Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario soutient le secteur des courses de chevaux et renforce ainsi l'économie locale

Communiqué archivé

L'Ontario soutient le secteur des courses de chevaux et renforce ainsi l'économie locale

La nouvelle entente de financement à long terme favorise les possibilités pour les hippodromes et les éleveurs

Ministère des Finances

L'Ontario conclut une entente de financement à long terme avec le secteur des courses de chevaux. La province soutient ainsi l'emploi dans les zones rurales et renforce l'économie locale.

La nouvelle entente fournira jusqu'à 105 millions de dollars par année, pendant 19 ans, pour le secteur des courses de chevaux, à partir du 1er avril 2019, plus une somme supplémentaire en appui transitoire pour les petits hippodromes et ceux qui éprouvent des déficits financiers.

Pour contribuer à la transformation du secteur et soutenir les communautés rurales, l'Ontario maintient la nouvelle version du Programme d'amélioration du cheval et lancera un nouveau fonds pour l'innovation et la durabilité du secteur des courses de chevaux. La province fournira jusqu'à 6 millions de dollars pendant trois ans, à partir de 2018, pour aider les hippodromes régionaux à innover, à se diversifier et à élargir leurs sources de revenus pour assurer la vitalité de l'industrie pour les générations futures.

L'entente de financement à long terme donnera aussi la possibilité aux professionnels de l'industrie des courses de chevaux de collaborer pour prendre des décisions à long terme sur l'élevage de chevaux, les programmes de courses, les investissements de capitaux et l'embauche. Cette entente comprendra des mesures précises axées sur le soutien des hippodromes communautaires, y compris le financement de soutien et les bourses.

Le plan de l'Ontario pour assurer un soutien, donner des possibilités et rendre la vie plus abordable en cette période d'évolution rapide de l'économie comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les personnes de moins de 25 ans et celles de plus de 65 ans, grâce à la plus grande expansion du programme d'assurance maladie en une génération.

Faits en bref

  • Ontario compte 15 hippodromes, soit plus que tout autre territoire en Amérique du Nord.
  • Le financement sera administré par Ontario Racing, qui doit représenter les intérêts de l’industrie, prendre des décisions d’affaires stratégiques et accroître la transparence et la reddition de comptes.
  • Le conseil d’administration de l’Ontario Racing sera représenté équitablement par des exploitants d’hippodromes et des éleveurs, soit cinq sièges pour les exploitants, cinq sièges pour les éleveurs et un siège indépendant.
  • La nouvelle entente de financement à long terme remplacera le programme actuel de financement de partenariat pour l’industrie des courses de chevaux.

Ressources additionnelles

Citations

« Aujourd’hui, notre gouvernement s’engage à respecter une entente historique dont l’objectif est de soutenir la viabilité à long terme du secteur des courses de chevaux en Ontario. Ce financement favorisera le développement économique dans les collectivités rurales de la province tout en donnant la chance aux hippodromes et aux éleveurs d’assurer un avenir solide pour cette industrie qui est au cœur de nos traditions. »

Charles Sousa

ministre des Finances

« Notre gouvernement reconnaît que l’industrie des courses de chevaux est vitale pour les communautés de l’Ontario. C’est pourquoi notre gouvernement demeure résolu à assurer une viabilité à long terme de l’industrie des courses de chevaux et des communautés rurales qui en dépendent. Cette nouvelle entente de collaboration fournira aux propriétaires, aux éleveurs et aux exploitants d’hippodromes le soutien dont ils ont besoin pour assurer la stabilité et la réussite à long terme. »

Jeff Leal

ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

« Cette entente représente une étape importante pour assurer la vitalité dans le secteur des courses de chevaux en Ontario. Elle est conçue pour profiter à toute l’industrie, et est le fruit de nombreuses années de collaboration du secteur avec le gouvernement de l’Ontario. OLG assurera un financement stable pendant près de deux décennies pour promouvoir la viabilité et la réussite menée par l’industrie. »

Stephen Rigby

président et chef de la direction, Société des loteries et des jeux de l’Ontario

« L’engagement de financement à long terme du gouvernement pour une durée de 19 ans est sans précédent dans l’industrie des courses de chevaux. Ce financement procure une sécurité d’emploi fort nécessaire pour les personnes qui travaillent dans l’industrie et il contribuera grandement à rétablir la confiance dans les courses de chevaux et la capacité de l’industrie de se maintenir pendant des années. Sur une note plus personnelle, je suis extrêmement reconnaissant du travail accompli par ce gouvernement et par la direction d’OLG dans leurs efforts qu’ils sont mis pour promouvoir ce modèle de financement. »

Hugh Mitchell

chef de la direction, Western Fair District

« Nous sommes ravis de l’annonce du financement à long terme pour le secteur des courses de chevaux. Cet engagement offrira une sécurité au secteur des quarter horses et aux personnes qui y travaillent et les incitera à continuer de travailler et de planifier une viabilité à long terme du secteur. »

Bob Broadstock

président, Quarter Racing Owners of Ontario Inc

« Les éleveurs sont vraiment enthousiastes et sont impatients de lire les détails de l’entente de financement à long terme. Le financement à long terme permettra une stabilité et une transparence accrues dans l’industrie et soutiendra le développement économique dans les communautés rurales. »

Peter Berringer

président et directeur national, Canadian Thoroughbred Horse Society, division de l’Ontario

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie