Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario appuie l'examen du système d'approvisionnement en médicaments contre le cancer du Docteur Thiessen

Communiqué archivé

L'Ontario appuie l'examen du système d'approvisionnement en médicaments contre le cancer du Docteur Thiessen

Le gouvernement proposera de nouvelles mesures législatives dès cet automne

Ministère de la Santé

Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures pour améliorer la sécurité du système d'approvisionnement en médicaments contre le cancer de la province, à la suite de la diffusion de l'examen réalisé par le Docteur Jake Thiessen.

En réponse au rapport du Docteur Thiessen, la province présentera cet automne des mesures législatives qui, si elles sont approuvées et adoptées, autoriseront l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario à inspecter les pharmacies hospitalières à leur délivrer un permis.

Le Docteur Thiessen a été mandaté en avril dernier par le gouvernement de l'Ontario pour réaliser cet examen après la découverte du sous-dosage de produits chimiothérapeutiques dans quatre hôpitaux de l'Ontario et un hôpital du Nouveau‑Brunswick.

Les recommandations du Docteur Thiessen consistent en ce qui suit :

  • Santé Canada devra réglementer toutes les entités et tous les services qui préparent des médicaments autres que les pharmacies communautaires qui sont déjà réglementées par l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario.
  • Les organismes d'achats groupés devront mettre en place des processus d'approvisionnement plus rigoureux et plus axés sur les risques, et communiquer des caractéristiques techniques très précises dans les appels d'offres pour des services de préparation de produits pharmaceutiques.
  • Marchese Hospital Solutions devra revoir ses pratiques en fonction des recommandations du Docteur Thiessen.
  • L'Ordre des pharmaciens de l'Ontario devra définir des normes qui régiront la préparation des produits pharmaceutiques stériles et non stériles; énoncer des exigences relatives aux dossiers électroniques et aux étiquettes; exiger une désignation spéciale pour les pharmacies accréditées par l'Ordre qui préparent un gros volume de produits mélangés; délivrer des permis aux pharmacies hospitalières.
  • L'Association des hôpitaux de l'Ontario devra étudier les systèmes de dossiers des hôpitaux pour garantir leur efficacité et la traçabilité.

Ces recommandations s'appuient sur les mesures déjà prises par l'Ontario pour protéger le système dès le signalement du sous-dosage. La province a modifié un règlement avec l'aide de l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario de manière à habiliter celui-ci à inspecter les installations de préparation de médicaments autres que les pharmacies. De plus, de nouvelles règles, qui entreront en vigueur en septembre 2013, imposeront aux hôpitaux de l'Ontario l'achat des médicaments auprès de certaines entités réglementées ou agréées citées dans le Règlement 965, règlement pris en application de la Loi sur les hôpitaux publics.

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée poursuivra également son étroite collaboration avec ses partenaires en soins de santé, soit l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario, l'Association des hôpitaux de l'Ontario et Santé Canada, pour déterminer la meilleure manière de mettre en oeuvre les recommandations du Docteur Thiessen.

Le fait de garantir que les patients en oncologie de l'Ontario obtiennent le traitement de chimiothérapie le plus sûr et le plus efficace s'inscrit dans le cadre de l'engagement du gouvernement de l'Ontario à offrir les bons soins au bon moment et au bon endroit.

Faits en bref

  • Dans son rapport, le Docteur Thiessen souligne que les professionnels de la santé, soit la direction, les médecins, les pharmaciens et le personnel infirmier, ont réagi promptement et fait preuve « avant tout d’un souci du bien-être des patients », et que ces professionnels « font honneur à notre système de santé. »

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Notre gouvernement appuie sans réserve les recommandations du Docteur Thiessen et projette de collaborer avec Santé Canada et ses autres partenaires en soins de santé pour y donner suite. À cet égard, nous présenterons à l’automne des mesures législatives visant à améliorer encore davantage le système d’approvisionnement en médicaments contre le cancer de l’Ontario. Les patients et les familles méritent d’avoir la certitude absolue de recevoir un traitement de chimiothérapie de la meilleure qualité et de la meilleure efficacité possible. Nous travaillerons sans relâche pour nous appuyer sur ce que nous avons déjà réalisé en vue de protéger le système. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Nous devons faire l’éloge des professionnels de la santé de l’Ontario parce qu’ils ont protégé efficacement les patients à la suite de la découverte du sous-dosage de médicaments dans certains hôpitaux. J’encourage tous les partenaires en soins de santé, en Ontario et partout ailleurs au Canada, à unir leurs efforts pour renforcer la surveillance et améliorer les procédures afin d’éviter que des incidents de ce genre se renouvellent. »

Docteur Jake Thiessen

enquêteur indépendant

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Lois et sécurité