Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide les municipalités à protéger les jeunes et à lutter contre le marché illégal du cannabis

Communiqué

L'Ontario aide les municipalités à protéger les jeunes et à lutter contre le marché illégal du cannabis

La province annonce la troisième phase du financement pour soutenir la mise en œuvre de la légalisation du cannabis récréatif

Ministère des Finances

L'Ontario s'associe aux municipalités pour lutter contre le marché illégal du cannabis et assurer la sécurité de nos collectivités en versant aux municipalités 6,74 millions de dollars dans le cadre du Fonds ontarien de préparation à la légalisation du cannabis (FOPLC). Le gouvernement investit également 3,26 millions de dollars pour aider les municipalités à renforcer les mesures d'application de la loi contre l'exploitation illégale du cannabis.

« Les municipalités sont des partenaires de premier plan dans la mise en œuvre de la légalisation du cannabis récréatif », a déclaré le ministre des Finances, Rod Phillips. « Nous sommes enthousiastes à la perspective de continuer notre collaboration pour protéger les jeunes et les collectivités, et lutter contre le marché illégal de cannabis. »

Le FOPLC est une initiative annoncée en 2018 et dotée de 40 millions de dollars sur deux ans visant à aider les municipalités à assumer les coûts de mise en œuvre liés à la légalisation du cannabis récréatif. Plus tôt cette année, le gouvernement avait octroyé 30 millions de dollars aux municipalités et avait réservé une somme de 10 millions de dollars pour les coûts découlant de circonstances imprévues liées à la légalisation du cannabis récréatif, en accordant la priorité aux municipalités n'ayant pas interdit les magasins de vente au détail de cannabis sur leur territoire.

L'Ontario investit 3,06 millions de dollars cette année pour contribuer au renforcement des mesures d'application de la loi sur le cannabis au moyen d'équipes de police provinciales conjointes dirigées par la Police provinciale de l'Ontario. Cette somme est en sus d'un investissement ciblé de 200 000 $ dans le service de police de la ville de Toronto afin d'appuyer les efforts déployés pour lutter contre l'exploitation illégale de cannabis dans la métropole.

« Ces équipes d'application de la loi travaillent à l'échelle régionale et sont à la disposition de l'ensemble des municipalités et des Premières Nations, a indiqué M. Phillips. Cette approche axée sur la collaboration permet aux forces de l'ordre de s'attaquer aux activités criminelles de façon coordonnée et uniforme dans la province. »

Cette semaine, le gouvernement poursuit l'approche responsable qu'il a mise de l'avant pour l'ouverture de magasins de cannabis dans la province en permettant aux entreprises privées de mettre en place un système de vente au détail sûr et commode afin de lutter contre le marché illégal, et en délivrant jusqu'à 50 nouvelles autorisations de magasins de vente au détail de cannabis.

Faits en bref

  • Le gouvernement a réparti les 6,74 millions de dollars restants du FOPLC entre les municipalités qui n’avaient pas interdit la présence de magasins de vente au détail de cannabis en date du 22 janvier 2019, selon un montant par ménage redressé afin que chaque municipalité reçoive au moins 5 000 $.
  • Les municipalités ont eu une occasion unique d’interdire la présence des magasins de vente au détail de cannabis sur leur territoire. Elles avaient jusqu’au 22 janvier 2019 pour donner leur réponse.
  • Les municipalités doivent affecter les fonds reçus aux coûts qui ont trait directement à la mise en œuvre de la légalisation du cannabis récréatif.
  • Le cannabis récréatif a été légalisé au Canada en octobre 2018.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager