Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario investit 28 millions de dollars dans les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances

Communiqué archivé

L'Ontario investit 28 millions de dollars dans les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances

La province donne aux gens l’accès aux soins dont ils ont besoin plus près de chez eux

Ministère de la Santé

L'Ontario investit dans les organismes locaux de santé mentale et de lutte contre les dépendances, pour permettre aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et de dépendance d'accéder aux soins nécessaires plus près de chez eux. La province crée aussi un registre provincial de lits en santé mentale afin que toute personne qui traverse une crise de santé mentale puisse être hospitalisée le plus près possible de son domicile.

Cet investissement soutiendra les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances par les moyens suivants :

  • Amélioration de l'accès à des services tels que le logement supervisé, les lits pour crise à court terme, les groupes de soutien par les pairs et les programmes de traitement.
  • Réduction du temps d'attente pour les soins grâce au nouveau registre des lits en santé mentale pour les patients hospitalisés. Ce registre donnera aux médecins, aux premiers intervenants et aux services d'urgence des renseignements à jour sur les lits d'hospitalisation disponibles partout dans la province.
  • Amélioration des transitions entre les équipes de soins afin d'éviter aux patients d'avoir à raconter plusieurs fois leur histoire. 
  • Hausse du nombre d'initiatives d'intervention précoce pour réduire les visites répétées à l'urgence. Par exemple, on augmentera le nombre d'équipes d'intervention précoce en cas de psychose pour aider les gens très rapidement après l'apparition des premiers symptômes.

La prochaine phase de la Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances comprend des investissements de 138 millions de dollars sur trois ans dans des organismes de santé communautaire afin de soutenir des améliorations aux services de santé mentale et de lutte contre les dépendances par l'intermédiaire des réseaux locaux d'intégration des services de santé.

Le soutien de services communautaires de santé mentale et de lutte contre les dépendances à proximité du domicile des bénéficiaires s'inscrit dans l'initiative Priorité aux patients : Plan d'action en matière de soins de santé du gouvernement de l'Ontario. Il constitue également un élément du plan en quatre volets du gouvernement ontarien visant à renforcer la province en investissant dans les talents et les compétences de la population, en construisant de nouvelles infrastructures publiques telles que des routes et des infrastructures de transport en commun, en créant un environnement dynamique et attrayant où les entreprises prospèrent, et en établissant un plan d'épargne sûr afin que chacun puisse prendre sa retraite.

Faits en bref

  • Chacun des 14 réseaux locaux d’intégration des services de santé investit un montant supplémentaire de 2 millions de dollars en 2014-2015 dans les services communautaires de santé mentale et de lutte contre les dépendances.
  • À l’heure actuelle, on compte 4 700 lits de soins psychiatriques pour les patients hospitalisés dans plus de 80 établissements en Ontario.
  • Environ 30 % des Ontariens connaîtront à un moment ou l’autre de leur vie un problème de santé mentale ou de dépendance, ou les deux, et un Ontarien sur 40 sera aux prises avec une maladie mentale grave.
  • En 2017, le gouvernement aura augmenté le financement annuel pour les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances d’un total de 172 millions de dollars depuis le lancement de la Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances en 2011.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous avons tous été touchés par des problèmes de santé mentale et de dépendance, qu’il s’agisse de l’expérience d’amis, de collègues ou de membres de la famille, ou encore de notre propre expérience. En continuant à investir dans les services communautaires, nous aidons à mettre les gens en lien avec le soutien dont ils ont besoin plus près de chez eux, dans des cadres plus personnalisés et mieux adaptés sur le plan culturel. Ces investissements permettront d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladie mentale et de problèmes de dépendance, ainsi que les familles qui en prennent soin. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Le rétablissement est l’issue d’un cheminement difficile. Grâce à des programmes comme FRESH (Finding Recovery through Exercise, Skill and Hope [Le rétablissement par l’exercice, les compétences et l’espoir]), le Gerstein Crisis Centre (Centre de crise Gerstein) aide les gens à surmonter leurs problèmes de santé mentale et de toxicomanie afin de mieux vivre et de mener une existence pleine et heureuse. En soutenant ce type de services communautaires de la première importance, nous aidons les gens à conquérir leur dignité, à rehausser leur estime de soi et à profiter d’une vie meilleure. »

Matt Bell

intervenant actuel du programme FRESH, qui possède une expérience personnelle en la matière

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Réduction de la pauvreté