Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le passage au financement fondé sur les patients permettra d'améliorer les soins

Communiqué archivé

Le passage au financement fondé sur les patients permettra d'améliorer les soins

Le gouvernement McGuinty offre des soins appropriés, au bon moment et au bon endroit

L'Ontario modifie la façon dont il finance les hôpitaux pour veiller à ce que les familles aient accès à des soins de santé appropriés, au bon moment et au bon endroit.

Le nouveau modèle de financement fondé sur les patients fera que le financement des hôpitaux sera basé sur le nombre de patients traités, les services offerts, la qualité de ces services et d'autres besoins communautaires précis. À l'heure actuelle, les hôpitaux reçoivent une somme globale fondée sur leur budget de l'année précédente, sans aucun lien avec le type et la qualité des soins dispensés.

En collaboration avec les hôpitaux, l'Ontario introduira graduellement le nouveau modèle de financement fondé sur les patients, au cours des trois prochaines années. Le nouveau modèle permettra également de mieux rentabiliser les dollars fiscaux et :  

  • de réduire les temps d'attente et d'assurer un meilleur accès aux soins dans les collectivités;
  • d'augmenter les services, là où ils sont nécessaires;
  • d'améliorer la qualité tout en atténuant les variations entre les hôpitaux.
Permettre au financement des soins de santé de suivre le patient au lieu de l'hôpital s'inscrit dans le cadre du Plan d'action de l'Ontario en matière de soins de santé du gouvernement McGuinty et vient consolider les progrès notables qui ont été accomplis en matière d'amélioration du système de santé de l'Ontario depuis 2003.   

Faits en bref

  • Quatre-vingt-onze (91) hôpitaux vont adopter le modèle de financement fondé sur les patients.
  • Cinquante-cinq (55) petits hôpitaux seront exclus du nouveau modèle de financement pour reconnaître le rôle unique qu'ils jouent au sein de leurs collectivités.
  • D'autres territoires utilisent ce genre de modèle de financement et ont obtenu des résultats comme une diminution des temps d'attente et une augmentation du nombre d'actes médicaux. La Suède a adopté un modèle similaire en 1992, l'Angleterre en 2003 et la Colombie-Britannique et l'Alberta en 2010.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Deb Matthews

« Notre modèle de financement actuel des hôpitaux est obsolète et ne reflète pas les besoins des collectivités qu'ils servent. Dans le cadre de notre plan d'action, nous mettons en œuvre un système qui finance les hôpitaux afin de leur permettre d'augmenter les services, là où ils s'imposent, d'offrir des soins de qualité plus efficacement et de servir un plus grand nombre de patients. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« L'Association des hôpitaux de l'Ontario soutient depuis longtemps le système de paiement fondé sur les patients car il offre vraiment la possibilité d'aligner le financement des hôpitaux sur l'obtention de résultats positifs pour les patients. »

Mark Rochon

directeur général intérimaire, Association des hôpitaux de l'Ontario

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être