Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Faire progresser l'Ontario maintenant pour un avenir meilleur

Communiqué

Faire progresser l'Ontario maintenant pour un avenir meilleur

Dans son budget de 2014, l'Ontario va de l'avant avec son plan visant à créer des emplois, à stimuler l'économie, à construire un réseau de transport en commun et une infrastructure modernes, ainsi qu'à venir en aide aux Ontariennes et aux Ontariens lorsqu'ils prennent leur retraite, tout en équilibrant le budget d'ici 2017-2018

ministère des Finances

L'Ontario va de l'avant avec son plan visant à créer des possibilités et à renforcer la sécurité pour aujourd'hui et pour demain. Le budget de l'Ontario de 2014, qui a été déposé aujourd'hui par le ministre des Finances, Charles Sousa, renferme des mesures immédiates pour la création d'emplois en investissant dans une main-d'œuvre hautement qualifiée, en construisant une infrastructure et des réseaux de transport modernes, et en appuyant un climat d'affaires dynamique et innovant.

Le budget contient aussi des mesures visant à assurer la sécurité financière que les travailleurs méritent à la retraite, une initiative qui stimule la croissance économique à long terme. Le gouvernement continuera à gérer les dépenses de façon responsable en vue d'éliminer le déficit d'ici 2017-2018. Comme cela est indiqué dans le budget de 2014, pour atteindre ses objectifs financiers tout en créant des possibilités et en procurant plus de sécurité aux résidants de toutes les régions, le gouvernement gérera les dépenses avec circonspection tout en faisant des investissements stratégiques axés sur les avantages concurrentiels de la population et des entreprises de l'Ontario.

Miser sur les talents et les compétences des gens

Malgré une conjoncture mondiale difficile, l'Ontario continue à attirer les investissements qui créent des emplois, stimulent l'économie et offrent de nouvelles possibilités aux travailleurs dès maintenant et à l'avenir. La main-d'œuvre talentueuse de la province constitue son plus grand atout pour attirer les investissements et maintenir la croissance économique. Le budget mise sur les forces des Ontariens et des Ontariennes en :

  • Complétant l'instauration de la maternelle et du jardin d'enfants à temps plein cet automne et en investissant dans la modernisation et la stabilisation des services de garde d'enfants pour faire en sorte que chaque enfant ait le meilleur départ possible dans la vie en Ontario.
  • Investissant dans les technologies en salle de classe pour que les jeunes apprenants soient en mesure d'être des chefs de file au sein de l'économie du XXIsiècle.
  • Offrant le Programme de réduction de 30 % des frais de scolarité en Ontario afin que jusqu'à 260 000 jeunes aient les moyens d'obtenir le diplôme qui sera synonyme de possibilités accrues.
  • Élargissant la portée de la Stratégie ontarienne d'emploi pour les jeunes pour donner à plus de jeunes la possibilité d'accéder au marché du travail. Dans le cadre de cette stratégie, le Fonds d'aide à l'emploi pour les jeunes a déjà aidé plus de 16 500 jeunes à acquérir de l'expérience de travail et à trouver un emploi depuis septembre 2013.

Construire une infrastructure et des réseaux de transport modernes

L'infrastructure publique de l'Ontario, soit nos routes, nos ponts, nos réseaux de transport en commun, nos hôpitaux et nos écoles, contribue à faire de la province un des meilleurs endroits au monde où vivre, travailler et investir. Pour miser sur notre avantage en matière d'infrastructure, le budget de 2014 prévoit un investissement de plus de 130 milliards de dollars dans l'infrastructure au cours des 10 prochaines années. Cet investissement créera des emplois immédiatement et il améliorera la productivité de l'Ontario et stimulera la création d'emplois et l'économie de demain. Il englobe ce qui suit :

  • De nouveaux fonds dédiés de près de 29 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années pour la construction d'un réseau de transport intégré à l'échelle de la province en investissant dans les autoroutes, le transport en commun, les routes et les ponts. Ces fonds seraient répartis de façon équitable et transparente en fonction de la population. Ainsi, la région du grand Toronto et de Hamilton recevrait 15 milliards de dollars et les autres régions de la province, près de 14 milliards de dollars. 
  • L'engagement d'affecter 1 milliard de dollars à la construction de l'infrastructure de transport stratégique dans le Cercle de feu pour exploiter le potentiel de cette région pour la croissance économique et la création d'emplois dans le Nord.
  • Un investissement de plus de 11 milliards de dollars pour moderniser les écoles élémentaires et secondaires au cours des 10 prochaines années.
  • Un investissement de plus de 11,4 milliards de dollars dans d'importants projets d'agrandissement et de réaménagement d'hôpitaux au cours des 10 prochaines années.
  • La construction ou l'agrandissement de campus pour des études postsecondaires afin de donner la chance à tous les jeunes talentueux et ambitieux de la province de faire des études collégiales et universitaires. 

