Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les prochaines mesures pour un Ontario sans fumée

Document d'information

Les prochaines mesures pour un Ontario sans fumée

L'Ontario déposera de nouveau une mesure législative qui permettrait de renforcer la Loi favorisant un Ontario sans fumée en protégeant davantage les jeunes contre les effets nuisibles du tabac. Si ces modifications étaient adoptées, il deviendrait plus difficile pour les jeunes d'obtenir des cigarettes électroniques et des produits de tabac; en outre, le tabac aromatisé, par exemple au menthol, serait interdit afin de rendre les produits du tabac moins tentants, et le gouvernement pourrait limiter davantage l'exposition à la fumée secondaire dans les lieux publics.

Ces changements s'insèrent dans le cadre des efforts continus déployés par le gouvernement de l'Ontario afin que la province atteigne le taux de tabagisme le plus faible au pays.

Depuis 2005, l'Ontario est devenu un chef de file national et international dans la lutte antitabac.

Grâce à la Loi favorisant un Ontario sans fumée, le gouvernement a adopté une position ferme pour protéger les citoyens de l'Ontario contre la fumée secondaire dans les lieux publics et les lieux de travail clos. Des modifications supplémentaires apportées à la Loi comprennent la protection des enfants contre l'exposition à la fumée secondaire dans les véhicules automobiles depuis 2009, et l'interdiction de la vente de cigarillos aromatisés depuis 2010.

 Le 7 novembre, le gouvernement a annoncé qu'il mettra en oeuvre des modifications réglementaires qui rendront plus difficile pour les jeunes d'acheter du tabac en interdisant la vente de tabac sur les campus d'enseignement postsecondaire. Le nouveau règlement s'appliquera aux immeubles et aux installations qui appartiennent à des établissements postsecondaires ou à des associations étudiantes ou qui sont loués par eux, ou qui sont utilisés pour des programmes d'enseignement, des activités de loisirs ou des services résidentiels destinés aux étudiants.

Le gouvernement a également annoncé qu'il sera interdit de fumer sur les terrasses de tous les bars et restaurants. La seule exception prévue par le règlement concerne les terrasses non couvertes établies par une filiale de la Légion royale canadienne avant le 18 novembre 2013.

Enfin, il a annoncé qu'il sera interdit de fumer sur les terrains de jeux, les aménagements sportifs publics, les zones pour spectateurs autour des terrains de sport, de même qu'un périmètre de 20 m autour de ces endroits. Cela comprend les terrains de basketball, de baseball, de soccer ou de volleyball de plage, les patinoires, les terrains de tennis et les piscines appartenant à une municipalité, à la province ou à un établissement d'enseignement postsecondaire. L'interdiction s'applique également aux terrains de jeux des hôtels, des motels et des auberges.

Les modifications réglementaires annoncées le 7 novembre entreront en vigueur le 1er janvier 2015.

Le taux de tabagisme en Ontario est passé de 24,5 % en 2000 à 18,1 % en 2013, ce qui représente environ 332 000 fumeurs de moins. Malgré les progrès importants effectués dans la lutte contre le tabagisme, 13 000 citoyens de l'Ontario meurent encore chaque année des suites de maladies liées au tabac.

En 2012-2013, près de la moitié des jeunes fumeurs en Ontario, soit 46 %, ont utilisé des produits du tabac aromatisés, et un quart, soit 24 %, ont utilisé des produits aromatisés au menthol, ce qui en fait de loin la saveur la plus populaire chez les jeunes.

Contacts Médias

Partager