Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Produits du tabac : loin des yeux, loin du cœur

Communiqué archivé

Produits du tabac : loin des yeux, loin du cœur

Le gouvernement McGuinty protège les enfants et aide les fumeurs à arrêter de fumer

À compter du 31 mai 2008, la Loi favorisant un Ontario sans fumée interdit l'étalage des produits du tabac dans les lieux où ils sont vendus. 

Selon les recherches, le fait d'éliminer l'étalage des produits du tabac au point de vente peut aider à empêcher les jeunes de commencer à fumer.

Vendre des cigarettes là où des sucreries et des collations sont vendues fait que les jeunes considèrent les cigarettes comme un produit normal. L'Unité de recherche sur le tabac de l'Ontario signale que lors d'un sondage mené auprès des jeunes de l'Ontario âgés de 11 à 18 ans, 85 % des répondants se sont spontanément souvenus avoir vu des cigarettes dans les dépanneurs, plus de 75 % d'entre eux ont déclaré se rendre au dépanneur au moins une fois par semaine et plus de 40 % d'entre eux ont spontanément pu indiquer le nom d'au moins une marque de cigarettes.

Les recherches suggèrent que l'élimination de la publicité au point de vente, comme les murs à cigarettes, peut faire en sorte qu'il soit plus facile d'arrêter de fumer et réduire les rechutes chez les personnes qui essaient d'arrêter de fumer. Un mur à cigarettes est un présentoir de cigarettes placé normalement derrière le comptoir dans les endroits où l'on vend des produits du tabac. Supprimer les murs à cigarettes permettra d'éliminer un facteur déclenchant important à l'origine de l'achat impulsif de cigarettes.

Le tabagisme est la première cause de maladies et de décès pouvant être prévenus en Ontario. Il tue plus de 13 000 Ontariennes et Ontariens chaque année. Il entraîne aussi chaque année en Ontario des dépenses de santé directes estimées à 1,6 milliard de dollars et des pertes de productivité s'élevant à 4,4 milliards de dollars.

Le gouvernement s'est engagé à réduire la consommation de tabac de 20 pour cent avant la fin de 2007. Les derniers chiffres révèlent que cet objectif a été atteint avant l'heure. Entre 2003 et 2006, on a constaté une baisse de 31,8 pour cent de la consommation de tabac.

Dans le budget de 2008, le gouvernement de l'Ontario s'est engagé à accorder une exemption permanente de la taxe de vente au détail sur les produits de substitution de nicotine pour aider les fumeurs de l'Ontario à arrêter de fumer.

Faits en bref

  • Les produits du tabac comprennent les cigarettes, les cigares, les cigarillos, le tabac à pipe et d’autres produits du tabac spécialisés comme le tabac à chiquer, le snus et le tabac à priser.
  • Une interdiction similaire est déjà en vigueur au Manitoba, dans les Territoires du Nord-Ouest, en Nouvelle-Écosse, au Nunavut, dans l’Île-du-Prince-Édouard et en Saskatchewan. L’interdiction de l’étalage des produits du tabac au Québec entrera aussi en vigueur le 31 mai 2008.

Ressources additionnelles

Citations

« L’interdiction frappant l’étalage des produits du tabac a pour objectif de sauver des vies et de réduire les coûts de santé en empêchant les jeunes de commencer à fumer et en aidant les fumeurs à cesser de fumer. Les jeunes ne seront plus exposés à un étalage libre et à la promotion des produits du tabac dans les magasins. Les murs à cigarettes ne pousseront plus les jeunes à acheter des cigarettes de façon impulsive. »

Margarett Best

ministre de la Promotion de la santé

« Les bureaux de santé publique indiquent que 95 pour cent des commerces seront prêts le 31 mai à se conformer à l’interdiction de l'étalage des produits du tabac. Comme nous souhaitons en arriver à un respect volontaire, les agents d’application de la législation antitabac mettront l’accent sur l’éducation et collaboreront avec les commerces vendant du tabac en tant que première mesure d’un protocole d’exécution progressive de la loi. »

Dr David Williams

médecin hygiéniste en chef par intérim de l’Ontario

« Nous savons que les facteurs visuels et environnementaux peuvent susciter un manque et provoquer des rechutes chez les fumeurs qui essaient d’arrêter de fumer ou qui viennent de cesser de fumer. De nombreux fumeurs ont du mal à se rendre au magasin du coin lorsqu’ils essaient d’arrêter de fumer, en raison de la présence de murs à cigarettes. L’interdiction de l’étalage des produits du tabac devrait vraiment aider les fumeurs à cesser de fumer. »

Peter Selby

directeur clinique des programmes de lutte contre la toxicomanie au Centre de toxicomanie et de santé mentale

Partager