Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario choisit les premiers épiciers pour la vente de vin

Communiqué

L'Ontario choisit les premiers épiciers pour la vente de vin

Le vin sera sur les tablettes des épiceries à compter du 28 octobre 2016

ministère des Finances

L'Ontario a choisi les premiers épiciers qui pourront vendre tant des vins canadiens que des vins importés dans près de 70 épiceries à l'échelle de la province, accroissant la commodité et le choix pour les consommateurs. 

Les épiciers retenus partout en Ontario ont été sélectionnés dans le cadre d'un processus de demande de soumissions tenu par la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO).

La vente de vin dans les épiceries doit commencer le 28 octobre 2016.

Reflétant une combinaison de grandes chaînes et d'épiciers indépendants, ainsi que de zones géographiques, les épiciers retenus sont les suivants :

  • Canex Canadian Forces Exchange System
  • Coppa's Fresh Market
  • Farm Boy 2012 Inc.
  • Fresh Market Foods
  • Highland Farms Inc.
  • Loblaws Inc.
  • Longo Brothers Fruit Markets Inc.
  • Metro Ontario Inc.
  • Sobeys Capital Inc.
  • Starsky's Fine Foods Hamilton Inc.
  • Uxbridge Foods Inc.
  • Wal-mart Canada Corp.
  • Yummy Market Inc.

Tout en offrant aux consommateurs plus de commodité et de choix, l'Ontario conserve un profond engagement en matière de responsabilité sociale. De par la loi, les épiciers retenus devront se conformer aux exigences pour la vente sécuritaire d'alcool supervisées par la Commission des alcools et des jeux de l'Ontario (CAJO), notamment en ce qui a trait aux aires désignées de vente et aux heures standard de vente, aux limites concernant la taille des caisses et la teneur en alcool, et aux normes en dotation et en formation du personnel relatives à la responsabilité sociale. L'Ontario élabore actuellement une politique globale concernant l'alcool afin de promouvoir la vente et la consommation responsables d'alcool.

Offrir plus de choix et de commodité aux consommateurs fait partie du plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste notamment à aider plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de grande qualité. De plus, le plan donne lieu au plus important investissement de l'histoire de l'Ontario dans les infrastructures des hôpitaux, des écoles, des routes, des ponts et des transports en commun, en plus de soutenir une économie sobre en carbone guidée par des entreprises novatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • À l’avenir, jusqu’à 450 épiceries pourraient être autorisées à vendre de la bière et du cidre et, de ce nombre, jusqu’à 300 pourraient aussi vendre du vin.
  • Jusqu’à 70 magasins de détail d’établissements vinicoles qui se trouvent actuellement juste à la sortie d’une épicerie seront également autorisés à exploiter leur point de vente à l’intérieur de l’épicerie, avec des caisses partagées. Ces « boutiques vinicoles » élargiront leur assortiment de produits afin de vendre du vin d’autres producteurs ontariens, et seront situées dans des épiceries qui vendent de la bière. Ces boutiques pourront ouvrir leurs portes cet automne, en même temps que l’introduction du vin dans les épiceries.
  • La vente de bière dans les épiceries a commencé en décembre 2015. Entre décembre 2015 et la deuxième semaine d’août 2016, les épiciers ont reçu plus de 532 000 caisses de bière de la LCBO, représentant des ventes nettes d’environ 24 millions de dollars.
  • L’autorisation de vendre du vin dans les épiceries à l’échelle de la province découle des recommandations finales du Conseil consultatif de la première ministre pour la gestion des biens provinciaux. Les autres changements récents apportés à la vente au détail d’alcool en Ontario comprennent : la vente de bière dans les épiceries en décembre dernier, du cidre en juin, et le service de vente en ligne via LCBO.com.

Ressources additionnelles

Citations

Charles Sousa

« Les changements apportés à la vente de vin au détail en Ontario donneront aux producteurs vinicoles l’accès à un nouveau canal de distribution au détail, permettront aux épiciers d’accroître leur chiffre d’affaires et offriront plus de commodité et de choix aux consommateurs. Le fait de pouvoir acheter du vin en plus d’autres produits d’alimentation offrira plus de commodité. Les consommateurs profiteront aussi d’un plus grand choix de vins ontariens locaux, ainsi que de vins de partout au pays et d’ailleurs dans le monde. »

Charles Sousa

ministre des Finances

Contacts Médias

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement Consommateurs