Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre des Finances au sujet de l'adoption de la Loi de 2018 modifiant des lois en ce qui concerne le cannabis

Déclaration

Déclaration du ministre des Finances au sujet de l'adoption de la Loi de 2018 modifiant des lois en ce qui concerne le cannabis

ministère des Finances

Aujourd'hui, l'honorable Vic Fedeli, ministre des Finances, a fait la déclaration suivante au sujet de l'adoption de la Loi de 2018 modifiant des lois en ce qui concerne le cannabis :

« Conformément à une loi fédérale, le cannabis récréatif est devenu légal aujourd'hui dans la province de l'Ontario et dans le reste du Canada. En adoptant la Loi de 2018 modifiant des lois en ce qui concerne le cannabis, le gouvernement de l'Ontario veille à :

  • protéger les jeunes de l'Ontario en empêchant que le cannabis tombe entre les mains des jeunes de moins de 19 ans;
  • protéger nos voies publiques et faire en sorte que la police sanctionne rigoureusement la conduite avec facultés affaiblies par la drogue;
  • lutter contre le marché illégal en punissant les personnes qui ne respectent pas le cadre légal et en offrant aux consommateurs une excellente option d'achat au détail.

Le magasin en ligne de la Société ontarienne du cannabis est le seul endroit légal dans la province où acheter du cannabis à des fins récréatives.

Il y aura plus tard un système de magasins privés de vente au détail titulaires de licence qui sera opérationnel le 1er avril 2019, sous la surveillance de la Commission des alcools et des jeux de l'Ontario. Ce modèle encouragera une saine concurrence afin de mieux lutter contre le marché illégal et instaurera un système de vente au détail sûr et fiable, fondé sur la sécurité publique.

Les municipalités auront une chance de refuser l'ouverture de magasins de vente au détail de cannabis sur leur territoire municipal et pourront adopter des règlements municipaux limitant la consommation de cannabis au-delà des normes provinciales minimales, dans des endroits comme les parcs. Les communautés des Premières Nations pourront interdire la vente au détail et la livraison de cannabis sur leur territoire; cette possibilité ne sera pas limitée dans le temps.

Les magasins qui vendent du cannabis aujourd'hui en Ontario le font illégalement. Le gouvernement a doté les services policiers des outils nécessaires pour fermer ces magasins. À partir d'aujourd'hui, les propriétaires de ces magasins encourent de lourdes amendes et ne recevront pas de permis leur permettant de participer au marché légal.

Pour plus de renseignements sur la légalisation du cannabis à des fins récréatives, visitez ontario.ca/lecannabis. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Lois et sécurité