Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Amélioration de l'accès aux traitements de l'infertilité

Communiqué

Amélioration de l'accès aux traitements de l'infertilité

L’Ontario partage le coût de la FIV afin d’aider les personnes incapables de procréer

L'Ontario compte aider plus de personnes à agrandir leur famille en accroissant l'accès aux traitements de l'infertilité. 

À compter de 2015, l'Ontario propose d'augmenter son financement des services de procréation assistée afin d'en améliorer l'abordabilité et l'accès, tout en protégeant la santé et la sécurité des patientes et de leurs bébés. L'Ontario propose également de contribuer au coût d'un cycle de fécondation in vitro (FIV) par patiente pour toutes les formes d'infertilité admissibles afin d'aider les personnes incapables de procréer. Les familles ou leur assurance-maladie continueront de payer le coût des traitements médicamenteux qui y sont associés ainsi que celui des services connexes.

En élargissant l'accès à la FIV, le gouvernement pourrait financer le traitement d'environ 4 000 personnes de plus, par exemple pour les patients en oncologie soumis à des traitements médicaux qui les rendent stériles - leur redonnant ainsi l'espoir de fonder un jour une famille.

L'Ontario établira un organisme consultatif, formé entre autres d'experts médicaux, pour examiner les détails de la mise en œuvre du programme et pour fournir des conseils sur l'établissement d'un cadre de référence de qualité pour promouvoir des services de procréation assistée sûrs et de haute qualité, y compris le transfert d'embryons uniques afin de réduire le taux de naissances multiples. Cela améliorera la sécurité des traitements de FVI pour les mères et leurs bébés, et pourra contribuer à réduire les coûts de santé associés aux naissances multiples.

Cette mesure s'inspire des efforts du gouvernement en vue d'aider les gens à fonder ou à agrandir leur famille grâce à l'adoption, y compris en supprimant les obstacles à l'adoption d'enfants pris en charge par les sociétés d'aide à l'enfance et en offrant de nouvelles subventions aux familles admissibles qui souhaitent adopter ou obtenir la garde légale d'un enfant pupille de la Couronne. Cela fait également partie du plan économique du gouvernement qui consiste à créer des emplois pour aujourd'hui et pour demain en se concentrant sur les plus grandes forces de la province : sa population et ses partenariats stratégiques.

Faits en bref

  • Les bébés nés grâce à des traitements de l’infertilité représentent maintenant environ un à deux pour cent des naissances vivantes en Ontario.
  • On estime qu’un couple sur six en Ontario souffre d’infertilité à un moment ou à un autre de son existence.
  • La FIV est une procédure médicale complexe dans laquelle un ovule est retiré puis fécondé par du sperme à l’extérieur du corps, l’embryon qui en résulte est ensuite transféré à l’utérus pour implantation.
  • L’Ontario continue de financer l’insémination intra-utérine.
  • L’Ontario double également le nombre d’échanges de ressources en matière d’adoption à l’échelle de la province et fait en sorte qu’il soit plus facile de trouver des renseignements complets en ligne sur les adoptions publiques, privées et internationales.
  • Afin d’aider plus d’enfants à trouver un foyer permanent, nous avons fourni de nouvelles subventions aux familles admissibles qui souhaitaient adopter ou obtenir la garde légale d’un enfant pupille de la Couronne. Ces subventions sont maintenant disponibles par l’intermédiaire des sociétés d’aide à l’enfance pour les frères et sœurs, ainsi que pour les enfants âgés de 10 ans et plus.

Ressources additionnelles

Citations

Deb Matthews

« Le fait de soutenir l’utilisation judicieuse de traitements modernes de FIV se traduira par un moins grand nombre de grossesses à risque – tout en aidant en même temps des milliers d’Ontariennes et d’Ontariens à réaliser leur rêve d’avoir leur propre famille. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Charles Sousa

« Notre engagement à promouvoir une société juste et humaine comprend améliorer la prestation de soins de santé de haute qualité pour soutenir les familles ontariennes. Il s’agit d’un aspect essentiel de notre plan visant à nous assurer que l’Ontario soit le meilleur endroit au monde où vivre et travailler. »

Charles Sousa

ministre des Finances

« Notre gouvernement répond aux besoins divers des familles à l’échelle de la province. Nous avons constaté les avantages d’un accès amélioré à l’adoption pour les enfants et les familles. L’annonce d’aujourd’hui au sujet de la FVI fournit une autre option pour fonder une famille. »

Teresa Piruzza

ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse et ministre déléguée à la Condition féminine

« Les politiques qui encouragent et récompensent le transfert d’embryons uniques se traduiront par de meilleurs résultats de santé pour les mères et leurs bébés. Je félicite le gouvernement de prendre des mesures pour réduire le nombre de naissances multiples, ce qui aidera à prévenir les complications et réduira, au bout du compte, l’ensemble des coûts en santé. »

Dr Ellen Greenblatt

directrice médicale, Mount Sinai Centre for Fertility and Reproductive Health

Contacts Médias

  • Mark Nesbitt

    Division des communications et du marketing

    media@moh.gov.on.ca

    416 314-6197

  • Shae Greenfield

    Bureau du ministre

    416-325-5230

  • Ligne INFO

    Appel sans frais : 1 888 414-4774

    media@moh.gov.on.ca

    RGT : 416 314-6197

  • Pour obtenir des renseignements, appelez la Ligne INFO de ServiceOntario

    (appel gratuit uniquement en Ontario)

    ontario.ca/nouvelles-sante

    1 866 532-3161

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être