Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Protection des enfants contre les maladies dangereuses

Communiqué

Protection des enfants contre les maladies dangereuses

L’Ontario renforce ses exigences en matière d’immunisation pour la prochaine année scolaire

L'Ontario aide les enfants et les jeunes à rester en santé en exigeant que leur immunisation soit à jour avant la rentrée scolaire de septembre.

La province a mis à jour les exigences en matière d'immunisation pour l'année scolaire 2014-2015 afin d'inclure de nouveaux vaccins obligatoires et de nouvelles exigences en matière de doses, qui s'harmonisent avec les changements apportés au programme de vaccination financé par le secteur public en Ontario.

Cet automne, tous les élèves du primaire et du secondaire devront présenter une preuve de vaccination contre trois autres maladies : la méningococcie, la coqueluche et - chez les enfants nés en 2010 ou après - la varicelle. Ces vaccins s'ajoutent aux nouvelles exigences en matière de doses pour le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite et les oreillons. Les exigences pour la vaccination contre la rougeole et la rubéole n'ont pas changé.

Les parents devraient prendre les mesures suivantes pour s'assurer que leurs enfants se conforment aux nouvelles exigences en matière d'immunisation :

  1. Vérifier à nouveau auprès de leur médecin, d'une infirmière praticienne ou de leur bureau local de santé publique que les dossiers de vaccination de leurs enfants sont bien à jour.
  2. S'assurer que les dossiers de vaccination de leurs enfants ont été enregistrés auprès de leur bureau local de santé publique.

Après le début de l'année scolaire, les bureaux locaux de santé publique communiqueront avec les parents si des vaccins de rattrapage sont nécessaires.

Le respect des calendriers de vaccination de l'Ontario et la mise à jour des dossiers de vaccination sont des étapes cruciales pour empêcher ces maladies de se propager dans nos collectivités. En effet, ces maladies peuvent se propager facilement dans les écoles et entraîner de graves conséquences pour la santé, surtout chez les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

La protection de la population ontarienne contre les maladies évitables par la vaccination fait partie du Plan d'action de l'Ontario en matière de soins de santé. Cette mesure fait aussi partie du plan du gouvernement en matière d'économie qui permet de créer les emplois d'aujourd'hui et de demain en mettant l'accent sur les plus grandes forces de l'Ontario : sa population et ses partenariats stratégiques.

Faits en bref

  • Grâce aux vaccins, les maladies infectieuses, qui étaient la principale cause de décès au monde il y a cent ans, causent maintenant moins de 5 % des décès au Canada.
  • Les vaccins contre la méningococcie, la coqueluche et la varicelle sont financés par les deniers publics et ils font partie des calendriers de vaccination de l’Ontario. De plus, ils s’alignent avec les lignes directrices de pratique clinique actuelles visant à protéger au mieux les enfants de l’Ontario contre les maladies.
  • Le gouvernement de l’Ontario finance actuellement 21 vaccins (courants et spéciaux) dans le cadre de son programme provincial de vaccination qui offre une protection contre 16 maladies.
  • Les parents qui souhaitent obtenir une exemption en matière de vaccination pour leurs enfants doivent s’adresser à leur bureau local de santé publique. Les enfants exemptés de la vaccination sont plus à risque et pourraient être renvoyés de l’école en cas d’éclosion d’une maladie.

Ressources additionnelles

Citations

Deb Matthews

« Bon nombre de maladies dangereuses ont été presque éliminées en Ontario grâce aux vaccins financés par le secteur public, mais les enfants et les jeunes qui ne se font pas vacciner font encore face à de graves risques. Voilà pourquoi notre gouvernement met à jour les exigences en matière d’immunisation afin que les enfants d’âge scolaire soient protégés contre les maladies évitables par la vaccination. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Liz Sandals

« La santé et la sécurité de nos élèves sont des priorités absolues de notre gouvernement. C’est pourquoi il est si important que les dossiers de vaccination de tous les enfants d’âge scolaire soient à jour. Les parents ontariens auront ainsi la tranquillité d’esprit de savoir que nos écoles sont des endroits sûrs et sains, propices à l’apprentissage de leurs enfants. »

Liz Sandals

ministre de l’Éducation

Contacts Médias

  • David Jensen

    Division des communications et du marketing

    media@moh.gov.on.ca

    416 314-6197

  • Shae Greenfield

    Bureau du ministre

    416-325-5230

  • Ligne INFO

    Appel sans frais : 1 888 414-4774

    media@moh.gov.on.ca

    RGT : 416 314-6197

  • Pour obtenir des renseignements, appelez la Ligne INFO de ServiceOntario

    (appel gratuit uniquement en Ontario)

    ontario.ca/nouvelles-sante

    1 866 532-3161

Partager