les services et les emplois doit prendre en compte la question de la rémunération  qui représente la dépense la plus importante du gouvernement de l'Ontario. Peu importe si les contrats prennent fin le mois prochain, l'année prochaine ou l'année suivante - les Ontariennes et les Ontariens s'attendent à ce que tous ceux et celles dont le salaire provient de l'argent des contribuables unissent leurs efforts et fassent leur part. »

Dwight Duncan

ministre des Finances

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux Autochtones Consommateurs Francophones Nouveaux venus Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes