Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Accroître les mesures de soutien pour les personnes qui prennent soin d'un être cher

Communiqué

Accroître les mesures de soutien pour les personnes qui prennent soin d'un être cher

L’Ontario rehausse le soutien pour le répit et la formation pour les aidants familiaux

ministère des Finances

L'Ontario facilite la vie des gens qui prennent soin d'un être cher en offrant davantage de services de répit qui leur permettent de prendre une pause de leurs tâches non rémunérées, et en fournissant plus de possibilités d'éducation et de formation aux aidants ainsi qu'un nouveau crédit d'impôt ontarien pour aidant naturel rationalisé.

Le ministre des Finances, M. Charles Sousa, et le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, Dr Eric Hoskins, ont annoncé de nouvelles mesures de soutien pour les aidants familiaux lors d'une visite du foyer SPRINT Senior Care, à Toronto. 

Les aidants familiaux sont des personnes qui offrent à domicile des soins non rémunérés à un membre de leur famille ou à un ami, notamment des personnes âgées, ou des personnes atteintes de démence ou qui présentent des besoins de santé complexes. Les aidants familiaux doivent souvent aussi s'acquitter d'autres responsabilités, comme prendre soin de jeunes enfants et travailler, ce qui peut entraîner un stress physique, émotionnel et financier.

Les nouveaux mécanismes de soutien fournis par la province comprennent les suivants :

  • Le financement d'environ 1,2 million d'heures de services de répit pour les aidants, comme les services de soutien à la personne ou les services infirmiers afin qu'ils puissent prévoir des pauses pour le repos, les engagements familiaux et d'autres priorités.
  • Plus de programmes d'éducation et de formation pour les aidants non rémunérés afin de les aider à apprendre comment prodiguer les meilleurs soins à leurs proches à domicile, de la façon leur convenant le mieux, par exemple, en ligne ou en groupe, et dans diverses langues.
  • Un nouveau crédit d'impôt ontarien pour aidant naturel, qui remplacerait les crédits d'impôt pour aidant et pour personne à charge infirme. Ce nouveau crédit d'impôt provincial non remboursable uniformiserait et accroîtrait les mesures de soutien pour les personnes qui prennent soin d'un proche infirme, et ce, dès l'année d'imposition 2017.
  • La mise sur pied d'un nouvel organisme qui coordonnera les mesures de soutien et les ressources pour les aidants naturels à l'échelle de la province, comme la formation, des ressources locales et le soutien des pairs.

Faciliter la tâche de ceux qui s'occupent d'êtres chers s'inscrit dans notre plan de créer des emplois, de faire croître notre économie et d'aider les gens dans leur quotidien.

Faits en bref

  • L’Ontario investira 20 millions de dollars supplémentaires en 2017 dans les services de répit pour les aidants de personnes qui reçoivent des soins à domicile, une hausse portant son engagement à 120 millions de dollars sur trois ans.
  • L’augmentation des services de soutien aux aidants naturels, l’amélioration de l’intégration des soins à domicile et la prestation d’un plus grand nombre de programmes d’éducation et de formation ont été recommandés dans Amener les soins au domicile, un rapport du Groupe d’experts pour l’examen des soins à domicile et en milieu communautaire.
  • Depuis 2013, le gouvernement a augmenté d’environ 250 millions de dollars par année son investissement dans les soins à domicile et en milieu communautaire.
  • En raison de la croissance de la population âgée, on note une augmentation du fardeau porté par les personnes qui prodiguent des soins à des Ontariennes et des Ontariens présentant des troubles physiques ou cognitifs, ou ayant des blessures ou une maladie chronique imposant des limites. Par exemple, près de la moitié des 214 000 Ontariennes et Ontariens qui, selon les estimations, sont atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’autres démences, ont des aidants qui disent se sentir désemparés.

Ressources additionnelles

Citations

Charles Sousa

« Prendre soin d’un être cher au moment le plus difficile de sa vie peut être ardu tant physiquement que mentalement. Grâce au financement des services de répit, les aidants naturels peuvent recevoir des services de soutien à la personne ou de soins infirmiers à domicile qui leur permettront de se détendre et de refaire leurs forces. »

Charles Sousa

ministre des Finances

Dr Eric Hoskins

« Les aidants naturels, comme les membres de la famille et les amis, fournissent un soutien inestimable au quotidien, mais nous savons à quel point leur tâche peut être stressante. Nous tenons à nous assurer que les aidants ont du soutien, peuvent cesser de temps à autre de prodiguer des soins à leurs proches et ont l’occasion de se ressourcer. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être