Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre de la Santé au sujet du rapport de la vérificatrice générale sur les centres d'accès aux soins communautaires

Déclaration archivé

Déclaration du ministre de la Santé au sujet du rapport de la vérificatrice générale sur les centres d'accès aux soins communautaires

Ministère de la Santé

Le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, le Dr Eric Hoskins, a fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant la remise du rapport de la vérificatrice générale sur les centres d'accès aux soins communautaires (CASC) :

« Je tiens à remercier la vérificatrice générale de l'Ontario de son rapport et de ses recommandations sur les CASC. Notre gouvernement accepte et appuie toutes ses recommandations. Ses observations et ses conseils contribueront à guider nos efforts suivis d'amélioration des soins à domicile et en milieu communautaire.

Renforcer les soins à domicile et en milieu communautaire constitue une priorité pour notre gouvernement. Nous savons que les gens préfèrent recevoir leurs soins à domicile ou dans leur collectivité, où ils peuvent demeurer plus près de leurs êtres chers, en vivant de façon aussi indépendante que possible. En mai, j'ai publié Priorité aux patients : Feuille de route pour renforcer les soins à domicile et en milieu communautaire, dans lequel sont documentées dix mesures que notre gouvernement met en œuvre pour changer le système des soins à domicile et en milieu communautaire.

D'abord et avant tout, nous mettons l'accent sur l'amélioration de l'expérience vécue par les patients et leurs fournisseurs de soins. Cela comprend des efforts pour modifier la réglementation afin d'ajouter 80 000 heures de soins infirmiers supplémentaires et de mettre en œuvre notre première vague de projets de soins regroupés, afin que les patients puissent bénéficier d'une approche multidisciplinaire en matière de soins qui a fait ses preuves quant à la réduction des admissions répétées à l'hôpital ainsi que les visites aux salles des urgences.

On compte quatre autres domaines dans lesquels des changements sont déjà en cours :

  • Prestation des services : grâce à un nouveau groupe de travail, nous examinons les contrats et les frais des fournisseurs afin d'en garantir l'uniformité, l'accès et la qualité partout dans la province.
  • Gouvernance : le 10 septembre, j'ai fait parvenir une lettre aux chefs des conseils d'administration des CASC pour renforcer mes attentes en matière de transparence, de reddition de comptes et de coopération dans notre travail pour améliorer les soins à domicile et en milieu communautaire.
  • Uniformité : nous poursuivons notre avancée sur le cadre de travail des niveaux de soins afin que les patients sachent à quoi s'attendre en ce qui concerne les soins à domicile et en milieu communautaire, où qu'ils soient dans la province.
  • Investissement : nous augmentons de 750 millions de dollars sur trois ans notre investissement dans les soins à domicile et en milieu communautaire.

Je profite également de l'occasion pour commenter particulièrement la cinquième recommandation de la vérificatrice, dans laquelle elle nous demande de revoir notre modèle de prestation des soins à domicile et en milieu communautaire. Nous approuvons cette recommandation et la considérons comme un catalyseur pour non seulement poursuivre, mais approfondir notre processus de réforme. Nous continuerons à apporter des modifications qui amélioreront réellement tant le système que l'expérience des plus de 600 000 patients qui reçoivent les services des CASC chaque année.

Au fil du déploiement de nos réformes du système des soins à domicile et en milieu communautaire, nous continuerons à nous fier aux conseils que nous donnent les patients, le personnel soignant, les fournisseurs de soins de santé, les experts en santé, la Dre Gail Donner et son Groupe d'experts pour l'examen des soins à domicile et en milieu communautaire, ainsi que dorénavant la vérificatrice générale de l'Ontario.

En tant que ministre de la Santé et des Soins de longue durée, je m'assurerai que nous prendrons le temps de consulter, à chaque étape, les patients, le personnel soignant, les fournisseurs de soins et les chefs de file du secteur des soins à domicile et en milieu communautaire afin de faire en sorte que toutes leurs voix sont entendues. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être