Établir un milieu des affaires dynamique et favorable

L'économie diversifiée de l'Ontario repose sur une infrastructure qui permet aux gens et aux marchandises de se déplacer efficacement, sur une main-d'oeuvre hautement qualifiée recherchée par des entreprises en croissance et sur un taux d'imposition des sociétés prévisible et compétitif à l'échelle internationale. Pour miser sur les forces du climat des affaires dynamique et innovant de l'Ontario, le budget de 2014 prévoit des investissements dans des partenariats stratégiques qui procurent des avantages économiques pour les entreprises, les collectivités et la population. Cela englobe ce qui suit :

  • L'accent mis sur des partenariats locaux et internationaux, dont des missions commerciales mondiales, en vue d'accroître les exportations et d'attirer de nouveaux investissements.
  • L'accent accru mis sur l'établissement de partenariats stratégiques créateurs d'emplois avec des entreprises, appuyés par le Fonds pour l'emploi et la prospérité doté de 2,5 milliards de dollars sur 10 ans. Grâce à ce fonds, les industries traditionnelles et émergentes de l'Ontario réussiront à attirer de nouveaux investissements malgré la forte concurrence exercée à l'échelle internationale, ce dont profiteront les collectivités des quatre coins de la province.

Sécuriser la retraite de chaque travailleur

La province mettra sur pied le Régime de retraite de la province de l'Ontario en vue d'aider les familles travailleuses à sécuriser leur retraite. Combiné aux paiements du Régime de pensions du Canada, le nouveau régime les aidera à se préparer la retraite confortable qu'elles méritent. Le Régime de retraite de la province de l'Ontario :

  • Procurera une source de revenu prévisible, indexé à l'inflation, et versé la vie durant à la retraite.
  • Sera obligatoire pour les plus de trois millions d'Ontariens et d'Ontariennes qui n'ont pas de régime de retraite d'employeur et sera obligatoirement financé à parts égales et de façon équitable par les employeurs et les employés au moyen de cotisations.
  • Sera géré de façon indépendante du gouvernement et sa mise en oeuvre sera dirigée par l'ancien directeur général de la Commission du régime de retraite des employés municipaux de l'Ontario, Michael Nobrega.
  • Procurera des avantages économiques à long terme pour l'Ontario lorsque les prestations aideront les gens à maintenir leur niveau de vie à la retraite et qu'ils continueront à dépenser.
  • Sera élaboré à la suite de consultations avec des experts en régimes de retraite, des provinces, des entreprises et des syndicats afin d'obtenir un large éventail de points de vue.

Créer des possibilités et bâtir un Ontario juste

Le gouvernement comprend que la réussite de l'Ontario dépend de la réussite de toute la population de la province. Le budget de 2014 permet de bâtir un Ontario plus juste qui stimule davantage l'économie grâce notamment aux mesures suivantes :

  • En poursuivant la réforme du système d'aide sociale afin d'améliorer le soutien du revenu et d'abolir les obstacles à l'accès au marché du travail.
  • En déposant un projet de loi visant l'indexation à l'inflation du salaire minimum pour que les travailleurs reçoivent un salaire adéquat, le salaire minimum ayant été haussé à 11 $ l'heure le 1er juin 2014.
  • En proposant d'enlever le coût de la redevance de liquidation de la dette de la facture d'électricité des consommateurs résidentiels après le 31 décembre 2015, ce qui permettrait à un consommateur résidentiel moyen d'économiser environ 70 $ par année.
  • En soutenant mieux les adultes ayant une déficience intellectuelle et les travailleurs de première ligne dans le secteur des services communautaires.
  • En soutenant l'augmentation du salaire des préposés aux services de soutien à la personne travaillant dans le secteur des services de soins à domicile et en milieu communautaire financés par les deniers publics, ainsi que du personnel de première ligne des services de garde d'enfants.
  • En haussant la Prestation ontarienne pour enfants en proposant qu'elle soit indexée à l'inflation afin d'aider les enfants à réaliser leur plein potentiel.

Prendre des mesures pour atteindre l'équilibre budgétaire

Le gouvernement éliminera le déficit d'ici 2017-2018. Le budget de 2014 prépare la voie en prévoyant la gestion responsable des dépenses et en investissant de façon stratégique dans la nouvelle croissance. Avec l'aide de la nouvelle présidente du Conseil du Trésor, qui veillera à la transparence, à l'efficience et à la responsabilisation au sein du gouvernement, l'Ontario respectera ses objectifs en vue d'équilibrer le budget et de retourner aux rapports dette-PIB d'avant la récession. Les mesures du budget de 2014 englobent les suivantes :

  • Optimiser la valeur des biens de la province, avec un conseil consultatif dirigé par le président du Groupe et chef de la direction sortant du Groupe Banque TD, M. Ed Clark.
  • Continuer à diriger le gouvernement plus efficient en matière de dépenses au pays.
  • Continuer à gérer les dépenses de façon que les charges de programmes restent inférieures à ce qui était prévu, comme ce fut le cas pour chacune des cinq dernières années.
  • Investir de façon stratégique dans les gens, l'infrastructure et les partenariats avec des entreprises pour stimuler la croissance aujourd'hui et demain. 
  • Proposer d'augmenter l'impôt sur le revenu des particuliers pour les 2 % des contribuables ayant les revenus les plus élevés en Ontario, ces changements n'ayant aucune incidence pour 98 % des contribuables.

