Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les finances du troisième trimestre de l'Ontario indiquent une réduction de 1 milliard de dollars du déficit

Communiqué

Les finances du troisième trimestre de l'Ontario indiquent une réduction de 1 milliard de dollars du déficit

L’amélioration découle d’une plus forte croissance économique appuyée par l’approche axée sur l’Ontario ouvert aux affaires adoptée par le gouvernement

ministère des Finances

Aujourd'hui, Vic Fedeli, ministre des Finances, a été accompagné par Peter Bethlenfalvy, président du Conseil du Trésor, pour faire le point sur les finances de la province. Le gouvernement a rendu public le document Finances du troisième trimestre de 2018-2019 de l'Ontario qui, pour la première fois, indique une réduction de 1 milliard de dollars du déficit de la province, attribuable en grande partie à l'activité économique accrue générée par les consommateurs et les entreprises. Selon les projections actuelles, le déficit devrait se chiffrer à 13,5 milliards de dollars en 2018-2019.

Le rapport indique que la situation financière de la province s'est améliorée, démontrant que le plan de l'Ontario visant à remettre le gouvernement sur la bonne voie fonctionne. Les entreprises investissent, prennent de l'expansion et créent des emplois en Ontario. Cette confiance de la part des entreprises aide les particuliers, les familles et les collectivités de la province.

« Les finances du troisième trimestre démontrent que le plan de notre gouvernement visant à remettre l'Ontario sur la bonne voie donne des résultats positifs, a affirmé M. Fedeli. En déployant des efforts pour rétablir la confiance du public dans les finances de l'Ontario, en réduisant les formalités administratives et en étant ouverts aux affaires et aux emplois, nous faisons en sorte que la population des quatre coins de l'Ontario ait davantage confiance en notre avenir, et cette confiance se répercute sur les résultats. »

Le rapport du troisième trimestre représente l'engagement du gouvernement à l'égard de la transparence et de la responsabilité, à l'opposé du gouvernement précédent, qui n'a rendu public ce rapport que trois fois au cours des 10 dernières années, malgré le fait que la loi exige un rapport public sur les finances de la province.

M. Fedeli a indiqué que le gouvernement avait déjà décelé des économies de 3,2 milliards de dollars, ce qui a été décrit dans l'Exposé économique de l'automne 2018. Par conséquent, même après avoir retourné 2,7 milliards de dollars aux contribuables, le déficit de l'Ontario a diminué de 500 millions de dollars. Conjugués aux revenus plus élevés, les nouvelles projections confirment que jusqu'ici, le gouvernement Ford a réduit de 1,5 milliard de dollars le déficit de l'Ontario dont il avait hérité.

Les ministres ont révélé que le gouvernement continue à prendre des mesures pour limiter les dépenses inutiles et assurer la population que les deniers publics sont traités avec respect. À cette fin, le gouvernement a demandé à tous les ministères de limiter les dépenses aux engagements pris dans le cadre de contrats, aux prescriptions des lois ou aux exigences consistant à dispenser des services de base, et ce, jusqu'au 31 mars 2019. Il leur a aussi demandé de ne pas prendre de nouveaux engagements de financement, y compris quant aux dépenses faisant partie de leur budget, sauf s'ils ont demandé au Conseil du Trésor l'autorisation de le faire et l'ont obtenue.

« Nous prenons des mesures pour mettre un frein au genre de nouvelles dépenses que les gouvernements voient parfois vers la fin de leur exercice, a déclaré M. Bethlenfalvy. En prenant ces nouvelles mesures, nous donnons suite à notre engagement de rétablir la confiance et la responsabilité dans les finances de la province. »

« Nous tenons les promesses que nous avons faites à la population tout en remettant l'Ontario sur la voie de l'équilibre budgétaire afin de protéger les soins de santé, l'éducation et tous les autres services clés auxquels tiennent les particuliers et les familles et dont ils dépendent au quotidien », a ajouté M. Fedeli.

Faits en bref

  • L’exercice du gouvernement va du 1er avril au 31 mars.
  • Le troisième trimestre de l’Ontario va du 1er octobre au 31 décembre.
  • Les perspectives de revenus pour 2018‐2019 devraient être de 149,2 milliards de dollars, soit de 1 milliard de dollars supérieures aux prévisions de l’Exposé économique de l’automne 2018. Cette hausse est attribuable aux revenus générés par la taxe de vente harmonisée et l’impôt sur le revenu des sociétés qui ont été plus élevés.
  • Selon les projections actuelles, le déficit provincial devrait se chiffrer à 13,5 milliards de dollars en 2018-2019.
  • Les perspectives du total des charges pour 2018-2019 sont de 161,8 milliards de dollars, soit une augmentation d’environ 4 millions de dollars comparativement aux chiffres de l’Exposé économique de l’automne 2018 en raison de fonds additionnels pour la lutte contre les bandes criminalisées et les armes à feu.
  • Les prévisions concernant les charges au titre de l’intérêt sur la dette de la province, qui sont de 12,5 milliards de dollars, restent inchangées par rapport à celles de l’Exposé économique de l’automne 2018.
  • Le PIB réel de l’Ontario a augmenté de 0,6 % au troisième trimestre de 2018, en raison surtout des gains enregistrés par les dépenses de consommation et les investissements dans les ouvrages non résidentiels.
  • La Commission d'enquête indépendante sur les finances a indiqué dans son rapport du 21 septembre 2018 que le déficit de l’Ontario se chiffrait à 15 milliards de dollars.
  • Le 12 février 2019, le gouvernement a accueilli Charles-Antoine St-Jean comme président du Comité de vérification générale, une décision qui renforcera les processus internes de vérification, de surveillance et de déclaration au sein du gouvernement.
  • L’examen ligne par ligne a été effectué par EY Canada et a révélé une croissance rapide des dépenses dans les secteurs clés et les programmes publics sous le gouvernement précédent. Le rapport indique un certain nombre de moyens que le gouvernement pourrait prendre pour transformer les programmes et les services en vue d’en assurer la viabilité et d’optimiser les ressources.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement