Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario lance la stratégie de lutte contre le diabète

Communiqué archivé

Le gouvernement de l'Ontario lance la stratégie de lutte contre le diabète

Un plan de 741 millions de dollars qui a pour but de faire des patients des partenaires en matière de soins

Ministère de la Santé

Le gouvernement de l'Ontario investit un nouveau financement de 741 millions de dollars sur quatre ans dans une stratégie globale de lutte contre le diabète afin de prévenir, de prendre en charge et de traiter le diabète.

La stratégie comprend un registre en ligne qui permettra d'améliorer les soins autonomes en donnant aux patients l'accès aux renseignements et aux outils éducatifs qui leur fourniront les moyens de prendre leur maladie en charge. Le registre donnera aux fournisseurs de soins de santé la possibilité de consulter facilement les dossiers des patients, d'accéder aux renseignements sur le diagnostic et de faire parvenir des alertes aux patients. On prévoit que le registre sera mis en ligne au printemps 2009.

D'autres éléments-clés de la stratégie comprennent :

  • l'amélioration de l'accès aux pompes à insuline et aux fournitures pour plus de 1 300 adultes atteints du diabète de type 1 grâce au financement de ces services pour les personnes de plus de 18 ans;
  • l'élargissement des services aux personnes atteintes de maladies chroniques du rein, notamment l'augmentation de l'accès aux services de dialyse;
  • la mise en œuvre d'une stratégie afin d'augmenter l'accès à la chirurgie bariatrique;
  • des campagnes d'éducation afin de prévenir le diabète en sensibilisant la population aux facteurs de risque chez les populations particulièrement susceptibles de contracter la maladie comme les Autochtones et les personnes originaires de l'Asie du Sud;
  • l'augmentation de l'accès à des soins prodigués par des équipes plus près du domicile en établissant une carte de la prévalence du diabète à l'échelle de la province et des emplacements des programmes actuels en matière de diabète afin d'harmoniser les services et de remédier aux lacunes sur le plan du service.

La Stratégie ontarienne de lutte contre le diabète contribuera à aborder un enjeu sanitaire qui prend de l'ampleur et s'avère coûteux. Le nombre d'Ontariennes et d'Ontariens atteints du diabète a augmenté de 69 pour cent au cours des 10 dernières années et l'on prévoit qu'il passera de 900 000 à 1,2 million d'ici 2010. Le traitement du diabète et des troubles connexes comme la cardiopathie, l'accident vasculaire cérébral et la néphropathie coûtent actuellement plus de 5 milliards de dollars par an à l'Ontario.

La stratégie appuiera les deux principales priorités ontariennes en matière de soins de santé, soit l'amélioration de l'accès aux soins et la réduction des temps d'attente aux urgences.

Faits en bref

  • Le diabète entraîne le risque de complications graves comme la cardiopathie et l’accident vasculaire cérébral, la néphropathie et les maladies des yeux ainsi que les infections sévères menant aux amputations.
  • Un patient atteint du diabète coûte plus de 3000 $ au système de santé de l’Ontario durant la première année de traitement. Si le patient présente des complications, ces coûts passent à plus de 5000 $.
  • Pour chaque patient qui nécessite une dialyse en milieu hospitalier, le coût pour le système de santé de l’Ontario au cours d’une année est supérieur à 56 000 $.

Ressources additionnelles

Citations

« Notre plan aidera les Ontariennes et les Ontariens aux prises avec le diabète à obtenir un meilleur accès aux soins dont ils ont besoin, au moment et là où ils en ont besoin. En améliorant la manière dont nous prévenons, traitons et prenons en charge le diabète, des milliers de nos concitoyens jouiront d’une meilleure qualité de vie. Le registre du diabète modifiera la manière dont cette maladie est prise en charge, ce qui permettra de sauver davantage de vies et de réduire les temps d’attente en milieu hospitalier. »

David Caplan

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Nous allons offrir un meilleur accès aux renseignements, aux programmes et aux services afin de prévenir le diabète. Des preuves solides indiquent que de nombreux cas de diabète peuvent être évités grâce à l’augmentation de l’activité physique quotidienne et à l’amélioration des choix alimentaires. »

Margarett Best

ministre de la Promotion de la santé

« Nous saluons l’engagement soutenu du gouvernement de l’Ontario d’investir dans une stratégie de lutte contre le diabète pour les Ontariennes et les Ontariens. On estime à 900 000 le nombre d’Ontariennes et d’Ontariens atteints du diabète qui recevront grâce à cette nouvelle stratégie les outils dont ils ont besoin pour prendre en charge efficacement leur maladie. »

Cynthia Lees

présidente intérimaire et présidente-directrice générale de l’Association canadienne du diabète

« Les médecins travaillent avec leurs patients pour aider à prévenir les complications des maladies chroniques telles que le diabète. Il est essentiel que les patients qui vivent avec le diabète soient en mesure d’accéder aux traitements et aux ressources nécessaires pour s’assurer qu’ils peuvent prendre en charge leur maladie et rester en santé. »

Dr Ken Arnold

président de la Ontario Medical Association

« La stratégie de lutte contre le diabète s’inspire des recherches les plus récentes et des meilleures pratiques à l’échelle de la planète pour les adapter aux besoins des patients atteints du diabète en Ontario. Cela se traduira par de meilleurs soins pour les patients atteints du diabète dans toute la province. »

Dre Catherine Zahn

présidente du Comité d’experts en matière de gestion du diabète

« Nous sommes heureux que le gouvernement de l’Ontario investisse dans une stratégie de lutte contre le diabète. L’alimentation saine est un facteur essentiel pour la prévention et la prise en charge du diabète et l’amélioration de l’accès aux diététistes professionnelles donne aux Ontariennes et aux Ontariens un meilleur soutien pour prendre en charge leurs propres soins. »

Helen Haresign

vice-présidente au développement de l’organisme Les diététistes du Canada

Partager

Sujets

Santé et bien-être Domicile et communauté