Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Expansion du réseau de vente de bière au détail en Ontario

Document d'information archivé

Expansion du réseau de vente de bière au détail en Ontario

ministère des Finances

L'Ontario autorise la vente de bière dans les épiceries, offrant ainsi aux consommateurs davantage de commodité et un choix accru. Ces mesures représentent les plus importants changements apportés au secteur de la vente d'alcool au détail de la province depuis près de 90 ans. 

Le Conseil consultatif de la première ministre pour la gestion des biens provinciaux, présidé par Ed Clark, a examiné comment il était possible de dégager une valeur importante des principaux biens provinciaux et de générer des avantages publics durables pour la population ontarienne, et a formulé des recommandations à cet effet. 

En réponse aux recommandations du Conseil, la province élargira le réseau de vente de bière dans les épiceries ontariennes, fournira à l'industrie ontarienne des bières artisanales un soutien supplémentaire en matière de vente au détail et conviendra avec The Beer Store d'une nouvelle entente-cadre relative à la vente de bière. De plus, la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) renforcera ses pratiques de vente au détail, ce qui augmentera les avantages et le rendement pour l'ensemble de la population ontarienne. Le gouvernement prendra également des mesures pour maintenir l'engagement ferme de la province à l'égard de la responsabilité sociale.

Vente de bière au détail

Le gouvernement a l'intention de déposer un projet de loi qui, s'il était adopté, permettrait de mettre en œuvre les changements suivants relativement à la vente de la bière en Ontario :

  • jusqu'à 450 magasins seront autorisés à vendre de la bière dans les centres urbains de la province;
  • tous les nouveaux magasins auront des heures d'ouverture précises, créeront une section désignée à la vente de bière au détail qui sera interdite d'accès à certaines heures et s'assureront que le personnel aura reçu la formation appropriée pour vendre de la bière au public;
  • l'Ontario conclura une nouvelle entente-cadre de 10 ans avec The Beer Store qui fera en sorte que ce dernier retournera plus près de ses origines de coopérative;
  • la nouvelle entente renforcera plus particulièrement la position des microbrasseries et des brasseries artisanales, notamment celles établies en Ontario. Cela comprendra l'amélioration du placement, l'espace d'étalage et d'autres pratiques de marketing dans les magasins The Beer Store;
  • The Beer Store apportera des réformes importantes à son conseil d'administration et à sa gouvernance afin d'accroître l'équité, la transparence et la responsabilisation. Toutes les brasseries comptant des installations de fabrication en Ontario se verront offrir une occasion valable de devenir actionnaires du magasin The Beer Store et un « ombudsman » indépendant relatif à la vente de bière au détail sera nommé pour traiter les plaintes des brasseries et des consommateurs;
  • le Programme de consignation de l'Ontario fructueux demeurera en vigueur jusqu'en 2017 et sera prolongé jusqu'à la fin de la durée initiale de la nouvelle entente-cadre relative à la vente de bière conclue avec The Beer Store concernant les conditions révisées, notamment en réduisant les frais du magasin The Beer Store de un million de dollars;
  • The Beer Store dépensera 100 millions de dollars en capitaux au cours des quatre prochaines années. La majorité des investissements iront à l'amélioration de l'expérience des consommateurs dans les magasins de détail qu'ils fréquentent;
  • The Beer Store ajustera en outre ses politiques de vente pour certains petits établissements titulaires de permis (p. ex., restaurants et bars), ce qui leur permettra d'acheter des quantités limitées de bière aux prix de détail aux consommateurs afin de mieux répondre à leurs besoins en matière de stocks.

De plus, les plus importantes brasseries du secteur se sont engagées sur le plan individuel à se conformer à la demande du gouvernement de fixer le plafond du prix auquel leurs bières les plus populaires sont vendues en fonction de l'inflation, jusqu'en mai 2017, sous réserve d'un changement important au sein du marché.

Les consommateurs ontariens paieront donc la bière à des prix égaux ou inférieurs aux plus bas prix au Canada.

LCBO

Afin d'améliorer l'expérience des consommateurs et la commodité, et d'offrir davantage d'occasions aux fournisseurs, la province a enjoint la LCBO :

  • de créer un marché ouvert de cybercommerce de premier ordre. Cette nouvelle expérience de vente au détail en ligne élargira la gamme de produits offerte aux consommateurs en permettant aux producteurs canadiens, aux fournisseurs et aux agents de partout dans le monde de dresser la liste des produits pouvant être achetés, ramassés à des magasins locaux de la LCBO ou livrés à domicile;
  • de créer de nouveaux formats de boutique pour les produits-créneaux, les bières artisanales et les spiritueux de spécialité dans les magasins de la LCBO. Ces nouveaux formats de magasin répondront aux besoins des collectivités locales, permettront de vendre de l'alcool dans différents formats, comme des contenants de bière réutilisables appelés « chopes de bière », permettront l'achat immédiat de produits auparavant non disponibles dans les magasins de la LCBO et seront entièrement intégrés à la nouvelle plateforme de cybercommerce de la LCBO;
  • d'élargir les offres de produits dans ses magasins de détail, notamment la vente de caisses de 12 bouteilles de bière dans le cadre d'un projet pilote réalisé dans 10 magasins de la province;
  • de mettre en œuvre une nouvelle stratégie de fixation et de majoration des prix qui respecte les obligations commerciales tout en offrant plus de valeur à la LCBO. Cette démarche permettra aux fournisseurs de garder le contrôle sur leurs prix de vente au détail tout en enregistrant des recettes plus élevées au nom de toute la population ontarienne. 

Le Conseil continuera de travailler avec la LCBO au cours des prochains mois pendant l'élaboration et la mise en œuvre de ces propositions.

Vente au détail d'autres produits alcoolisés

Il a en outre indiqué qu'il aurait besoin de plus de temps pour formuler des recommandations détaillées sur la mise en œuvre de changements relativement à la vente de vin en Ontario. Étant donné que les changements annoncés aujourd'hui seront mis en œuvre au cours des prochains mois, le gouvernement et le Conseil consultatif de la première ministre pour la gestion des biens provinciaux travailleront en étroite collaboration avec les secteurs des vins et des spiritueux afin de moderniser davantage la vente au détail et la distribution d'alcool en Ontario et également de voir comment accroître la présence des commerces de détail. Le gouvernement s'attend à avoir davantage de détails plus tard au cours de 2015.

Contacts

Partager

Sujets

Gouvernement