Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario lance un Plan d'action pour la santé des Premières Nations doté de 222 millions de dollars

Communiqué

L'Ontario lance un Plan d'action pour la santé des Premières Nations doté de 222 millions de dollars

La province soutient les soins de santé autochtones

L'Ontario investit presque 222 millions de dollars dans les trois prochaines années pour garantir que les peuples autochtones ont accès à des soins de santé plus adaptés sur le plan culturel et à de meilleurs résultats en matière de santé, en se concentrant sur la région du nord de la province où il y a d'importantes lacunes dans les services de santé. Cet investissement sera prolongé par un financement suivi de 104,5 millions par an, afin de répondre aux inégalités de soins de santé et d'améliorer l'accès à des soins de santé adaptés sur le plan culturel à long terme.

Le Plan d'action pour la santé des Premières Nations de l'Ontario, qui sera mis en œuvre et évalué en collaboration étroite avec les partenaires autochtones, se concentre sur les soins primaires, la santé publique et la promotion de la santé, les soins pour les personnes âgées, les services hospitaliers, ainsi que la promotion de la vie et le soutien en situation de crise. Ce plan comprend :

  • des investissements dans les soins de santé primaires, y compris une augmentation des services de médecins de 2 641 jours supplémentaires pour 28 collectivités des Premières Nations de la région de Sioux Lookout;
  • de la formation de sensibilisation aux réalités culturelles pour les fournisseurs de soins de santé de première ligne et l'administration qui travaillent avec les collectivités des Premières Nations;
  • la création ou l'expansion de dix équipes de soins de santé primaires qui comprennent des soins traditionnels;
  • l'élargissement de l'accès aux fruits et légumes frais à environ 13 000 enfants autochtones de plus dans les collectivités du Nord et les collectivités isolées;
  • l'élargissement des programmes de prévention et de gestion du diabète dans les collectivités autochtones;
  • l'augmentation du nombre de lits pour les soins aux personnes âgées au Centre de santé Meno Ya Win et une augmentation du financement de la Weeneebayko Area Health Authority pour la planification des immobilisations;
  • une amélioration de l'accès aux services de soins à domicile et en milieu communautaire, y compris dans les réserves;
  • des programmes de promotion de la vie et de soutien en situation de crise, comme le déploiement d'équipes d'aide en cas de crise, des programmes pour les jeunes et des travailleurs en santé mentale dans les écoles;
  • l'élargissement de l'accès aux services de télémédecine pour les personnes ayant besoin d'un soutien clinique. 

Bien qu'il soit axé sur les Premières Nations du Nord, le plan comprend également des possibilités d'investissement dans les soins de santé pour les Autochtones à l'échelle de l'Ontario.

La province continuera à collaborer avec ses partenaires autochtones pour investir 25 millions de dollars sur trois ans et 14 millions ensuite dans les soins à domicile et en milieu communautaire, 48 millions sur trois ans et 30 millions ensuite dans les soins primaires, et 15,5 millions sur trois ans et 10,15 millions ensuite dans la prévention et la gestion du diabète. Une collaboration suivie garantira que ces investissements sont adaptés sur le plan culturel et fonctionnent.

L'investissement dans la santé et le bien-être des collectivités autochtones constitue l'une des nombreuses étapes du cheminement de l'Ontario vers la guérison et la réconciliation avec les peuples autochtones. Il reflète l'engagement du gouvernement à collaborer avec ses partenaires autochtones à la création d'un avenir meilleur pour tous dans la province. Il fait également partie du plan du gouvernement visant à bâtir un Ontario meilleur grâce à son plan d'action en matière de soins de santé Priorité aux patients, qui offre aux patients un accès plus rapide aux bons soins, de meilleurs soins à domicile et en milieu communautaire, les renseignements dont ils ont besoin pour vivre en santé, et un système de soins de santé qui sera viable pour les générations à venir.

Faits en bref

  • Les peuples autochtones de l’Ontario connaissent un état de santé moins bon, une espérance de vie plus courte, et des taux de mortalité infantile et de maladies infectieuses et chroniques plus élevés.
  • Le 24 février 2016, la Nishnawbe Aski Nation (NAN) a déclaré un état d’urgence sanitaire et de santé publique. Le 13 avril, en réponse à la déclaration d’un état d’urgence par cette collectivité, l’Ontario a fourni jusqu’à 2 millions de dollars à la Première Nation d'Attawapiskat pour déployer l’Équipe des services médicaux d'urgence et financer un groupe de coordination régionale sur la jeunesse pour le conseil Mushkegowuk.
  • Le Centre de santé Meno Ya Win reçoit environ 30 000 patients par an provenant de la région de Sioux Lookout et de 28 Premières Nations avoisinantes du Nord.
  • La Weeneebayko Area Health Authority (WAHA) a été constituée en hôpital public le 6 octobre 2008 et comprend des établissements à Moosonee, Moose Factory, Fort Albany et Attawapiskat.
  • L’Ontario reconnait que le gouvernement fédéral joue un rôle clé dans les services de santé pour les Premières Nations, notamment avec les postes de soins infirmiers et le transport médical, et nous anticipons de travailler ensemble en partenariat avec lui.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Notre gouvernement prend des mesures pour agir concrètement au sein des collectivités des Premières Nations en répondant aux besoins pressants en matière de soins de santé et en améliorant l’accès aux soins. Cet investissement souligne pour la population ontarienne l’engagement de notre gouvernement à faire en sorte que les collectivités des Premières Nations ont un accès équitable aux soins de santé, quel que soit l’endroit où elles vivent. Nous allons continuer à collaborer avec nos partenaires des Premières Nations pour aborder la question des déterminants sociaux de la santé et apporter des changements durables. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

David Zimmer

« L’investissement annoncé aujourd’hui contribuera à améliorer la santé, la guérison et le bien-être des peuples autochtones. En collaborant étroitement avec nos partenaires des Premières Nations, ceci contribuera à répondre aux besoins de leurs collectivités en offrant des services et des programmes adaptés sur le plan culturel. Il s’agit d’une étape importante du cheminement de l’Ontario vers la réconciliation qui créera un avenir meilleur pour la population de la province tout entière. »

David Zimmer

ministre des Affaires autochtones

Tracy MacCharles

« En collaboration avec nos partenaires, le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse a pris l’engagement d’offrir aux jeunes des collectivités autochtones les services et le soutien en matière de promotion de la vie dont ils ont besoin lorsqu’ils font face à une situation de crise, et à fournir ces services d’une façon intégrée et adaptée sur le plan culturel. C’est pourquoi nous élargissons nos services de télésanté mentale pour les jeunes Autochtones qui vivent dans des collectivités rurales et éloignées et fournissons sur place des services d’aide en cas de traumatisme lorsqu’une collectivité fait face à une crise. »

Tracy MacCharles

ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse

« Avec cet investissement, le gouvernement de l’Ontario a réalisé un pas en avant important et a relevé la norme en matière de santé pour les Premières Nations. Les chefs de l’Ontario anticipent de pouvoir poursuivre nos efforts collectifs pour améliorer les résultats de santé de nos gens, en renforçant nos collectivités et en contribuant à un Ontario plus vigoureux. »

Isadore Day

chef régional de l'Ontario

« Voici quelques premiers pas positifs pour répondre aux secteurs clés des besoins en santé, particulièrement dans le Nord, avec un financement nécessaire pour toutes les Premières Nations de la province. Nous anticipons de collaborer avec la province pour continuer à répondre aux besoins en santé des Premières Nations aux quatre coins de l’Ontario. »

Pat Madahbee

chef du grand conseil de la nation Anishinabek

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être