Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prône la croissance économique et l'investissement dans les soins de santé lors de la rencontre des ministres des Finances

Communiqué

L'Ontario prône la croissance économique et l'investissement dans les soins de santé lors de la rencontre des ministres des Finances

Le gouvernement continue de faire progresser les priorités importantes pour la population de l’Ontario

Ministère des Finances

OTTAWA — S'appuyant sur le leadership du premier ministre Doug Ford, Rod Phillips, ministre des Finances, a souligné la nécessité d'une approche concertée à l'égard des priorités qui ont de l'importance pour la population de l'Ontario et de tout le Canada, lors de la rencontre des ministres des Finances fédéral, provinciaux et territoriaux, qui a eu lieu aujourd'hui.

« Le plan de notre gouvernement pour bâtir l'Ontario ensemble fonctionne, et ce plan prévoit une collaboration avec le gouvernement fédéral. Ce qui est bon pour l'Ontario est bon pour le Canada, et ce qui est bon pour le Canada est bon pour l'Ontario. Maintenant plus que jamais, nous devons montrer au monde que le Canada est fort et uni », a déclaré le ministre Phillips.

À Ottawa, le ministre Phillips a eu des discussions productives avec les autres ministres des Finances et a soulevé des questions importantes pour la population de l'Ontario, dont le financement des soins de santé, le transport en commun, l'infrastructure et la compétitivité économique. En travaillant avec le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires, la province pourra respecter son engagement consistant notamment à rendre la vie plus abordable, à investir dans les services publics essentiels comme les soins de santé et à créer des emplois dans un milieu propice aux affaires plus concurrentiel.

Avant la rencontre, le gouvernement fédéral a fait connaître à l'Ontario sa part du financement qu'il recevrait dans le cadre du Transfert canadien en matière de santé et du Transfert canadien en matière de programmes sociaux pour 2020-2021. Cette année, bien que le soutien total accordé par le gouvernement fédéral pour les services essentiels de l'Ontario ait augmenté dans le cadre de ces transferts clés, cela n'est pas suffisant pour couvrir les coûts à long terme avec lesquels les provinces et les territoires sont aux prises. De concert avec ses homologues, le ministre Phillips continue de demander au gouvernement fédéral d'améliorer le Transfert canadien en matière de santé, tout particulièrement de l'augmenter d'un taux annuel de 5,2 % pour tenir compte des coûts croissants auxquels font face les provinces et les territoires.

Le ministre Phillips a également souligné l'engagement de l'Ontario de faire des investissements dans l'infrastructure des régions rurales et du Nord, ainsi que dans des projets de transport en commun, insistant sur la nécessité pour le gouvernement fédéral d'avoir un processus efficace pour l'approbation des projets en suspens dans le cadre du Programme d'infrastructure Investir dans le Canada (PIIC). L'Ontario continue de demander au gouvernement fédéral de respecter son engagement d'appuyer le plan de la province consistant à effectuer le plus important investissement dans des travaux de construction liés au métro de l'histoire du Canada afin que les gens puissent aller là où ils veulent, quand ils le veulent.

L'Ontario s'est joint à la Saskatchewan et à d'autres partenaires provinciaux et territoriaux pour exhorter le gouvernement fédéral à renforcer le Programme de stabilisation fiscale de façon qu'il puisse s'adapter aux conditions et aux ralentissements économiques. Ce programme vise à stabiliser les finances des provinces qui subissent une baisse soudaine et marquée de leurs revenus en raison de facteurs économiques. Les paiements versés aux provinces dans le cadre du programme se limitent à 60 $ par habitant et sont restreints par des règles d'admissibilité trop complexes.

Le gouvernement continuera de défendre les intérêts de la population de l'Ontario tout en travaillant côte à côte avec tous les ordres de gouvernement afin que chaque ville et chaque région de l'Ontario et de tout le Canada puissent profiter de notre prospérité mutuelle.

Faits en bref

  • Lors de la rencontre annuelle des ministres des Finances, qui a lieu en décembre, les provinces et les territoires sont informés des montants exacts qu'ils recevront dans le cadre des programmes de transferts fédéraux en vue de la planification de leur budget pour l'année à venir.
  • Les transferts fédéraux-provinciaux, une importante source de revenus pour l'Ontario, devraient représenter environ 16,3 % des revenus totaux de la province en 2019-2020. Ces transferts appuient la prestation de services publics de haute qualité dont la population de l'Ontario a besoin et qu'elle mérite. Comme l’a souligné Le Conference Board du Canada, l'aide fédérale totale accordée aux services essentiels en Ontario par l'entremise de ces transferts clés ne suffit pas à couvrir les coûts à long terme que doivent assumer les provinces et les territoires. La province demande au gouvernement fédéral de faire plus pour que les transferts fédéraux-provinciaux fonctionnent mieux pour la population de l’Ontario, qui mérite un système équitable, adéquat et souple, qui favorise la viabilité budgétaire.
  • L’examen ligne par ligne d’Ey Canada a révélé que la population de l'Ontario verse 12,9 milliards de dollars de plus en impôts au gouvernement fédéral que ce que la province reçoit.

Renseignements pour les médias

Partager