Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario adopte des mesures pour prévenir l'abus d'opioïdes

Communiqué

L'Ontario adopte des mesures pour prévenir l'abus d'opioïdes

La province accroît le système de signalement en aiguillant les patients vers un traitement de grande qualité

L'Ontario déploie sa première stratégie exhaustive en matière d'opioïdes afin de prévenir la dépendance et les surdoses d'opioïdes en améliorant la collecte des données, en modernisant les activités de prescription et de distribution et en aiguillant les patients vers des services de traitement de la toxicomanie de grande qualité.

La stratégie de l'Ontario pour prévenir la dépendance et les surdoses comprennent les éléments suivants : 

  • Désigner le Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, comme le tout premier coordonnateur provincial de l'action en matière de surdoses de l'Ontario afin de lancer un nouveau système de surveillance et de signalement pour mieux répondre aux surdoses d'opioïdes de manière opportune, et d'orienter la manière de mieux prodiguer des soins directs. 
  • Élaborer des normes fondées sur les preuves pour les professionnels de la santé concernant les activités de prescription d'opioïdes appropriées, lesquelles seront publiées d'ici la fin de 2017/18, pour aider à prévenir la distribution et les prescriptions excessives non nécessaires.
  • Retirer les formules à concentration élevée d'opioïdes à action prolongée du formulaire du Programme de médicaments de l'Ontario à compter du 1er janvier 2017, pour aider à prévenir la dépendance et appuyer des activités de prescription appropriées.
  • Investir annuellement 17 millions de dollars dans le réseau ontarien pour les personnes atteintes de douleur chronique afin de créer ou d'agrandir 17 cliniques de la douleur chronique dans la province, garantissant que les patients reçoivent des soins rapides et appropriés.  
  • Élargir l'accès gratuit au naloxone, un médicament en cas de surdose, pour les patients et leurs familles par le truchement de pharmacies et d'organismes admissibles, afin de prévenir les décès liés aux surdoses.
  • Accroître l'accès au suboxone, un traitement contre la dépendance, et améliorer les résultats des patients et l'intégration des soins pour les personnes utilisant ce traitement.
  • Depuis le 1er octobre 2016, des contrôles plus stricts sur la prescription et la distribution des timbres de fentanyl sont entrés en vigueur. Les patients doivent désormais retourner leurs timbres de fentanyl usagés à leur pharmacie avant de pouvoir en recevoir d'autres.

La stratégie de l'Ontario concernant les opioïdes a été orientée par les recommandations du Comité consultatif du traitement à la méthadone et des soins, qui a été créé par la province pour donner des conseils sur le renforcement du traitement à la méthadone et des services connexes offerts en Ontario. Aujourd'hui, le Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, et le Dr Williams ont écrit à tous les fournisseurs de soins de santé en Ontario afin de décrire la stratégie et d'obtenir leur appui pour aider à prévenir et à réduire la dépendance et les surdoses aux opioïdes. Le gouvernement continuera à mener des consultations sur la stratégie et à cerner des domaines supplémentaires à tenir pour compte.

Moderniser les pratiques de gestion de la douleur et prévenir la dépendance et les surdoses aux opioïdes fait partie du plan du gouvernement visant à bâtir un Ontario meilleur grâce à son plan d'action en matière de soins de santé Priorité aux patients.Ce plan d'action offre aux patients un accès plus rapide aux bons soins, de meilleurs soins à domicile et en milieu communautaire, les renseignements dont ils ont besoin pour vivre en santé, et un système de soins de santé qui sera viable pour les générations à venir.

Faits en bref

  • En 2014, plus de 700 personnes sont mortes en Ontario de causes liées aux opioïdes, ce qui représente une augmentation de 266 % par rapport à 2002.
  • Le suboxone est utilisé pour traiter la dépendance aux opioïdes. Le risque de surdose mortelle de suboxone est significativement moins grand qu’avec la méthadone.
  • Le Comité consultatif du traitement à la méthadone et des soins est constitué d’experts en toxicomanie, de cliniciens expérimentés et de défenseurs des patients de partout en Ontario.
  • Les mesures prises par l’Ontario se fondent sur le rapport du groupe d’experts de 2012 intitulé La voie de l’avenir : Gestion des stupéfiants d’ordonnance en Ontario.
  • À l’automne 2016, des consultations publiques se dérouleront auprès notamment de familles, de soignants, d’universitaires, de professionnels de la santé et de personnes ayant une expérience personnelle, afin d’obtenir des observations sur la stratégie et de cerner des considérations importantes supplémentaires. Vous pouvez faire parvenir vos commentaires à l’adresse suivante : plandactionopioides@ontario.ca

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Dr Eric Hoskins

« L’usage abusif d’opioïdes est la troisième cause en importance de décès accidentels en Ontario. Notre approche exhaustive à cette crise ne fera pas qu’aider à sauver des vies, mais elle améliorera aussi la vie des familles et de collectivités entières. Étant donné l’urgence de ce problème, agir maintenant aura un impact réel sur la dépendance et les surdoses aux opioïdes. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Notre gouvernement reconnaît qu’il s’agit d’un important problème de sécurité publique pour l’Ontario. Mon ministère continuera à travailler étroitement avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, le Bureau du coroner en chef et nos partenaires des services de police, de lutte contre les incendies et correctionnels afin de soutenir cette initiative qui aide à sauver des vies. »

David Orazietti

ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels

« La dépendance aux analgésiques est un problème grave et complexe qui exige une approche exhaustive et globale. Nous tirons profit des travaux importants déjà en cours afin de réduire les surdoses et les décès liés aux opioïdes et de transformer le traitement des dépendances. »

Dr David Williams

médecin hygiéniste en chef de l’Ontario

« La province agit pour régler la crise de santé publique en matière de dépendance aux opioïdes en Ontario. D’importantes initiatives comme l’accès gratuit à du naloxone à ramener à la maison et la radiation de la liste des médicaments des formulations d’opioïdes à forte dose sont déjà en cours, mais cela ne suffit pas. Cette stratégie et les recommandations formulées par le Comité consultatif du traitement à la méthadone et des soins en Ontario sont le début d’une approche multimodale et intégrée qui fera de l’Ontario une collectivité publique de pointe dans la gestion de la douleur et du traitement aux agonistes opioïdes. »

Dr Meldon Kahan

coprésident, Comité consultatif du traitement à la méthadone et des soins

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être