Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Ce que les gens disent au sujet de ce grand pas en avant

Document d'information archivé

Ce que les gens disent au sujet de ce grand pas en avant

Ministère des Finances

Voici ce que les gens disent au sujet de ce grand pas en avant dans le plan du gouvernement pour moderniser la vente au détail de la bière en Ontario :

« C'est une journée mémroable pour les brasseries artisanales et pour les clients en Ontario. Le changement annoncé dans le système ontarien de vente au détail de bière est le plus important depuis la prohibition. Nous nous attendons à ce que ces améliorations doublent ou triplent notre secteur, créant en retour des emplois dans des collectivités de toute taille à l'échelle de la province. »

--Cam Heaps, président, Ontario Craft Brewers 

« Nous sommes heureux que le Conseil ait écouté nos préoccupations tout au long de ce processus et qu'il ait pris très au sérieux notre rétroaction. La province élargit les points d'accès d'une manière équitable et délibérée. Les épiciers seront imputables à la CAJO et ils devront veiller à faire suivre une formation appropriée à leur personnel. Il s'agit d'une responsabilité sociale dans le cadre d'une approche conviviale pour les consommateurs. »

--Andrew Murie, directeur général, MADD Canada

« Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) a collaboré avec le gouvernement provincial afin de s'assurer que tous les détaillants qui vendent de la bière en Ontario puissent le faire d'une manière qui soit sensée, tant pour leur entreprise que pour leurs clients. Il s'agit d'un pas important dans le processus visant à offrir aux consommateurs un plus grand accès et plus de commodité lorsqu'ils achètent de la bière. Les détaillants en alimentation de l'Ontario s'assureront d'offrir la bière d'une manière socialement responsable et ils continueront de travailler étroitement avec le gouvernement sur cette initiative. »

--David Wilkes, premier vice-président, Conseil canadien du commerce de détail

« Les épiciers indépendants de la province sont ravis d'avoir l'occasion de vendre de la bière à leurs clients. Une juste représentation d'épiciers indépendants offrira aux consommateurs une expérience de magasinage plus diversifiée et plus commode. Nous sommes également emballés de collaborer avec les microbrasseries de l'Ontario et de soutenir la croissance de ce secteur. »

--Gary Sands, vice-président, Fédération canadienne des épiciers indépendants

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi