Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario dépasse ses objectifs financiers tout en investissant dans les programmes prioritaires

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario dépasse ses objectifs financiers tout en investissant dans les programmes prioritaires

Le plan du gouvernement crée les conditions favorisant une économie plus concurrentielle

Ministère des Finances

Le ministre des Finances Rod Phillips a rendu public aujourd'hui le document Perspectives économiques et revue financière de l'Ontario 2019 : Un plan pour bâtir l'Ontario ensemble, qui maintient l'engagement du gouvernement d'équilibrer le budget d'ici 2023-2024 grâce à une gestion financière prudente, tout en faisant des investissements stratégiques dans les services publics essentiels et en renforçant les conditions qui favorisent la création d'emplois.

Le gouvernement continue de faire des progrès grâce à son plan. Le ministre Phillips a annoncé que, selon les projections, l'Ontario devrait afficher un déficit de 9 milliards de dollars en 2019-2020, ce qui est inférieur de 1,3 milliard de dollars au montant de 10,3 milliards de dollars prévu dans le budget de 2019.

L'administration précédente a légué à la province non seulement la dette infranationale la plus élevée au monde, mais aussi d'immenses défis, dont la médecine de couloir, un réseau routier et des transports en commun lourdement congestionnés, ainsi que des services gouvernementaux inefficaces et désuets.

« Depuis notre arrivée au pouvoir il y a 16 mois, notre gouvernement a pris des mesures pour consolider nos finances, notre économie et les services publics essentiels, a déclaré le ministre Phillips. Pour nous attaquer aux défis dont nous avons hérité, nous n'avons pas posé des gestes grandioses, mais plutôt choisi de prendre des mesures concrètes et utiles pour rendre la vie plus abordable et faciliter le quotidien des gens, notamment en réduisant les taxes et les impôts, en investissant dans la santé et l'éducation, et en construisant un réseau routier et des transports en commun modernes. »

Le plan du gouvernement est équilibré et prudent. Tout en réduisant de façon soutenue le déficit, il prévoit l'investissement de 1,3 milliard de dollars additionnels dans les services essentiels, entre autres dans les hôpitaux de petite et moyenne taille, dans les bureaux de santé publique, dans les services de garde d'enfants, ainsi que dans les programmes à l'intention des personnes les plus vulnérables.

Parallèlement, le gouvernement crée un climat propice aux investissements des entreprises et à la création d'emplois partout dans la province. Dans le document Perspectives économiques et revue financière de l'Ontario 2019, le gouvernement propose de réduire le taux de l'impôt sur les sociétés applicable aux petites entreprises pour le faire passer de 3,5 % à 3,2 % à compter du 1er janvier 2020. Cette mesure procurerait un allégement fiscal pouvant atteindre 1 500 $ par année à plus de 275 000 entreprises, des petites entreprises familiales aux jeunes entreprises innovantes.

Grâce aux mesures prises jusqu'ici par le gouvernement, les petites entreprises de l'Ontario devraient économiser 2,3 milliards de dollars en 2020.

« Nous croyons que le rôle du gouvernement est de mettre en place les conditions permettant d'accroître la qualité et le niveau de vie de l'ensemble de la population, a indiqué le ministre Phillips. Grâce à la mise en oeuvre de notre plan, nous stimulons la création d'emplois, nous laissons plus d'argent dans les poches des gens et nous faisons en sorte que nos rues soient plus sûres, que nos déplacements soient plus courts et que notre gouvernement soit plus efficace. »

Faits en bref

  • Le gouvernement prévoit un déficit de 9 milliards de dollars en 2019-2020, ce qui représente une amélioration de 1,3 milliard de dollars par rapport au montant de 10,3 milliards de dollars prévu dans le budget de 2019.
  • L’Ontario propose de réduire le taux de l’impôt sur le revenu des sociétés applicable aux petites entreprises pour le ramener de 3,5 % à 3,2 % à compter du 1er janvier 2020.
  • Le gouvernement prend des mesures pour éliminer la médecine de couloir grâce à un investissement de 68 millions de dollars dans les hôpitaux de petite et moyenne taille, ainsi que dans les hôpitaux ayant plusieurs emplacements, afin maintenir une capacité hospitalière critique et de répondre à l’augmentation de la demande dans les collectivités à l’échelle de la province. Cette somme s’ajoute au montant de 384 millions de dollars qui avait été annoncé dans le budget de 2019.
  • Depuis juin 2018, 272 400 nouveaux emplois nets ont été créés, et le taux de chômage se rapproche des faibles taux historiques.
  • La province propose également une réduction du taux de la taxe sur le carburant aviation dans le Nord pour le faire passer de 6,7 cents à 2,7 cents le litre.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement