Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Préparer la population, les entreprises et l'infrastructure de l'Ontario pour l'avenir

Document d'information

Préparer la population, les entreprises et l'infrastructure de l'Ontario pour l'avenir

ministère des Finances

Le Rapport sur les perspectives économiques à long terme de l'Ontario présente un sommaire et une analyse détaillés des défis et des possibilités pour la province au cours des 20 prochaines années.

En faisant des prévisions quant au contexte économique et financier de la province, le gouvernement peut prendre des décisions pour l'avenir à long terme. Il est important de jauger les grandes tendances qui découlent des politiques adoptées aujourd'hui et des indicateurs démographiques qui façonneront le contexte socioéconomique et infrastructurel de l'Ontario dans les années à venir.

Étant donné la réticence du gouvernement fédéral à bonifier le RPC, l'Ontario prend les devants, s'employant à trouver une solution conçue en Ontario pour aider les gens à sécuriser leur revenu de retraite.

Les projections démographiques et économiques à long terme du rapport font la lumière sur plusieurs grands secteurs de politiques.

  • En contribuant à stimuler la capacité d'innovation et de recherche des entreprises ainsi que l'établissement de précieux partenariats avec d'autres territoires, la province favorise les produits et services à forte valeur ajoutée qui sont fabriqués en Ontario.
  • Le nombre de personnes âgées en Ontario devrait presque doubler pour atteindre 4,1 millions d'habitants d'ici 2035, faisant augmenter la demande de services publics, particulièrement les services de santé, l'infrastructure et les services sociaux.
  • Améliorer la sécurité du revenu de retraite pour les travailleurs de l'Ontario est essentiel pour l'avenir de la province. Des économies personnelles suffisantes, des placements rentables et un meilleur accès aux régimes de retraite permettraient aux travailleurs de mieux se préparer à leurs années de retraite. Un niveau plus élevé d'épargne maintenant aboutirait à long terme à plus d'investissements et à une croissance économique plus soutenue.
  • Au fur et à mesure que l'immigration devient la source principale de croissance de la main-d'oeuvre, il est essentiel d'intégrer harmonieusement les nouveaux arrivants au marché du travail. Le gouvernement fédéral devra apporter un plus grand appui pour atteindre cet objectif.

Voici les tendances prédominantes sur le plan démographique et économique :

  • le vieillissement de la population et une croissance démographique modérée;
  • la concurrence mondiale plus intense, particulièrement de la part des économies en émergence;
  • la rapidité des changements technologiques et leurs effets marqués mais incertains;
  • l'expansion des échanges commerciaux mondiaux, permettant de fournir un plus vaste éventail de biens et de services abordables aux consommateurs;
  • les échanges commerciaux se développant de manière accélérée avec les marchés émergents en expansion rapide, même si les États-Unis demeurent la première destination des exportations ontariennes.

Voici d'autres facteurs qui ont un effet sur l'économie de l'Ontario :

  • le prix des ressources est susceptible d'augmenter, car la découverte de nouvelles sources d'approvisionnement risque de ne pas suffire à la demande découlant de la croissance économique mondiale;
  • en ce qui a trait à la concurrence à l'échelle internationale pour attirer des talents, les collectivités accueillantes et sûres de l'Ontario ainsi que la qualité de vie qu'on y retrouve continueront d'attirer de nombreux immigrants;
  • les taux d'intérêt augmenteront par rapport aux creux historiques actuels à mesure que la croissance économique s'améliore;
  • les pressions sur l'environnement physique demeureront un sujet de préoccupation et un élément central de la politique publique.

Prévisions économiques à long terme

La croissance moyenne annuelle du PIB réel de l'Ontario devrait s'établir à 2,1 % entre 2014 et 2035.

La croissance du PIB réel pour le reste du Canada devrait être de 2,2 % en moyenne par année entre 2014 et 2035.

On prévoit que la croissance du PIB réel américain s'établira à 2,4 % en moyenne par année entre 2014 et 2035.

La croissance mondiale du PIB réel devrait s'établir à 3,1 % en moyenne par année entre 2014 et 2035. On s'attend à ce que la croissance ralentisse en Chine pour passer du taux historique d'environ 10 % par année à 6,5 % par année pendant la période de 2014 à 2035.

Expansion du commerce

La province est déterminée à étendre et à diversifier sa base commerciale grâce à des missions dans les économies émergentes en expansion rapide. Cela avantage les consommateurs et encourage les entreprises ontariennes à innover et à se livrer une concurrence féroce. Dans le but d'aider ces entreprises, le gouvernement a mis en place un régime d'imposition des entreprises concurrentiel, allégé la réglementation, et amélioré la sécurité et l'efficience des marchés financiers.

Dans le cadre des missions commerciales qu'il appuie dans les principaux marchés du globe, le gouvernement fait la promotion de l'économie ontarienne en la présentant comme une source de produits et de solutions innovantes, internationalement compétitive, un emplacement stratégique pour investir et un chef de file en matière de recherche coopérative et d'innovation dans des secteurs prioritaires. Ces marchés comprennent l'Asie, l'Union européenne, la Russie, le Moyen-Orient, l'Amérique latine et les États-Unis. Récemment, l'Ontario a organisé des missions commerciales à Paris, à Stuttgart, à Tokyo, à San Francisco et en Israël.

Renforcer l'innovation et les marchés du travail

Le gouvernement de l'Ontario a mis en oeuvre un large éventail de politiques et de programmes visant à favoriser l'innovation des entreprises au sein de l'économie de la province. Par ailleurs, il est en train de moderniser et d'intégrer les programmes d'emploi et de formation afin de mieux servir les entreprises et les populations vulnérables, dont les bénéficiaires de l'aide sociale, les personnes ayant un handicap, les Autochtones et les jeunes à risque.

Le gouvernement a aussi bonifié le salaire minimum pour le faire passer à 11 $ l'heure et proposé un projet de loi portant sur l'indexation du salaire minimum en fonction de l'inflation pour apporter un élément d'équité et de prévisibilité tant pour les travailleurs que pour les employeurs.

Immigration

Pour profiter pleinement des avantages liés au taux d'activité des immigrants, le gouvernement fédéral et celui de l'Ontario doivent se concerter pour améliorer l'intégration économique des nouveaux arrivants. Si on leur fournit la formation nécessaire et des mesures de soutien, les immigrants pourront mieux se préparer à intégrer le marché du travail et contribuer plus vite à la prospérité de l'Ontario.

Ressources additionnelles

Contacts Médias

  • Demandes de renseignements des médias :

  • Kelsey Ingram

    bureau du ministre

    kelsey.ingram@ontario.ca

    416-326-1409

  • Scott Blodgett

    ministère des Finances

    scott.blodgett@ontario.ca

    416-325-0324

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux