Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Prendre des mesures décisives pour stimuler la croissance économique, créer des emplois et éliminer le déficit

Communiqué archivé

Prendre des mesures décisives pour stimuler la croissance économique, créer des emplois et éliminer le déficit

Le gouvernement McGuinty transforme les services publics, protège les écoles et les hôpitaux

Ministère des Finances

L'adoption de la Loi sur une action énergique pour l'Ontario (mesures budgétaires) constitue le tremplin de la prochaine étape du plan financier visant à stimuler l'économie, créer des emplois et éliminer le déficit tout en renforçant les gains acquis au chapitre des soins de santé et de l'éducation. 

Le budget de l'Ontario de 2012 prévoit aussi un plan énergique qui vise à transformer et renforcer les secteurs public et parapublic et qui consiste à modifier le mode de prestation des services aux familles ontariennes, tout en livrant des services qui seront plus rentables et qui donneront de meilleurs résultats. Le plan ne prévoit pas de coupures générales sans distinction qui font du tort aux familles et ne produisent pas de résultats positifs à long terme. 

À moyen terme, le gouvernement prévoit un déficit de l'ordre de 14,8 milliards de dollars en 2012-2013, de 12,8 milliards de dollars en 2013-2014 et de 10,1 milliards de dollars en 2014-2015. Par ailleurs, le gouvernement prévoit un excédent de 0,5 milliard de dollars en 2017-2018.

Le budget de 2012 dressé par le gouvernement McGuinty prévoit des mesures décisives afin d'éliminer le déficit de l'Ontario tout en protégeant les soins de santé et l'éducation, ce qui est essentiel pour créer des emplois et faire croître l'économe.

Faits en bref

  • Voici quelques mesures clés qui sont énoncées dans le budget de 2012 :
  • Pour protéger les progrès accomplis en éducation tout en formant la main-d'oeuvre la plus instruite au monde : mise en oeuvre intégrale de la maternelle et du jardin d'enfants à temps plein d'ici septembre 2014; maintenir l'effectif des classes à un niveau peu élevé; poursuivre le Programme de réduction de 30 % des frais de scolarité de l'Ontario accordé aux étudiants admissibles de premier cycle universitaire et ceux qui fréquentent un collège; intégrer les services de formation pour les adapter au marché du travail d'aujourd'hui.
  • Pour protéger les gains réalisés en matière de soins de santé tout en créant un système de soins de santé durable et de grande qualité : réduire le taux de croissance des dépenses pour le fixer à une moyenne de deux pour cent par année au cours des trois prochaines années; améliorer les soins communautaires afin de pouvoir traiter plus de malades à leur domicile et dans leur collectivité; et passer au modèle de financement axé sur les patients pour améliorer la valeur et la qualité des soins de santé.
  • Réaliser de nouvelles économies de 4,9 milliards de dollars, qui sont prévues au cours des trois prochaines années, grâce à l'élimination des chevauchements et du double emploi, à la mise en place de modes de prestation plus efficients et à la concentration des efforts sur les activités de base.
  • Réaliser des économies prévues de 6 milliards de dollars au cours des trois prochaines années en contenant les coûts de rémunération des conseils scolaires, les paiements aux médecins et à d'autres intervenants du secteur public, en plus de 6,8 milliards de dollars au cours des trois prochaines années en contenant les coûts dans l'ensemble du secteur parapublic.
  • Proposer de geler les réductions du taux général de l'impôt sur le revenu des sociétés et du taux de l'impôt scolaire applicable aux entreprises jusqu'à ce que le budget soit équilibré.
  • Prolongation du gel salarial des cadres des hôpitaux, des collèges, des universités, des conseils scolaires et des organismes, jusqu'à ce que le déficit soit éliminé.
  • Prolonger de deux ans le gel imposé sur les rémunérations des députés provinciaux - soit cinq ans au total.
  • Faire en sorte que le montant de frais imposés aux usagers en Ontario recouvre une plus grande proportion du coût de la prestation des programmes et services.

Ressources additionnelles

Citations

« Le gouvernement McGuinty est fidèle à sa tradition d'atteindre ses objectifs financiers. En optant pour les mesures décisives, énoncées dans le budget de 2012, nous continuerons à protéger les progrès que nous avons réalisés au chapitre de l'éducation et des soins de santé, tout en transformant les services publics et en éliminant le déficit d'ici 2017-2018. »

Dwight Duncan

ministre des Finances

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux