Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario agit pour réduire le tabagisme et l'obésité

Communiqué

L'Ontario agit pour réduire le tabagisme et l'obésité

Introduction de nouvelles mesures pour aider les familles à faire des choix santé

L'Ontario déposera aujourd'hui un projet de loi visant à protéger les jeunes contre les dangers du tabac et les effets nocifs éventuels des cigarettes électroniques. Ce projet de loi comprend aussi des mesures pour aider les familles à faire des choix d'aliments plus sains en leur fournissant des renseignements caloriques lorsqu'elles mangent à l'extérieur ou achètent des repas à emporter.

Le dépôt aujourd'hui de la Loi de 2014 pour des choix plus sains vient appuyer l'engagement du gouvernement à faire en sorte que l'Ontario atteigne le plus bas taux de tabagisme au Canada. S'il est adopté, le projet de loi :

  • bannirait la vente et l'offre de cigarettes électroniques à toute personne âgée de moins de 19 ans;
  • interdirait l'utilisation de cigarettes électroniques dans certains endroits où il est interdit de fumer du tabac;
  • bannirait la vente de cigarettes électroniques dans certains endroits où la vente de tabac est interdite;
  • interdirait l'étalage et la promotion des cigarettes électroniques dans les endroits où les cigarettes électroniques ou les produits du tabac sont vendus ou offerts en vente;
  • bannirait la vente de produits du tabac aromatisés, avec une date d'entrée en vigueur retardée dans le cas des produits du tabac aromatisés au menthol;
  • augmenterait les amendes maximales pour les personnes qui vendent du tabac aux jeunes, ce qui ferait des amendes maximales en Ontario les plus élevées au Canada;
  • renforcerait l'application de la loi afin de permettre de tester les substances utilisées dans les pipes à eau (par ex. les houkas et les chichas) dans les lieux publics intérieurs.

Ces mesures font partie des efforts du gouvernement afin de faire de l'Ontario l'endroit le plus sain en Amérique du Nord pour grandir et vieillir. Si elle est adoptée, la loi proposée :

  • exigerait l'affichage des calories pour les boissons et les aliments normalisés, y compris l'alcool, sur les menus et les tableaux d'affichage dans les restaurants, les dépanneurs, les épiceries et les autres établissements de service alimentaire ayant 20 lieux ou plus en Ontario;
  • obligerait les exploitants de services alimentaires à afficher des renseignements contextuels qui aideraient à informer leurs clients de leurs besoins quotidiens en calories;
  • autoriserait les inspecteurs de la santé publique à appliquer les exigences en matière d'étiquetage sur les menus.

Ces mesures soutiennent le Plan d'action de l'Ontario en matière de soins de santé. Cela fait aussi partie du plan économique du gouvernement de l'Ontario en quatre parties visant à édifier l'Ontario en investissant dans les talents et les compétences des personnes, en construisant de nouvelles infrastructures publiques telles que des routes et des infrastructures de transport en commun, en créant un environnement dynamique et favorable où les entreprises prospèrent, et en établissant un plan d'épargne sûr afin que chacun puisse se permettre de prendre sa retraite. 

Faits en bref

  • La Loi pour des choix plus sains proposée comprend des dispositions d’un projet de loi portant le même nom déposé le 24 février 2014 et des dispositions de la Loi de 2013 sur la prévention du tabagisme chez les jeunes, déposée le 18 novembre 2013.
  • L’Ontario compte aussi modifier le Règlement de l’Ontario 48/06 pris en application de la Loi favorisant un Ontario sans fumée afin de restreindre davantage le droit de fumer à l’extérieur des hôpitaux et d’interdire le tabac sur certaines propriétés du gouvernement provincial.
  • Chaque année, le tabac tue 13 000 personnes en Ontario – soit l’équivalent de 36 vies chaque jour.
  • Un fumeur sur quatre dans les écoles secondaires en Ontario a fumé des cigarettes au menthol au cours des 30 derniers jours (Enquête sur le tabagisme chez les jeunes au Canada 2012-2013).
  • Jusqu’à 60 % des restaurants des grandes chaînes ayant plus de 20 lieux en Ontario fournissent déjà volontairement des informations nutritionnelles à leurs clients (sur demande, sur leur site Web ou sur place).
  • Environ 95 % des Ontariennes et Ontariens appuient l’obligation pour les établissements de restauration rapide de fournir des informations nutritionnelles sur leurs menus (Ipsos Reid, 2011).

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Dipika Damerla

« Les répercussions sur la santé du tabagisme et de l’obésité sont de graves problèmes qui concernent nos enfants et nos jeunes, ainsi que la durabilité de notre système de soins de santé. C’est pourquoi nous avons déposé un projet de loi qui, s’il est adopté, aidera les Ontariennes et Ontariens à faire des choix bien informés quant à ce qu’ils mangent et ce qu’ils donnent à manger à leurs enfants, protégera les jeunes contre les produits du tabac et les cigarettes électroniques, et limitera encore davantage l’exposition à la fumée secondaire dans les lieux publics. Aujourd’hui, nous investissons dans notre avenir en continuant de promouvoir des habitudes et des comportements sains. Voilà pourquoi nous encourageons les Ontariennes et Ontariens à bien manger et à mener une vie sans fumée. »

Dipika Damerla

ministre associée de la Santé et des Soins de longue durée

« La Fondation des maladies du coeur et de l’AVC salue l’engagement du gouvernement de l’Ontario de réduire l’obésité et le taux de tabagisme dans la province. Cette loi protègera nos enfants et nos jeunes contre les effets mortels de l’utilisation du tabac et elle aidera les Ontariennes et Ontariens en faisant en sorte qu’il soit simple de faire un choix sain lorsqu’il s’agit de choisir ce qu’ils mangent et ce qu’ils donnent à manger à leur famille. Cet ensemble complet de mesures législatives en fera beaucoup pour aider les Ontariennes et Ontariens à vivre des vies plus saines sans maladies du coeur et accidents vasculaires cérébraux. »

Mark Holland

directeur administratif, mission de l’Ontario, Fondation des maladies du coeur et de l’AVC

« Étant donné le statut actuel des cigarettes électroniques et l’absence de données sur la sécurité des produits non combustibles, nous sommes favorables à cette décision d’harmoniser les restrictions sur celles touchant les cigarettes, y compris l’interdiction de leur vente aux mineurs. Ces nouveaux règlements contribueront à garantir le maintien des gains réalisés dans le cadre de la stratégie Ontario sans fumée. »

Dr Peter Selby

Centre de toxicomanie et de santé mentale

« Tous les jours, je reçois dans mon cabinet des personnes qui sont gravement malades ou ont un pronostic sombre en raison du tabac. Les produits du tabac aromatisés visent directement les enfants et les jeunes. Les médecins de l’Ontario voient d’un très bon oeil cette loi qui vise à protéger nos enfants contre les produits du tabac aromatisés et à réduire le nombre de jeunes qui commencent à fumer. »

Dr Scott Wooder

ancien président de l’Association médicale de l’Ontario.

« La Santé publique de Toronto félicite le gouvernement provincial pour le dépôt de cette importante loi destinée à améliorer la santé de l’ensemble de la population ontarienne. Nous encourageons tous les membres de l’Assemblée législative à appuyer le projet de loi déposé aujourd’hui, et ce, tout au long du processus législatif. »

Dr David McKeown

médecin-hygiéniste, Ville de Toronto

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être