Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Élargissement du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein

Document d'information archivé

Élargissement du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein

La province élargit le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein (PODCS) afin d'inclure un dépistage spécialisé pour les femmes âgées de 30 à 69 ans qui présentent un risque élevé de cancer du sein. Cet élargissement fait partie d'un engagement du budget de 2011 de fournir une somme supplémentaire de 15 millions de dollars sur trois ans afin d'offrir 90 000 examens de plus.

Créé en 1990, le PODCS est un programme de dépistage du cancer du sein s'adressant aux femmes de 50 ans et plus qui présentent un risque moyen de cancer du sein. Outre des services de dépistage, le programme comprend également des rappels automatisés, un suivi coordonné pour les femmes dont les résultats au dépistage s'avèrent anormaux, une assurance de la qualité continue, un contrôle du rendement et une évaluation des résultats pour les patients et pour le programme.

L'élargissement du programme aux femmes âgées de 30 à 69 ans qui présentent un risque élevé de cancer du sein repose sur des preuves et des études cliniques, de même que sur des recommandations d'Action Cancer Ontario. En 2010, le Comité consultatif ontarien des technologies de la santé a émis des lignes directrices pour le dépistage chez les femmes qui présentent un risque élevé de cancer du sein au moyen d'un examen par IRM et d'une mammographie et a recommandé que ces examens fassent partie d'un programme de dépistage organisé qui offre de la coordination et du suivi.

Élargissement des services

La mise en oeuvre du programme nouvellement élargi commencera en juillet 2011 dans certains établissements choisis d'un bout à l'autre de la province. Ces établissements joueront le rôle de centres de dépistage des cas à risque élevé, et ils offriront des services d'aiguillage vers des services d'évaluation et de tests génétiques, en plus d'offrir des examens du sein par IRM, des mammographies et des services de diagnostic.

À partir du 1er juillet, les services aux patients à risque élevé seront offerts à un nombre limité d'établissements afin d'assurer et de maintenir des normes de haute qualité pour les services de dépistage et les soins. Au fur et à mesure de l'implantation du programme, on ajoutera d'autres centres de manière à garantir des services accessibles et de haute qualité en temps opportun aux femmes à risque élevé de cancer du sein.

Critères d'admissibilité pour les femmes qui présentent un risque élevé

Les femmes âgées de 30 à 69 ans sont considérées comme étant à haut risque si elles présentent l'un des facteurs de risque suivants :

  • des tests génétiques confirmant la présence d'une mutation (notamment BRCA1, BRCA2 ou TP53) qui accroît leur risque de cancer du sein;
  • des tests génétiques réalisés sur un parent, frère ou sœur, ou enfant confirmant la présence d'une mutation qui accroît leur risque de cancer du sein;
  • des antécédents familiaux indiquant un syndrome du cancer du sein héréditaire et un risque de cancer du sein de 25 % ou plus au cours de leur vie confirmé par une évaluation génétique et du counseling;
  • de la radiothérapie à la poitrine avant l'âge de 30 ans et plus de huit années auparavant afin de traiter un autre cancer ou une autre pathologie.

Les femmes doivent consulter un médecin ou une infirmière praticienne pour voir s'il est nécessaire de faire des tests supplémentaires pour déterminer leur niveau de risque de cancer du sein.

Comment accéder aux services nouvellement élargis

Les femmes se rendront en premier lieu chez leur médecin ou leur infirmière praticienne afin de discuter de leur profil de risque de cancer du sein et de déterminer le dépistage qui convient. S'il s'agit d'une femme déjà évaluée comme étant à haut risque pour le cancer du sein, elle sera aiguillée vers le PODCS afin de prendre rendez-vous pour un examen du sein par IRM et une mammographie.

Si le médecin ou l'infirmière praticienne d'une femme détermine que celle-ci a des antécédents familiaux qui peuvent indiquer un risque élevé de cancer du sein, la patiente sera aiguillée vers le PODCS afin de prendre un rendez-vous pour une évaluation et des tests génétiques. Si l'évaluation ou les tests génétiques indiquent qu'elle présente une mutation génétique ou un risque de cancer du sein de 25 % ou plus au cours de sa vie, on lui fixera un rendez-vous pour un examen du sein par IRM et une mammographie.

Incidence et avantages

Il y a environ 34 000 femmes en Ontario qui présentent un risque élevé de possibilité de cancer du sein. On estime que le dépistage au moyen d'un examen du sein par IRM et d'une mammographie permettra de déceler environ 17 cancers par an pour 1 000 personnes examinées chez ces femmes. Grâce au dépistage, on détectera plus de cancers à des stades précoces, ce qui se traduira par de meilleures chances de survie, des traitements moins invasifs et, en fin de compte, de meilleurs résultats pour les femmes.

Voici pourquoi un dépistage régulier et une détection précoce du cancer du sein chez les femmes qui présentent un risque élevé sont cruciaux :

  • les femmes à haut risque (moins de 1 % des femmes) courent un risque de 25 % ou plus d'être diagnostiquées du cancer du sein pendant leur vie;
  • le risque de présenter un cancer du sein est de deux à cinq fois plus élevé pour les femmes à haut risque de cancer du sein par rapport à la population générale;
  • les femmes porteuses de mutation de gènes BRCA1 ou BRAC2 présentent un risque de cancer du sein pouvant aller jusqu'à 85 % au cours de leur vie et un risque important à partir de l'âge de 30 ans;
  • les femmes qui présentent un risque élevé sont atteintes de cancer du sein plus jeunes que la population générale;
  • le cancer du sein est plus agressif chez les femmes à haut risque plus jeunes.

Contacts Médias

  • David Jensen

    Division des communications et du marketing

    media@moh.gov.on.ca

    416 314-6197

  • Shae Greenfield

    Bureau du ministre

    416-325-5230

  • Ligne INFO

    Appel sans frais : 1 888 414-4774

    media@moh.gov.on.ca

    RGT : 416 314-6197

  • Pour obtenir des renseignements, appelez la Ligne INFO de ServiceOntario

    (appel gratuit uniquement en Ontario)

    ontario.ca/nouvelles-sante

    1 866 532-3161

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être