Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le crédit d'impôt ASGE pour aider les parents de l'Ontario à trouver et se permettre le service de garde le plus approprié pour leurs enfants

Communiqué

Le crédit d'impôt ASGE pour aider les parents de l'Ontario à trouver et se permettre le service de garde le plus approprié pour leurs enfants

Dévoilement de l’une des initiatives de garde d’enfants les plus souples jamais présentées dans la province

Ministère des Finances

Un plus grand nombre de parents désirant avoir du choix quant au service de garde d'enfants, le gouvernement de l'Ontario aide à protéger l'essentiel en proposant le nouveau crédit d'impôt pour l'accès aux services de garde d'enfants et l'allégement des dépenses (ASGE).

Vic Fedeli, ministre des Finances, et Lisa Thompson, ministre de l'Éducation, ont expliqué de quelle façon le nouveau crédit d'impôt ASGE respectera les choix des parents lorsqu'il s'agit de décider ce qui convient le mieux à leurs enfants.

Grâce au crédit d'impôt, quelque 300 000 familles recevraient un remboursement pouvant atteindre 75 % de leurs dépenses de garde d'enfants admissibles, leur permettant d'accéder à un large éventail de possibilités de services de garde, notamment dans des garderies, des domiciles et des camps.

« Le crédit d'impôt ASGE constituerait l'une des initiatives de garde d'enfants les plus souples jamais présentées en Ontario. Ce plan placerait les parents, et non le gouvernement, au cœur de la prise de décisions touchant la garde d'enfants, a déclaré M. Fedeli. Nous voulons que les parents puissent choisir le genre de service de garde qui convient le mieux à leurs enfants afin qu'ils puissent aller travailler, exploiter une entreprise ou étudier en vue d'acquérir de nouvelles compétences. »

À compter de l'année d'imposition 2021, l'Ontario donnerait la possibilité aux familles de demander et de recevoir un soutien plus rapidement grâce à des paiements anticipés versés régulièrement au cours de l'année. Ce crédit d'impôt permettrait aux parents de compenser les frais de garde d'enfants qu'ils peuvent avoir à assumer lorsqu'ils commencent un nouvel emploi, travaillent plus d'heures ou retournent aux études.

Le crédit d'impôt ASGE s'ajouterait à la déduction pour frais de garde d'enfants et s'adresserait en priorité aux familles à revenu faible ou moyen. Les familles pourraient recevoir jusqu'à 6 000 $ par enfant de moins de sept ans, jusqu'à 3 750 $ par enfant de sept à 16 ans et jusqu'à 8 250 $ par enfant ayant un handicap grave.

En outre, le gouvernement a engagé dans le budget de l'Ontario 2019 jusqu'à 1 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années afin de créer jusqu'à 30 000 places de garderie dans les écoles, y compris quelque 10 000 places dans de nouvelles écoles.

« L'annonce d'aujourd'hui rendra la garde d'enfants plus abordable et accessible pour les familles de l'Ontario, a déclaré Lisa Thompson, ministre de l'Éducation. Grâce à nos changements, les parents auront le choix et la souplesse nécessaires pour prendre les meilleures décisions possible pour leur famille. »

Faits en bref

  • Le crédit d’impôt ASGE soutiendrait les familles dont le revenu ne dépasse pas 150 000 $.
  • Le crédit d’impôt ASGE serait offert en sus de la déduction pour frais de garde d’enfants, qui fournit un allégement fiscal à l’échelle provinciale et fédérale pour les dépenses engagées pour les services de garde d’enfants admissibles.
  • La déduction pour frais de garde d’enfants procure un allégement fiscal plus important en moyenne pour les familles ayant un revenu plus élevé, en pourcentage de leurs dépenses. Par contre, le crédit d’impôt ASGE procurerait un taux de crédit supérieur aux familles dont le revenu est plus faible, comblant ainsi l’écart quant au soutien de ces familles. Les familles à faible revenu qui profiteraient du crédit d’impôt englobent celles qui intègrent la population active ou décident de travailler un plus grand nombre d’heures.
  • Les familles seraient en mesure de demander le crédit d’impôt ASGE à compter de l’année d’imposition 2019 et n’auraient pas à obtenir de renseignements supplémentaires lors de la production de leurs déclarations de revenus.
  • Les parents devraient conserver les reçus pour les dépenses de garde d’enfants qu’ils assument.
  • Le crédit d’impôt ASGE s’appuie sur l’engagement de l’Ontario d’aider les travailleurs à faible revenu par l’entremise du crédit d’impôt pour les personnes et les familles à faible revenu (CIPFR), qui fournit à ces travailleurs, y compris à ceux qui touchent le salaire minimum, un allégement fiscal pouvant atteindre 850 $ (1 700 $ pour les couples).

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Impôts et avantages fiscaux