Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario investit une somme supplémentaire de 10 millions de dollars pour améliorer le Projet de soutien en cas de troubles du comportement

Communiqué

L'Ontario investit une somme supplémentaire de 10 millions de dollars pour améliorer le Projet de soutien en cas de troubles du comportement

La province augmente également le financement des soins de longue durée de 60 millions de dollars

Comme annoncé dans son Budget 2016, l'Ontario augmente le financement annuel du Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement de 10 millions de dollars afin de mieux répondre aux besoins des aînés présentant des comportements menaçants et complexes associés à la démence, à des problèmes de santé mentale, à la toxicomanie ou à d'autres troubles neurologiques. 

Le Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement a été créé en 2011 afin d'améliorer les services de santé pour les aînés vivant à domicile et dans des foyers de soins de longue durée. Grâce à ce programme, des équipes spécialisées améliorent la qualité de vie des personnes atteintes de troubles de santé mentale chroniques et de leurs soignants en cernant les déclencheurs qui peuvent entraîner de l'agitation ou des comportements agressifs avant qu'ils ne se manifestent. Les techniques et les méthodes utilisées dans le cadre de cette initiative dans les soins de longue durée ont contribué à réduire les taux d'utilisation de médicaments antipsychotiques, de blessures du personnel et d'utilisation de contentions.

L'augmentation de 10 millions de dollars du financement servira à améliorer les services déjà en place ainsi qu'à embaucher plus de personnel spécialisé pour le programme à l'échelle du système.

Cette année, l'Ontario augmente aussi le financement destiné aux pensionnaires des foyers de soins de longue durée d'une somme pouvant aller jusqu'à 60 millions de dollars afin de mieux répondre aux besoins des pensionnaires en matière de soins. Cet investissement entraînera une augmentation de deux pour cent affectée aux soins infirmiers et d'hygiène personnelle, ainsi que pour le programme et les services de soutien, notamment la physiothérapie et les soins de convalescence.

Investir dans de meilleurs soins pour les aînés et les patients des soins de longue durée fait partie du plan du gouvernement visant à bâtir un Ontario meilleur grâce à son plan d'action en matière de soins de santé Priorité aux patients, qui offre aux patients un accès plus rapide aux bons soins, de meilleurs soins à domicile et en milieu communautaire, les renseignements dont ils ont besoin pour vivre en santé, et un système de soins de santé qui sera viable pour les générations à venir.

Faits en bref

  • Dans certains foyers de soins de longue durée, dans l’année suivant l’arrivée de l’équipe du Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement, le personnel a pu réduire l’utilisation de médicaments antipsychotiques de près de la moitié, et les foyers ont signalé une baisse importante du nombre de comportements agressifs et de conflits chez les pensionnaires.
  • Les données provenant de Qualité des services de santé Ontario et de l’Institut canadien d’information sur la santé montrent que les foyers de soins de longue durée de l’Ontario ont significativement réduit la prescription inappropriée de médicaments antipsychotiques et ont diminué le recours à la contention physique de 50 pour cent depuis 2010. Cela peut être majoritairement attribué à des programmes comme le Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement.
  • Entre 2011-2012 et 2012-2013, le ministère a investi 59 millions de dollars pour assurer la réussite du Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement, incluant notamment la restructuration de la prestation des services à l’échelle de la province et l’embauche de plus de 600 nouveaux employés pour répondre aux besoins des personnes présentant des comportements menaçants et complexes.
  • Le budget des soins de santé de l’Ontario est passé de 47,6 milliards de dollars en 2012-2013 à un total de 51,8 milliards de dollars en 2016-2017.
  • L’investissement de 51,8 milliards de dollars consenti cette année dans les soins de santé représente une augmentation de 2,1 pour cent par rapport à l’an dernier – ce qui est plus élevé que le taux d’inflation.
  • Le financement supplémentaire annoncé aujourd’hui s’ajoutera au financement de base actuel de 44 millions de dollars afin d’aider à garantir que ce programme essentiel continue d’être offert dans les foyers de soins de longue durée et d’autres centres communautaires.

Ressources additionnelles

Citations

Dr Eric Hoskins

« Grâce à ce nouveau financement important destiné au soutien en cas de troubles du comportement et aux foyers de soins de longue durée, nous veillons à nous assurer que la population ontarienne a accès plus rapidement aux soins et aux services de santé dont elle a besoin. Ces investissements dans notre système de santé font partie de notre engagement de donner la priorité aux patients et aideront à améliorer l’expérience des pensionnaires des foyers de soins de longue durée. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Yvan Baker

« Dans ma circonscription d’Etobicoke-Centre, je suis fier de représenter plusieurs aînés, et les soins de santé de qualité supérieure sont une priorité clé dans ma collectivité. C’est pourquoi les investissements, comme celui-ci, dans le personnel destiné aux aînés et aux autres personnes dans notre collectivité, ainsi que dans le soutien apporté à leur famille, sont tellement importants. »

Yvan Baker

député provincial, Etobicoke-Centre

« Les aînés admis en soins de longue durée aujourd’hui ont des conditions médicales plus complexes qu’il y a cinq ans, la majorité d’entre eux présentant une certaine forme de démence. Le financement du gouvernement pour des soins infirmiers et des équipes du Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement à domicile est bien accueilli par nos foyers qui réalisent du travail formidable pour garantir que les aînés que nous servons obtiennent les soins de la meilleure qualité qui soit. En assurant la stabilité des ressources en soins infirmiers pour les trois prochaines années, tout en mettant l’accent sur les ressources spécialisées en services à domicile, nous faisons de grandes avancées pour gérer certains des besoins les plus pressants au sein de notre système. »

Candace Chartier

PDG, Ontario Long Term Care Association

« Ce récent investissement dans le Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement facilitera l’accès à des soins spécialisés pour les aînés ontariens présentant des comportements réactifs associés à la démence, à la maladie mentale, à la consommation ou à d’autres troubles neurologiques, ainsi que pour leurs partenaires de soins. La dynamique continue à évoluer à l’échelle des 14 réseaux locaux d’intégration des services de santé et ses répercussions rayonnent dans tous les secteurs du système de santé. En partenariat avec nos partenaires, le Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement continuera d’orienter la transformation positive du système tout en demeurant fermement enraciné dans l’expérience vécue. »

Donna Cripps

présidente du comité directeur du Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement et chef de la direction du Réseau local d'intégration des services de santé de Hamilton Niagara Haldiman

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être