Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide les parents à économiser sur le coût des camps d'été

Communiqué

L'Ontario aide les parents à économiser sur le coût des camps d'été

Le crédit d’impôt ASGE est l’une des initiatives les plus souples pour la garde d’enfants jamais mises en place dans la province

Ministère des Finances

MIDLAND - Les parents et les parents-substituts de l'Ontario devraient conserver leurs reçus de camps de jour et de camps d'été, car ils pourraient avoir la possibilité d'économiser au moment de faire leur déclaration de revenus. Grâce au nouveau crédit d'impôt ontarien pour l'accès aux services de garde d'enfants et l'allégement des dépenses (ASGE), les parents pourraient se faire rembourser jusqu'à 75 % de leurs frais de services de garde d'enfants admissibles offerts dans différents cadres, notamment dans des centres de garde, à domicile et dans des camps.

Rod Phillips, ministre des Finances, Stephen Lecce, ministre de l'Éducation, et Jill Dunlop, ministre associée déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine et députée de Simcoe-Nord, étaient au YMCA de Simcoe pour encourager les parents à demander le nouveau crédit d'impôt ASGE. La souplesse du crédit d'impôt ASGE fera en sorte d'accroître l'éventail des options offertes aux parents, tout en respectant leur choix de décider des services de garde d'enfants qui leur conviennent le mieux.

« Ce crédit d'impôt aidera les parents à assumer les coûts d'un large éventail de services de garde, comme ceux fournis par des gens dans leur propre foyer ou encore ceux fournis dans les écoles ou les lieux de culte. Il gardera les parents au cœur du processus décisionnel concernant les services de garde de leurs enfants », a dit le ministre Phillips.

Dès l'année d'imposition 2021, les familles admissibles pourraient aussi choisir de recevoir les paiements anticipés au titre du crédit d'impôt ASGE sur une base régulière au cours de l'année, les aidant ainsi à gérer leurs frais de garde d'enfants à mesure qu'ils sont engagés.

Le crédit d'impôt ASGE s'ajoutera à la déduction pour frais de garde d'enfants (DFGE) et s'adressera principalement aux familles à revenu faible et moyen. Il fournira un soutien accru d'environ 1 250 $ en moyenne à quelque 300 000 familles au titre de leurs frais de garde d'enfants. Le montant maximum du crédit sera plus élevé pour les familles ayant un enfant gravement handicapé, sans restriction quant à l'âge.

« Nous savons que les frais de garde sont dispendieux pour les familles de la classe moyenne, et c'est pourquoi nous allégeons le fardeau des parents dans la province, a indiqué le ministre Lecce. Notre gouvernement est déterminé à accroître l'accès aux services de garde et à donner aux parents un soutien financier et un choix accrus afin que ce soit eux, et non le gouvernement, qui soient au centre des décisions concernant les services de garde d'enfants. »

Le gouvernement de l'Ontario travaille en outre avec ses partenaires des conseils scolaires pour soutenir la construction de nouveaux bâtiments scolaires et la création de nouvelles places en services de garde.

« À l'heure actuelle, les familles dans ma circonscription de Simcoe-Nord ayant besoin de services de garde d'enfants ont parfois accès à un nombre limité d'options abordables outre les centres de garde subventionnés, dont la liste d'attente peut être longue, a déclaré la ministre Dunlop. Notre gouvernement est conscient de ce besoin, et je me réjouis qu'il mette en place ce crédit d'impôt pour offrir un allégement des frais de garde admissibles. »

Faits en bref

  • Le crédit d’impôt ASGE sera offert en plus de la DFGE, qui procure un allégement fiscal provincial et fédéral au titre des frais de garde d’enfants admissibles.
  • Les familles pourront se prévaloir du crédit d’impôt ASGE dès l’année d’imposition 2019 et n’auront pas à fournir de renseignements autres que ceux nécessaires pour demander la DFGE dans leurs déclarations de revenus. Les parents devront continuer à garder les reçus de leurs frais de garde d’enfants.
  • Le crédit d’impôt ASGE s’adresse aux familles dont le revenu ne dépasse pas 150 000 $.
  • Le crédit d’impôt ASGE s’ajoute à un investissement pouvant aller jusqu’à 1 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années pour créer 30 000 places en garderie dans les écoles.
  • Le crédit d’impôt ASGE vient renforcer l’engagement de l’Ontario d’aider les travailleurs à faible revenu par l’entremise du crédit d’impôt pour les personnes et les familles à faible revenu (CIPFR), qui offre aux travailleurs à faible revenu, y compris ceux touchant le salaire minimum, un allégement fiscal pouvant atteindre 850 $ (1 700 $ pour les couples).

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Impôts et avantages fiscaux