Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario propose un nouveau plan triennal à l'OMA

Communiqué

L'Ontario propose un nouveau plan triennal à l'OMA

La proposition améliorerait l’accès des patients et favoriserait le soutien aux médecins de famille

L'Ontario a proposé aujourd'hui à l'Ontario Medical Association (OMA) un plan triennal qui aurait pour effet d'améliorer l'accès des patients aux soins en plus d'augmenter l'appui aux médecins de famille et de stabiliser le budget que la province consacre aux soins de santé. 

En vertu du plan proposé, les patients bénéficieraient d'un accès plus rapide aux médecins de famille, alors que ceux-ci pourraient compter sur un soutien additionnel et les honoraires versés aux spécialistes seraient réduits pour certaines interventions qu'il est maintenant possible de réaliser plus facilement et à moindre coût. Le plan proposé favoriserait également un budget durable et prévisible en matière de services de médecin, qui représentent un des facteurs de coûts les plus importants du système de santé ontarien.

De manière plus précise, le plan triennal qu'on propose à l'OMA comprendrait : 

  • une augmentation de 2,5 pour cent par année du budget consacré aux services de médecin;
  • l'ajout d'une somme de 185 millions de dollars en rémunération aux médecins de famille;
  • un examen du caractère équitable des honoraires versés aux médecins pour tenir compte des progrès technologiques et s'assurer que tous les médecins obtiennent une rémunération équitable;
  • l'augmentation à 1 440 du nombre de médecins de famille capables de participer aux modèles visant à offrir des soins complets aux patients sur la durée du plan proposé.

Cet investissement proposé contribuera à offrir des soins primaires mieux coordonnés et plus accessibles à l'échelle locale puisque c'est là où le plus de patients ont recours au système de santé. Une diminution des honoraires versés aux médecins qui facturent au-delà de 1 million de dollars annuellement ainsi qu'une réduction des honoraires versés en échange de certaines interventions particulières faciliteront les nouveaux investissements. Ces investissements aideront également les médecins de famille nouvellement diplômés des écoles de médecine à accueillir de nouveaux patients.

La nouvelle proposition a été présentée à l'OMA à des fins de consultation. Dans le cadre de cette proposition, le gouvernement s'est également engagé à n'entreprendre de manière unilatérale et généralisée aucune action en lien avec la rémunération des médecins.

La consolidation de la médecine familiale constitue un pas important vers l'avant dans le cadre du plan du gouvernement visant à bâtir un Ontario meilleur grâce à son plan intitulé Priorité aux patients : Plan d'action en matière de soins de santé, qui facilite l'accès des patients aux bons soins, à des soins à domicile et communautaires améliorés, à l'information dont ils ont besoin pour vivre en santé, ainsi qu'à un système de santé durable à l'intention des générations futures.

Faits en bref

  • Le gouvernement est déterminé à assurer que les patients qui désirent un fournisseur de soins primaires - tels un médecin ou une infirmière praticienne - puissent en trouver un et à améliorer ainsi la disponibilité des soins le jour même, le lendemain, après les heures et les week-ends.
  • Ce plan qu’on propose représente une croissance budgétaire deux fois plus élevée que ce que le juge en chef à la retraite Warren Winkler recommandait à l’OMA et au gouvernement.
  • Quatre-vingt-quatorze pour cent (94 %) de la population de l’Ontario ont maintenant accès à un fournisseur de soins de santé primaires. Grâce à son plan Priorité aux patients : Plan d’action en matière de soins de santé, l’Ontario est déterminé à jumeler un médecin de famille ou une infirmière praticienne à tous ceux qui le désirent.
  • Depuis 2004, le gouvernement a mis sur pied 200 équipes de santé familiale et 25 cliniques qu’il a confiées à des infirmières praticiennes en plus d’avoir encouragé une expansion considérable des centres de santé communautaire dans la province.
  • Le financement consacré aux soins à domicile et aux soins communautaires, incluant la santé mentale et la toxicomanie, a augmenté au rythme d’environ 5 % par année depuis 2013.
  • En 2015, l’Ontario a dispensé des soins à domicile à près de 650 000 personnes, ce qui comprend 28,7 millions d’heures de soutien personnel et d’assistance aux familles, 6,9 millions de visites d’infirmières, ainsi que 2,1 millions d’heures en quarts de travail de la part des infirmières.

Ressources additionnelles

Citations

Dr Eric Hoskins

« Les médecins jouent un rôle de premier plan dans la vie des patients ontariens et je suis bien placé pour constater les durs efforts qu’ils consacrent afin d’offrir jour après jour les soins de la plus haute qualité qui soit à leurs patients. » Les Ontariens ont besoin qu’on investisse maintenant dans leur système de santé afin qu’ils puissent ainsi avoir accès aux soins dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être