Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario met l'accent sur l'emploi et l'économie

Communiqué archivé

L'Ontario met l'accent sur l'emploi et l'économie

Le gouvernement provincial est toujours en voie d'atteindre ses objectifs financiers

ministère des Finances

Le crédit d'impôt pour l'aménagement du logement axé sur le bien-être proposé par le gouvernement permettrait aux personnes âgées de l'Ontario de vivre chez elles plus longtemps, ce dont bénéficieraient les contribuables en raison de l'atténuation des pressions exercées sur les coûts des foyers de soins de longue durée. De plus, cette mesure contribuerait à créer des emplois et stimulerait la croissance de l'économie.

Ce crédit d'impôt, d'un montant maximal de 1 500 $ par année, entrerait en vigueur le 1er octobre 2011. Il favoriserait des travaux de rénovation domiciliaire évalués à 800 millions de dollars et créerait environ 10 500 emplois par année en Ontario. Le coût du crédit d'impôt proposé serait compensé par les économies réalisées dans d'autres secteurs afin que les objectifs financiers soient atteints.

Malgré le ralentissement prévu de la croissance économique, l'Ontario est toujours en voie d'atteindre les objectifs financiers établis dans le budget de 2011, tout en protégeant les services de santé et le système d'éducation. Ainsi, le déficit devrait être de 16,0 milliards de dollars en 2011-2012 puis diminuer graduellement pour passer à 15,2 milliards de dollars en 2012-2013 et à 13,3 milliards de dollars en 2013-2014, tel qu'indiqué dans le plan visant à équilibrer le budget.

Face au défi qui consiste à dispenser des services publics de calibre mondial tout en équilibrant le budget malgré le ralentissement de la croissance économique, le gouvernement s'est fixé comme objectif, dans le budget de 2011, de maintenir la croissance des dépenses de programmes globales à 1,4 %. Compte tenu de l'incertitude actuelle concernant l'économie mondiale, on s'attend à ce que la Commission de réforme des services publics de l'Ontario, présidée par Don Drummond, recommande de fixer l'objectif de croissance des dépenses à 1 %. Le gouvernement tiendra compte de cette recommandation et des autres conseils qu'il recevra lorsqu'il préparera le budget de 2012.

Faits en bref

  • Depuis le plus fort de la récession mondiale, en mai 2009, il s'est créé 266 800 emplois nets en Ontario, soit près de la moitié de tous les nouveaux emplois créés au Canada. La grande majorité des emplois nets créés au cours des deux dernières années offrent une rémunération supérieure à la moyenne.
  • Le taux de chômage de la province est passé du sommet de 9,4 % atteint pendant la récession à 8,1 % en octobre 2011. L'Ontario a récupéré tous les emplois perdus pendant la récession, tandis que les États-Unis n'ont récupéré que le quart des emplois perdus.
  • Au cours des huit derniers mois, les prévisions de croissance de l'économie mondiale ont subi un revirement généralisé. Lorsque le budget de 2011 a été publié, le taux de croissance du PIB réel de l'Ontario s'établissait à 2,6 % pour l'exercice selon la moyenne des prévisions du secteur privé. Selon les prévisions récentes, ce taux devrait être de 2,0 % seulement.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Le ralentissement de la croissance économique aux États-Unis et la volatilité en Europe suscitent des inquiétudes au sein de la population de l'Ontario. C'est pour cette raison que nous mettons l'accent sur la création d'emplois tout en rétablissant l'équilibre budgétaire et en protégeant les progrès que nous avons réalisés ensemble dans les systèmes d'éducation et de santé. Malgré l'incertitude économique mondiale, nous avons mis en oeuvre un plan prudent et responsable permettant de relever les nouveaux défis auxquels nous sommes confrontés. »

Dwight Duncan

ministre des Finances

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux Autochtones Consommateurs Francophones Nouveaux venus Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes