Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario investit dans l'innovation et la recherche en santé

Document d'information archivé

L'Ontario investit dans l'innovation et la recherche en santé

Ministère de la Santé

Le Conseil ontarien de l'innovation en santé (COIS) a été créé par le gouvernement de l'Ontario en novembre 2013. Il réunissait des experts des secteurs de la santé, de la recherche, de l'industrie et d'organismes à but non lucratif qui se sont penchés sur les manières d'accélérer l'adoption de nouvelles technologies dans le système de santé et de favoriser la croissance et la compétitivité du secteur des technologies de la santé de l'Ontario.

Le Conseil avait pour tâche de préparer un rapport fondé sur les preuves comportant des recommandations avec les objectifs suivants :

  • faciliter les innovations technologiques qui promeuvent la santé et le bien-être, améliorent l'accès à la santé et aux services de santé, et offrent des soins efficients et de qualité;
  • utiliser le pouvoir d'action de la province et du secteur parapublic afin d'accélérer la croissance du secteur des technologies de la santé;
  • accroître l'adoption de nouvelles technologies innovatrices de manière plus générale à l'échelle du secteur de la santé, notamment dans les hôpitaux, mais aussi dans les établissements de soins de longue durée et à domicile.

Le COIS a présenté son rapport, Le catalyseur, au gouvernement en décembre 2014.

Le gouvernement a accepté toutes les recommandations du Conseil, notamment :

  1. Créer un Bureau du stratège en chef de l'innovation en santé (BSCIS) afin de fournir la direction nécessaire pour faire de l'Ontario un centre important d'innovation technologique en santé. Le BSCIS collaborera avec le gouvernement et les autres parties intéressées afin de déterminer les efforts d'innovation et de les harmoniser avec les priorités du système de santé et les besoins de la population.
  1. Nommer des courtiers en innovation qui mettront les innovateurs en lien avec les ressources nécessaires pour faire progresser les innovations technologiques en santé dans la pratique. Ils seront le point d'accès unique pour les décideurs du système de santé, les patients et les cliniciens, et aideront à soutenir l'élaboration et la commercialisation de technologies de la santé innovatrices.
  1. Investir dans les technologies mises au point en Ontario grâce à la création d'un Fonds d'aide à l'évaluation des nouvelles technologies de la santé de 20 millions de dollars sur quatre ans, destiné à soutenir les évaluations préalables à la commercialisation et l'adoption précoce de technologies de la santé mises au point en Ontario. Ce financement facilitera l'évaluation d'innovations dans des établissements de soins particuliers et à l'échelle du secteur de la santé.
  1. Mobiliser les principales parties intéressées, notamment les responsables de l'approvisionnement et les professionnels de la santé, afin de déterminer les priorités et les stratégies pour l'approvisionnement en soins de santé. L'accent sera mis sur les priorités et les besoins du système de santé plutôt que sur l'achat au quotidien de biens et de services en particulier. Les fournisseurs de soins de santé travailleront avec des organismes de services communs pour obtenir et fournir des technologies innovantes. Enfin, le système de santé investira dans les capacités et les connaissances nécessaires pour favoriser l'approvisionnement stratégique.
  1. Créer des incitatifs pour éliminer les obstacles à l'innovation. Le BSCIS mènera des examens fondés sur des programmes, des processus et des activités pour réduire les chevauchements, commercialiser les produits plus rapidement et améliorer l'harmonisation avec les priorités du système de santé et les besoins de la population.
  1. Créer, évaluer et coordonner les meilleurs moyens pour adopter et diffuser les technologies de la santé innovatrices dans l'ensemble du secteur de la santé de l'Ontario, notamment les hôpitaux, les soins à domicile, les soins en milieu communautaire et les parties intéressées par la promotion de la santé.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être