Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Soutien à la recherche sur le cerveau à London

Communiqué archivé

Soutien à la recherche sur le cerveau à London

Le nouveau gouvernement de l'Ontario investit dans la recherche de calibre mondial à l'Université Western

Ministère de la Santé

Le nouveau gouvernement de l'Ontario investit dans la recherche de calibre mondial sur le cerveau à l'Université Western afin d'améliorer les soins de santé et d'attirer des investissements à London.

Dans le cadre de son engagement récemment annoncé d'accorder 100 millions de dollars sur cinq ans à l'Institut ontarien de recherche sur le cerveau, la province investit dans un nouveau projet de recherche collaboratif sur la dégénérescence neurologique, dirigé par le Dr Michael Strong, doyen de l'École Schulich de médecine et de dentisterie de l'Université Western. Le projet a une dimension sociale importante. Son objectif consiste à améliorer les soins aux patients dans la province. 

Le soutien du gouvernement aidera l'Institut ontarien de recherche sur le cerveau à étendre ses recherches dans les secteurs de la dégénérescence neurologique (tels que la maladie d'Alzheimer) et de la dépression, ainsi qu'à poursuivre ses importantes recherches sur la paralysie cérébrale, l'autisme et l'épilepsie. Il permettra également à l'Institut de solliciter des investissements additionnels de divers partenaires, dont ceux de l'industrie, du monde philanthropique, du gouvernement fédéral et de sources internationales.

Les investissements dans l'innovation et l'amélioration de la prestation des soins de santé font partie des mesures que déploie le nouveau gouvernement de l'Ontario afin de bâtir une économie vigoureuse et d'édifier une société juste pour le bien de tous et de toutes.

Faits en bref

  • L’Institut ontarien de recherche sur le cerveau est un institut de recherche virtuel qui se consacre à faire progresser la recherche sur le cerveau par l’entremise de la collaboration scientifique entre les établissements, à traduire concrètement leurs découvertes en meilleurs soins pour les patients, ainsi qu’à introduire de nouvelles technologies en matière de santé.
  • L’Institut a été inauguré en novembre 2010 avec un soutien financier de 15 millions de dollars de la province, ce qui a permis d’amasser 26 millions de dollars additionnels en financement d’autres sources.
  • Un Canadien sur trois subira au cours de sa vie une maladie ou une blessure neurologique ou souffrira d’un problème psychiatrique.
  • L’Ontario compte parmi les plus importantes concentrations en Amérique du Nord dans la recherche et le développement biomédicaux grâce à ses universités et à ses hôpitaux d’enseignement qui investissent 1,7 milliard de dollars en recherche sur la santé.
  • On estime que l’impact économique des troubles du cerveau et de santé mentale dépasse les 39 milliards de dollars en Ontario.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« L’approche collaborative de l’Institut ontarien de recherche sur le cerveau, qui met l’accent sur le patient pour traiter les maladies et désordres cérébraux, est ce qui le rend si particulier. Des troubles comme la maladie d’Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux, la dépression ou les traumatismes cérébraux touchent des centaines de milliers d’Ontariens et Ontariennes, ce qui fait que le travail accompli dans cet Institut touche la vie de bien des gens, y compris nos amis et les membres de notre propre famille. Il aide à assurer que les patients profitent de meilleurs résultats. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Nous sommes très heureux que le gouvernement partage notre engagement envers la recherche aux importantes incidences sociales. Cet investissement nous aidera à prendre de l’expansion et à attirer des personnes talentueuses dans le département de recherche en science neurologique de l’Université Western, qui jouit d’une réputation internationale. »

Dr Michael Strong

doyen, École Schulich de médecine et de dentisterie, Université Western

« La création de l’Institut ontarien de recherche sur le cerveau est une des initiatives les plus importantes de ma vie. Je suis fier de participer et de contribuer à la vision du gouvernement de l'Ontario visant à accélérer la commercialisation des résultats de la recherche et à améliorer les soins pour les patients grâce à une communauté de chercheurs forte. De mon point de vue, nous commençons tout juste à démontrer l’impact que l’Institut exercera sur la recherche et l’innovation en Ontario. Nous poursuivrons le travail entamé grâce aux investissements passés et à nos chercheurs de haut calibre, afin de positionner l’Ontario parmi les chefs de file mondiaux de la transformation globale qui a lieu dans le domaine de la recherche sur le cerveau et des sciences neurologiques. »

Joseph Rotman

président, Institut ontarien de recherche sur le cerveau

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être