Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la médecin hygiéniste en chef au sujet de la responsabilisation au bureau de santé d'Algoma

Déclaration archivé

Déclaration de la médecin hygiéniste en chef au sujet de la responsabilisation au bureau de santé d'Algoma

Ministère de la Santé

La Dre Arlene King, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, a fait aujourd'hui la déclaration suivante au sujet de la responsabilisation au bureau de santé d'Algoma :

« Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a récemment été informé d'une allégation de mauvaise utilisation des fonds par un ancien employé du bureau de santé d'Algoma.

Le président du Conseil de santé du district d'Algoma a commandé une vérification juricomptable qui a révélé que des fonds pourraient avoir été dépensés à mauvais escient. Le ministère fournit la majeure partie du financement des conseils de santé locaux.

Pour donner suite aux conclusions de la vérification juricomptable, le ministère a avisé le conseil de santé de son intention de recouvrer tous les fonds mal utilisés, tout en veillant à ce que le bureau de santé puisse offrir les services nécessaires. Le ministère a également demandé au conseil de santé de lui fournir des détails sur les mesures supplémentaires qui ont été mises en place ou qui le seront afin de prévenir toute mauvaise utilisation des fonds publics à l'avenir.

En outre, le ministère a demandé la Division de la vérification interne de l'Ontario d'entreprendre dès aujourd'hui une vérification indépendante afin d'évaluer les processus opérationnels, financiers et connexes de surveillance au conseil de santé. Cette vérification contribuera à assurer que les fonds provinciaux sont utilisés en conformité à l'entente de responsabilisation conclue entre le conseil de santé et le ministère. 

Le dossier a été transmis aux services policiers de Sault Ste. Marie, qui mènent une enquête dans cette affaire.

En plus de ces mesures, mon bureau a écrit à tous les conseils de santé pour réitérer qu'il leur incombe de se conformer à toutes les conditions associées aux subventions de financement de la province et de s'assurer de la responsabilisation pour l'utilisation appropriée des fonds publics.

Notre premier intérêt est de veiller à ce que tous les programmes et services de santé publique continuent à être offerts aux habitants qui font partie de la clientèle du conseil de santé d'Algoma. » 

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être