Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre de la Santé de l'Ontario au sujet des négociations avec l'Ontario Medical Association

Déclaration

Déclaration du ministre de la Santé de l'Ontario au sujet des négociations avec l'Ontario Medical Association

Le Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, a publié aujourd'hui la déclaration suivante en réponse au rejet, par l'Ontario Medical Association, de la proposition du ministère concernant une entente négociée :

« Je suis déçu que l'Ontario Medical Association ait rejeté notre proposition après une année de dur labeur et de négociations de bonne foi. D'immenses efforts ont été déployés pour en arriver à une solution conjointe, y compris le fait de retenir les services d'un conciliateur, l'ancien juge en chef Warren Winkler, qui a travaillé avec les deux parties durant les dernières semaines de négociations. Son évaluation indépendante, telle qu'il l'a présentée dans son rapport écrit était que l'offre présentée à l'OMA est avantageuse pour la population ontarienne et équitable pour les médecins. Son rapport recommandait de manière catégorique que l'Ontario Medical Association accepte l'offre équitable du gouvernement.

L'amélioration de l'accès aux services de santé figure en tête des priorités du gouvernement, au même titre que la durabilité de notre système de soins de santé. En raison des changements démographiques qui se poursuivent dans notre province, nous devons modifier nos approches pour répondre aux nouvelles exigences de la population. Nous voulons que les Ontariennes et Ontariens reçoivent les bons soins, au bon moment et au bon endroit.

Nous augmentons chaque année le montant consacré aux soins de santé dans la province.  Toutefois, en cette période de contraintes budgétaires, les nouvelles dépenses doivent viser en priorité des services tels que les soins à domicile et les soins communautaires.

Les médecins de l'Ontario offrent des soins et des services de qualité exceptionnelle. C'est pourquoi ils méritent amplement la rémunération avantageuse qu'ils reçoivent et continueront de recevoir. Néanmoins, notre gouvernement a clairement fait savoir que tous les partenaires du secteur publicdevront continuer de collaborer en vue de gérer efficacement les coûts dans le contexte budgétaire actuel de l'Ontario.

Malheureusement, en rejetant cette entente, l'Ontario Medical Association ne laisse au gouvernement guère d'autre choix que d'aller de l'avant avec un plan en vue de gérer la rémunération des médecins. Cela n'aura pas pour conséquence de réduire la qualité de soins ou l'accès aux services.

Aux termes de ce plan, la rémunération des médecins n'augmentera pas, ce qui nous permettra de réaliser notre objectif de respecter les limites de notre cadre de rémunération nette zéro. Le plan prévoit tout de même une hausse modeste des dépenses consacrées aux services des médecins qui permettra d'intégrer 700 nouveaux médecins à notre système de santé, tout en répondant à l'augmentation de la demande de services en raison de la croissance démographique et du vieillissement de la population.

J'ai confiance que les médecins de notre province comprennent à quel point il est important de dépenser les fonds affectés aux soins de santé de manière judicieuse et en donnant la priorité aux patients et à leurs besoins. Je crois que nos médecins sont disposés à faire leur part pour nous permettre d'investir des ressources financières limitées dans l'expansion des soins communautaires, des soins à domicile et des services de santé mentale, entre autres priorités. »

Document d’information

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être