Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario s'engage à soutenir la consommation sécuritaire d'alcool

Document d'information archivé

L'Ontario s'engage à soutenir la consommation sécuritaire d'alcool

Nous comprenons en Ontario que la vente d'alcool est une question de confiance du public, et que la confiance doit se fonder sur un fort sentiment de responsabilité sociale.

C'est pourquoi l'Ontario continuera de miser sur ses efforts de sensibilisation par rapport aux risques liés à l'abus d'alcool afin de réduire les préjudices potentiels, tout en fournissant l'information nécessaire qui permettra à la population de faire des choix éclairés en matière de consommation d'alcool.

En cette période d'expansion des ventes de bière, les mesures de responsabilité sociale suivantes seront strictement respectées :

  • La province prendra les moyens nécessaires pour rationaliser la surveillance des boissons alcoolisées par la Commission des alcools et des jeux de l'Ontario (CAJO) et la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) pour faire en sorte que toutes les activités actuelles et futures soient harmonisées en vue de favoriser l'atteinte de ses objectifs et priorités de responsabilité sociale.
  • La province établira et appliquera des normes de responsabilité sociale pour tous les nouveaux détaillants de boissons alcoolisées, y compris les suivantes :
    • Un nombre limité d'emplacements sera autorisé à vendre de la bière.
    • Il y aura des restrictions claires sur les heures de vente.
    • Il y aura des limites sur les volumes vendus aux nouveaux emplacements.
    • Un prix minimum et uniforme s'appliquera pour la bière.
    • Des sections seront désignées dans les magasins, avec un accès restreint en dehors des heures réglementées de fonctionnement.
    • Tous les employés qui s'occupent de la vente de bière recevront une formation sur la responsabilité sociale.
    • Les caisses de sortie feront l'objet de mesures de protection adéquates.
    • Les ventes de bière seront limitées aux emballages de six ou moins, sans rabais ou prix de faveur pour les achats multiples.

De plus, à la lumière de l'expansion des ventes d'alcool en Ontario, le gouvernement continuera d'élaborer des initiatives pour soutenir la consommation sécuritaire d'alcool.

Les efforts actuels qui appuient les objectifs de responsabilité sociale de la province sont les suivants :