Bâtir un Canada plus fort

En tant que province contributrice de la confédération, l'Ontario s'attend à un traitement financier équitable de la part du gouvernement fédéral. Toutefois, les principaux transferts fédéraux à l'Ontario cette année sont inférieurs de 641 millions de dollars, ce que des experts indépendants et même le directeur parlementaire du budget qualifient de traitement injuste. L'Ontario continuera à insister pour que le gouvernement fédéral verse des transferts fiscaux équitables et cherchera à établir un partenariat avec le gouvernement fédéral pour des questions d'intérêt provincial et national. Le budget de l'Ontario de 2014 prévoit des mesures qui sont dans l'intérêt de la province et du pays, dont les suivantes :  

  • Réaliser le plein potentiel du Cercle de feu en matière de ressources.
  • Augmenter et sécuriser l'épargne-retraite de la population de l'Ontario.
  • Construire les routes et les réseaux de transport en commun dont notre économie a besoin pour poursuivre sa croissance.

Le budget de l'Ontario de 2014 renferme un vaste plan pour un Ontario fort, où les possibilités et les emplois sont plus nombreux, et où l'avenir est plus sûr. Il fera progresser l'Ontario en créant des possibilités dès maintenant et en sécurisant notre avenir.  

Faits en bref

  • L’économie de l’Ontario continue de croître, ce qui contribue à la création d’emplois et de possibilités d’affaires. Depuis le creux survenu pendant la récession en juin 2009, 458 000 emplois nets ont été créés dans la province.
  • Depuis juin 2009, la création d’emplois en Ontario s’accroît à un rythme supérieur à celui de la plupart des économies développées, y compris les États-Unis, à la moyenne des pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques et à l’ensemble du reste du Canada.
  • C’est en Ontario que les dépenses de programmes par habitant sont les plus basses et que le total des revenus perçus par habitant est le plus faible parmi les provinces canadiennes, y compris ceux provenant des paiements de transfert fédéraux, sans que ce soit au détriment de la qualité des services qui appuient le bien-être de la population de la province.
  • Selon un rapport publié par le Mowat Centre en 2013, la population ontarienne a versé 11 milliards de dollars de plus aux coffres fédéraux qu’elle n’en a reçu en retour en 2009-2010 (la dernière année pour laquelle les données sont disponibles), ce qui représente environ 850 $ par habitant en Ontario.
  • Dans le cadre de notre engagement de veiller à ce que chaque dollar compte, le gouvernement donne suite à plus de 80 % des recommandations de la Commission de réforme des services publics de l’Ontario (rapport Drummond).
  • Le gouvernement prend des mesures pour dégager la valeur de ses intérêts dans les actions de la société General Motors et certains biens immobiliers appartenant à la province afin d’investir les fonds ainsi libérés dans l’infrastructure publique. De plus, il a établi un conseil consultatif pour la gestion des biens provinciaux, qui a pour mandat d’évaluer les possibilités relatives à des éléments d’actif provinciaux clés en ayant pour objectif prioritaire de procurer un meilleur rendement à la population de l’Ontario et de hausser les revenus.
  • Pour aider à financer l’infrastructure de transport, dont le transport en commun, le gouvernement propose de hausser la taxe sur le carburant aviation. Cette taxe augmenterait de un cent le litre le 1er septembre 2014 et de un cent le litre le 1er avril 2015, 2016 et 2017.
  • Le gouvernement continue de prendre des mesures fermes mais équitables pour gérer les coûts de la rémunération et des avantages sociaux dans le secteur public.

Ressources additionnelles

Citations

Charles Sousa

« Notre budget présente un plan visant à assurer un avenir meilleur à la population de l’Ontario. Il crée davantage de possibilités et accroît la sécurité pour les résidants des quatre coins de la province. Les Ontariens et Ontariennes ont indiqué qu’ils avaient confiance en nous et en notre plan. Nous allons donc de l’avant avec ce plan aujourd’hui. Nous allons investir dans l’éducation et la formation professionnelle nécessaires à la croissance. Nous allons améliorer les transports en commun en vue de réduire la congestion et relier les collectivités grâce à de nouvelles routes et autoroutes. Nous établirons des partenariats avec des entreprises afin de créer des emplois valorisants bien rémunérés et assurerons une plus grande sécurité financière aux futurs retraités. En outre, notre engagement indéfectible d’équilibrer le budget d’ici 2017-2018 sous-tend ce plan. »

Charles Sousa

ministre des Finances

Contacts Médias

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement Impôts et avantages fiscaux