Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario modifie la couverture offerte par l'Assurance-santé pour les bilans de vitamine D

Bulletin archivé

L'Ontario modifie la couverture offerte par l'Assurance-santé pour les bilans de vitamine D

Ministère de la Santé

L'Ontario suit le conseil des experts et financera uniquement les bilans de vitamine D des patients pour lesquels les données médicales montrent un besoin.

À compter du 1er décembre, l'Assurance-santé de l'Ontario couvrira les coûts d'un bilan de vitamine D dans les cas suivants :

  • l'ostéoporose et l'ostéopénie;
  • le rachitisme;
  • les syndromes de malabsorption;
  • les maladies du rein;
  • les patients qui prennent des médicaments qui ont un effet sur le métabolisme de la vitamine D.

En juin, le Comité consultatif ontarien des technologies de la santé a conclu que l'utilisation routinière du bilan de vitamine D pour la population générale pourrait ne pas être justifiée selon les données actuelles, et que la population devrait suivre les recommandations de Santé Canada concernant le régime alimentaire et les suppléments de vitamine D.

Depuis 2004, les bilans de vitamine D ont augmenté de 2 500 %, passant de 29 000 à plus de 700 000 en 2009.

La modification concernant les bilans de vitamine D fera en sorte que des ressources seront redirigées vers d'autres services de laboratoire.

Faits en bref

  • Cette année, on s'attend à ce que le gouvernement de l'Ontario doive payer 66 millions de dollars pour des bilans de vitamine D comparativement à 1,7 million de dollars en 2004.
  • Le Manitoba, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve, l'Île-du-Prince-Édouard et la Saskatchewan ont tous décidé de limiter les bilans de vitamine D non nécessaires.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être