Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Amélioration des soutiens en matière de santé mentale destinés aux enfants et aux familles

Bulletin archivé

Amélioration des soutiens en matière de santé mentale destinés aux enfants et aux familles

Le gouvernement McGuinty dévoile sa stratégie globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances

Ministère de la Santé

Plus de 50 000 enfants ontariens et leurs familles vont désormais pouvoir accéder plus rapidement et plus facilement à des soutiens adaptés en matière de santé mentale, où et quand ils en ont besoin.

Aujourd'hui, le gouvernement de l'Ontario a publié une nouvelle Stratégie globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances qui va se focaliser sur les enfants et les jeunes au cours des trois premières années. Les soutiens pour les enfants ciblent trois priorités clés : l'accès rapide à des services de haute qualité, le dépistage précoce et le soutien, et l'aide apportée aux enfants vulnérables présentant des besoins uniques.

Les investissements clés réalisés pour les enfants et les jeunes vont notamment permettre :

  • de doter les écoles de travailleurs en santé mentale et d'un personnel infirmier ayant une expertise en santé mentale -- ce qui bénéficierait à plus de 9 000 enfants -- et de proposer aux éducateurs, aux travailleurs sociaux et à d'autres professionnels des outils et des formations permettant de déceler très tôt les troubles de la santé mentale;
  • d'offrir davantage de services (comme des services de thérapie à court terme et une intervention en situation de crise) au sein d'organismes communautaires, afin d'aider 13 000 enfants supplémentaires et réduire les listes d'attente;
  • d'étendre les services de télépsychiatrie (counseling par vidéo) aux collectivités rurales, isolées ou insuffisamment desservies pour permettre à un plus grand nombre d'enfants de consulter des pédopsychiatres,
  • de fournir des services culturellement adaptés à 4 000 enfants autochtones supplémentaires en embauchant de nouveaux travailleurs en santé mentale autochtones;
  • de détourner 2 300 jeunes du système judiciaire en recrutant un complément de travailleurs pour les tribunaux de la santé mentale des jeunes, qui peuvent les adresser à des services communautaires (p. ex. le counseling clinique);
  • d'aider plus de 16 000 jeunes à faire la transition entre les études secondaires et les études postsecondaires en recrutant un plus grand nombre de travailleurs en santé mentale dans les collèges et les universités.

La Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances va instaurer un système de santé mentale mieux coordonné et plus réactif. La stratégie va s'employer à sensibiliser le public aux troubles de la santé mentale et à proposer des soutiens en ce sens, notamment en réduisant les préjugés et la discrimination, en décelant les problèmes et en intervenant plus tôt, et en proposant plus de soutiens opportuns et d'excellente qualité.

Le gouvernement va également établir des mesures de rendement en vue de produire des rapports sur les temps d'attente, l'expérience des clients et les résultats pour la santé.

Faits en bref

  • Plus de 50 000 enfants et leurs familles vont bénéficier immédiatement de la nouvelle Stratégie de santé mentale et de lutte contre les dépendances de l'Ontario.
  • Les investissements de l'Ontario vont commencer cette année. Ils vont s'élever à 257 millions de dollars au cours des trois années à venir.
  • Depuis 2003, le gouvernement a augmenté de 80 pour cent le financement octroyé aux services communautaires de santé mentale, et de 49 pour cent celui qu'il verse aux programmes de lutte contre les dépendances.

Ressources additionnelles

Citations

« L'annonce d'aujourd'hui va littéralement changer la vie de milliers d'enfants et de familles aux quatre coins de la province. Ces nouveaux services et ces soutiens élargis vont aider les enfants et les jeunes qui ont des troubles de la santé mentale à réaliser leur plein potentiel et à s'épanouir. »

Laurel Broten

ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse

« Les troubles de la santé mentale apparaissent souvent pendant l'enfance, et je suis fière de pouvoir dire que l'annonce d'aujourd'hui va permettre de jeter les bases d'une bonne santé mentale tôt dans la vie. C'est la bonne solution et le moment ne saurait être mieux choisi pour la mettre en œuvre. Je sais que les enfants et les jeunes vont bénéficier de cette initiative, mais pas seulement eux, puisqu'en Ontario, des milliers d'adultes vont pouvoir accéder plus rapidement et plus efficacement aux services qui leur sont nécessaires pour prévenir et réduire les problèmes de santé mentale et de dépendance. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Les professionnels de notre système d'éducation sont souvent les mieux placés pour déceler qu'un enfant, même très jeune, a besoin de services de santé mentale. Les ressources supplémentaires que nous fournissons aux éducateurs vont aider à éliminer les obstacles et à s'assurer que nos enfants reçoivent le soutien et les services dont ils ont besoin pour réussir. »

Leona Dombrowsky

ministre de l'Éducation

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être