Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La Société des loteries et des jeux de l'Ontario entend moderniser le système

Communiqué archivé

La Société des loteries et des jeux de l'Ontario entend moderniser le système

Une nouvelle orientation stratégique aura pour effet de créer des emplois et de soutenir les écoles et les hôpitaux

Ministère des Finances

Le gouvernement de l'Ontario a reçu un rapport de la Société des loteries et des jeux de l'Ontario (OLG) proposant la modernisation du système, concrétisée par l'augmentation de ses revenus de plus de 1 milliard de dollars par année et la création, d'ici 2017-2018, de quelque 2 300 nouveaux emplois nets dans l'industrie des loteries et des jeux, renforcés de près de 4 000 emplois additionnels dans les secteurs de l'accueil et de la vente au détail.

Compte tenu de la popularité croissante du jeu sur Internet, de la valorisation accrue du dollar canadien et de la prolifération des maisons de jeu dans diverses localités frontalières américaines, nous nous devons d'adapter notre système des loteries et des jeux.  Les réformes envisagées auront pour effet de moderniser l'industrie du jeu en Ontario en autorisant un accès sûr et responsable aux établissements de jeu.

Le gouvernement a ainsi chargé l'OLG d'assurer la mise en application d'un certain nombre de propositions, à savoir :

  • reconfigurer le nombre d'établissements de jeu et adapter les types de jeux de hasard proposés dans chacun d'eux
  • instaurer la vente de billets de loterie multi-caisse dans les grands magasins de détail, y compris les magasins d'alimentation
  • accroître l'efficacité opérationnelle en élargissant le rôle du secteur privé
  • mettre fin aux paiements annuels versés à l'industrie des courses de chevaux en éliminant le programme des salles de machines à sous dans les hippodromes dès le 31 mars 2013, et en prévoyant une répartition plus stratégique des machines à sous
  • instaurer un nouveau modèle de perception des droits pour les municipalités qui hébergent des établissements de jeu; et
  • autoriser l'ouverture d'un nouveau casino dans la région du Grand Toronto, sous réserve d'une analyse de rentabilité par l'OLG et de l'approbation de la municipalité.

Le gouvernement rehaussera par ailleurs son programme de jeu responsable.

Ces initiatives permettront à l'OLG de répondre aux exigences dictées par un marché en pleine évolution.

Faits en bref

  • L'OLG est l'organisme de la Couronne qui engendre le plus de revenus non fiscaux en Ontario, et constitue la plus importante société - et la plus vaste entité administrative - de jeux et loteries en Amérique du Nord, comptant 27 établissements de jeu et 10 000 points de vente de billets de loterie.
  • En juillet 2010, le gouvernement a demandé à l'OLG d'entreprendre un examen de ses activités opérationnelles dans les établissements conventionnels ainsi que de son réseau de distribution de billets de loterie afin de déterminer les moyens d'optimiser les revenus qui en découlent. À la suite de cet examen, le gouvernement envisage de transformer le processus d'exploitation de l'OLG.
  • En Ontario, huit millions de personnes jouent à la loterie au moins une fois par année, et 2,7 millions fréquentent un établissement de jeu de l'OLG au moins une fois par année.
  • En 2010-2011, l'OLG a engendré des revenus nets de 2 milliards de dollars pour la province.
  • Depuis 1975, les loteries de l'OLG ainsi que les machines à sous et casinos de l'OLG ont produit des recettes de plus de 28 milliards de dollars pour l'Ontario.
  • Depuis 1998, l'OLG a versé près de 3,7 milliards de dollars à l'industrie des courses de chevaux en Ontario par le biais du programme des salles de machines à sous dans les hippodromes. Le versement prévu cette année s'élève à 345 millions de dollars. Ce montant dépasse le budget consacré à la sécurité routière ou à la sécurité maritime. Il représente également une somme suffisante pour couvrir plus de deux millions de visites à domicile d'un médecin, neuf millions d'heures de soins à domicile, ou 27 800 arthroplasties totales de la hanche ou du genou.
  • Les recettes provinciales provenant des loteries et des jeux contribuent à soutenir d'importants services gouvernementaux, tels que la santé et l'éducation.
  • L'Ontario dépense près de 50 millions de dollars par année en traitements liés à des problèmes de jeu compulsif, activités de prévention et recherche - soit plus que partout ailleurs en Amérique du Nord.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous devons plus que jamais nous appliquer à équilibrer le budget tout en continuant de soutenir les meilleurs systèmes d'éducation et de santé au monde. La modernisation des activités opérationnelles et du modèle d'entreprise de l'OLG témoigne de notre volonté de continuer d'assurer des services optimums aux contribuables. »

Dwight Duncan

ministre des Finances

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux Consommateurs