Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario confirme 10 cas d'infection à E. coli O157:H7

Communiqué archivé

L'Ontario confirme 10 cas d'infection à E. coli O157:H7

Le DRobin Williams, médecin hygiéniste en chef adjoint, a confirmé que 10 cas d'infection à E. coli en Ontario sont reliés à l'éclosion des cas d'infection à E. coli O157:H7 au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Selon l'Agence de santé publique du Canada, les preuves les plus récentes montrent que la source la plus probable de ces infections est de la laitue distribuée par FreshPoint Inc., principalement dans certains restaurants PFK et PFK-Taco Bell.

Comme la durée de conservation de la laitue est courte, il est fort probable que ce produit ne soit plus disponible. Cependant, l'enquête est en cours et il est possible que des cas supplémentaires soient identifiés en lien avec cette éclosion. À titre de précaution supplémentaire, l'Agence canadienne d'inspection des aliments travaille avec FreshPoint Inc. afin de rappeler tous les produits concernés restants de ces restaurants.

Le ministère continue à collaborer avec ses homologues fédéraux et provinciaux et avec Santé publique Ontario afin de protéger la santé du public et d'enquêter sur les signalements d'infection à la recherche de liens possibles avec cette éclosion.

Faits en bref

  • Les symptômes d’une infection à E. coli comprennent notamment des crampes abdominales et de la diarrhée (possiblement sanglante), ainsi que des vomissements.
  • L’infection à E. coli peut parfois entraîner une complication grave, le syndrome hémolytique et urémique (SHU) qui peut causer une insuffisance rénale. Les enfants présentent un risque particulièrement élevé de développer le SHU.
  • Les personnes deviennent généralement malades de deux à cinq jours, parfois plus longtemps que cela, après avoir consommé des aliments contaminés.
  • Environ 229 cas d’infection à E. coli sont identifiés annuellement en Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

« L’enquête actuelle concernant l’éclosion d’E. coli O157:H7 permet de rappeler aux Ontariennes et Ontariens qu’il est important de consulter un médecin s’ils présentent des symptômes compatibles avec ceux d’une infection à E. coli, y compris des crampes intenses, des douleurs abdominales et de la diarrhée — possiblement sanglante »

Dr Robin Williams

médecin hygiéniste en chef adjoint

Contacts Médias

  • David Jensen

    Ministry of Health and Long-Term Care

    416 314-6197

Partager

Tags

Santé et bien-être