Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Élargissement de la stratégie de réduction des temps d'attente

Communiqué archivé

Élargissement de la stratégie de réduction des temps d'attente

Le gouvernement McGuinty établit les objectifs les plus ambitieux au Canada en matière de chirurgie générale

Ministère de la Santé

Dans le cadre de l'élargissement de sa Stratégie de réduction des temps d'attente couronnée de succès, l'Ontario se fixe les objectifs de temps d'attente en chirurgie générale les plus ambitieux au Canada.

Des objectifs en chirurgie générale ont été établis pour des interventions telles que l'ablation de la vésicule biliaire, la réparation des hernies, les opérations anorectales ainsi que certaines chirurgies intestinales. Des objectifs ont également été établis pour les chirurgies orthopédiques et ophtalmiques.

Les objectifs sont classés en quatre catégories selon l'urgence des différentes interventions chirurgicales. Lorsqu'une intervention chirurgicale urgente est requise, l'objectif est de moins de 24 heures pour la chirurgie générale et ophtalmique, et d'une semaine pour la chirurgie orthopédique. Pour les cas de symptômes légers ou occasionnels et les chirurgies non urgentes, les objectifs s'échelonnent entre 12 et 26 semaines dans ces trois groupes d'interventions chirurgicales.

Dans ces trois domaines, les temps d'attente actuels sont inférieurs à l'objectif provincial. Afin de s'assurer de maintenir ces objectifs, le gouvernement de l'Ontario investit également 11,64 millions de dollars pour financer 8 240 chirurgies générales.

Les temps d'attente peuvent être consultés par hôpital sur le site www.tempsdattente.com

Faits en bref

  • Le temps d’attente est défini comme le temps écoulé entre le moment où l’intervention chirurgicale est ordonnée et le moment où elle est effectuée.
  • Depuis 2005, l’Ontario a investi 1,1 milliard de dollars dans le cadre de la Stratégie de réduction des temps d’attente afin d’effectuer 1,69 million d’interventions.
  • Selon les données de septembre 2008, les temps d’attente dans les cinq domaines clés ont diminué :
    • de 62,1 pour cent pour les chirurgies de la cataracte;
    • de 48,7 pour cent pour les arthroplasties de la hanche et de 53,4 pour cent pour les arthroplasties du genou;
    • de 9,9 pour cent pour la chirurgie du cancer;
    • de 53,6 pour cent pour l’angiographie;
    • de 50 pour cent pour l’angioplastie;
    • de 16,7 pour cent pour les examens par IRM et de 49,4 pour les tomodensitogrammes.

Ressources additionnelles

Citations

« Notre Stratégie de réduction des temps d’attente porte ses fruits, puisque davantage d’Ontariennes et d’Ontariens obtiennent les soins dont ils ont besoin plus rapidement. C’est pourquoi nous élargissons notre stratégie afin que les temps d’attente poursuivent leur baisse. »

David Caplan

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Les professionnels de la santé ontariens ont relevé le défi des temps d’attente ces trois dernières années, et je suis sûr que nous constaterons les mêmes résultats satisfaisants dans le cas de la chirurgie générale »

Dr Alan Hudson

responsable provincial de la Stratégie de réduction des temps d’attente

Partager

Sujets

Santé et bien-être Domicile et communauté