  • Financement octroyé à 36 bureaux de santé publique de l'Ontario par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) afin d'élaborer à l'échelle locale des programmes et politiques visant à prévenir l'abus d'alcool et les méfaits associés. Cela comprend des campagnes de sensibilisation sur les méfaits liés à l'abus d'alcool; en partenariat avec les fournisseurs de soins de santé primaires pour promouvoir le dépistage, des interventions de brève durée et des initiatives d'orientation, ainsi que la collaboration avec des partenaires sur l'élaboration de politiques locales et la préparation de rapports sur les conditions locales de santé.
  • Ligne d'aide sur la drogue et l'alcool, un service téléphonique 1 800, financé par le MSSLD, qui diffuse 24 heures sur 24 et sept jours sur sept des renseignements de façon confidentielle et gratuite sur les services de lutte contre la toxicomanie et l'alcoolisme en Ontario.
  • Une stratégie provinciale élargie de santé mentale et de lutte contre les dépendances afin d'aider un plus grand nombre de personnes à avoir accès à des services coordonnés de santé mentale quand et où elles en ont besoin. La stratégie de l'Ontario comprend un soutien accru aux partenaires des services communautaires de santé mentale et la création d'un conseil consultatif sur la santé mentale et la lutte contre les dépendances.
  • Une stratégie pangouvernementale sur l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation foetale (ETCAF) est en cours d'élaboration par le MSEJ.Celle-ci comprendra des approches pour maximiser la sensibilisation par rapport à la consommation d'alcool avant et pendant la grossesse.
  • Le Programme de lutte contre les troubles du spectre de l'alcoolisation foetale chez les Autochtones et le Programme de nutrition des enfants autochtones sont soutenus par le MSEJ. Ceux-ci diffusent des informations sur une bonne hygiène de vie, offrent un soutien personnalisé et organisent des activités culturelles traditionnelles qui favorisent la prévention de l'ETCAF et une alimentation saine. Ils produisent également des ressources communautaires et offrent une formation de perfectionnement professionnel sur la prévention et l'intervention à l'intention des fournisseurs autochtones et non autochtones de services sociaux, d'éducation, de justice et de santé.
  • Le programme Bonne conduite du ministère des Transports de l'Ontario (MTO) est un service d'information et de traitement offert par le Centre de toxicomanie et de santé mentale. Il est offert à l'intention des personnes reconnues coupables de conduite avec facultés affaiblies ou qui ont fait l'objet de plus d'une suspension immédiate du permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie de 0,05 à 0,08.
  • Le Programme d'utilisation d'antidémarreurs est supervisé par le MTO. Lorsqu'un conducteur est reconnu coupable d'une infraction de conduite avec facultés affaiblies, l'obligation d'utiliser un antidémarreur peut être rattachée à son permis de conduire. Pour se conformer à cette condition, les conducteurs peuvent choisir de ne pas conduire pendant la période d'utilisation de l'antidémarreur ou de conclure une entente de surveillance avec l'un des deux fournisseurs de services du ministère qui sont chargés d'installer l'appareil et surveiller son utilisation.
  • Le Programme d'étude des dossiers médicaux du MTO exige une évaluation médicale obligatoire pour tout conducteur dont l'échantillon d'haleine donne un taux d'alcoolémie de 0,05 à 0,08 à plus de trois reprises. Le programme permettra de déterminer si cette personne souffre de dépendance à l'alcool et si une autre intervention est nécessaire.
  • Le Fonds pour les communautés en santé du MSSLD fournit du financement à des organismes communautaires pour la réalisation de projets qui améliorent la santé et le bien-être de leurs collectivités, y compris la prévention de l'abus d'alcool.
  • Les Directives nationales sur la consommation d'alcool à faible risque ont reçu, en novembre 2011, le soutien du ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario et de tous les ministres de la Santé fédéraux, provinciaux et territoriaux. Ces directives encouragent une culture de modération et contiennent des messages cohérents pour promouvoir des choix éclairés et une consommation responsable d'alcool.
  • Des soutiens à la formation à l'intention des travailleurs de santé mentale et de lutte contre les dépendances dans les collectivités des Premières Nations sont en cours d'élaboration par le MSSLD. Ces outils permettront de renforcer et d'améliorer les connaissances, les compétences et la capacité des travailleurs.
  • Soutien aux initiatives de lutte contre l'alcoolisme et de réduction des méfaits liés à l'alcool par l'entremise de quatre centres ontariens de ressources pour la promotion de la santé. Le projet de santé mentale et lutte contre les dépendances (Centre de ressources de promotion de la santé [CORPS] du CAMH), le Centre provincial de ressources pour la prévention des traumatismes et le CORPS de la promotion de la santé, de renforcement des capacités et des politiques en matière d'alcool sont financés par le MSSLD. Le Centre de ressources de la mère et du nouveau-né et de promotion de la santé des enfants Meilleur départ est financé par le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse (MSEJ). Ces centres offrent un soutien et des connaissances spécialisées aux organismes de santé publique, de promotion de la santé et de services connexes de santé relativement à une variété d'enjeux touchant la santé, y compris la consommation sécuritaire d'alcool.

La LCBO offre de nombreuses initiatives de responsabilité sociale qui pourraient être étendues à de nouveaux canaux de vente au détail, y compris celles-ci :

  • La LCBO travaille en partenariat avec des groupes de responsabilité sociale et de santé publique, comme Les mères contre l'alcool au volant (MADD), le Centre de documentation pour la mère, le nouveau-né et le développement de la petite enfance et le Centre de toxicomanie et de santé mentale, afin de développer et de fournir des informations sur la consommation responsable d'alcool.
  • La LCBO a un programme de formation complet à l'intention des employés au sujet des lois de l'Ontario, d'un service responsable et du discernement à exercer, des problèmes d'alcool et de la façon De repérer et de régler les problèmes potentiels.
    • En 2013-2014, la LCBO a questionné plus de 11 millions de personnes qui semblaient mineures ou ivres, ou dont on soupçonnait qu'elles achetaient de l'alcool pour une personne mineure ou en état d'ébriété. Elle a refusé de servir plus de 414 600 personnes, surtout pour des raisons d'âge.
  • Le programme Check 25 de la LCBO exige que les employés demandent aux clients de présenter une pièce d'identité valide avec photo s'ils semblent avoir 25 ans ou moins. On trouve des affiches et des annonces au sujet du programme dans les magasins de la LCBO.

Renseignements pour les médias

Partager