Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des investissements pour réduire les temps d'attente

Document d'information archivé

Des investissements pour réduire les temps d'attente

Ministère de la Santé

L'Ontario améliore l'accès aux services de santé de haute qualité pour l'ensemble de la population de la province en investissant 1,3 milliard de dollars sur trois ans en vue de réduire les temps d'attente d'un bout à l'autre du continuum de soins. Ce financement comprend :

  • 529,7 millions de dollars au secteur hospitalier pour des services prioritaires tels que les actes médicaux fondés sur la qualité et les services liés aux temps d'attente;
  • 357,6 millions de dollars pour les services prioritaires dans les hôpitaux;
  • 107,7 millions de dollars afin de soutenir les modèles de soins fondés sur des données probantes pour les problèmes de santé très fréquents en commençant par les problèmes musculosquelettiques;
  • 85 millions de dollars pour soutenir les investissements dans les soins communautaires;
  • 74,1 millions de dollars pour les services en santé mentale et en gestion des dépendances;
  • 71,2 millions de dollars pour soutenir l'adoption des plus récentes technologies numériques;
  • 66,2 millions de dollars pour la télémédecine.

Au cours de la prochaine année, cela signifiera un meilleur accès aux interventions prioritaires pour lesquelles l'accès est difficile ou pour lesquelles la demande s'accroît. En voici quelques exemples :

  • plus de 28 000 nouvelles heures d'IRM, ciblant les patients à risque élevé, dont ceux qui sont atteints du cancer;
  • 2 800 arthroplasties supplémentaires de la hanche et du genou;
  • plus de 2 100 nouvelles chirurgies de la cataracte;
  • le soutien d'une technique endovasculaire pour le traitement des AVC, une nouvelle pratique fondée sur des données probantes;
  • 149 chirurgies supplémentaires du pied et de la cheville chez des adultes et 435 chirurgies supplémentaires du strabisme, qui peuvent empêcher les enfants de perdre la vue;
  • l'augmentation du nombre de services essentiels dans les hôpitaux afin de réduire les temps d'attente pour les traitements, y compris de nouvelles interventions cardiovasculaires, l'élargissement des soins pour les personnes souffrant de maladies rares et les transplantations d'organes;
  • l'accroissement de la disponibilité des services d'optométrie assurés.

L'Ontario élargit aussi l'accès à des solutions innovatrices qui réduisent les temps d'attente pour consulter des spécialistes, grâce notamment aux mesures suivantes :

  • mettre en œuvre de nouvelles innovations afin de garantir que les patients reçoivent des soins à l'endroit le plus approprié, y compris à domicile et dans la collectivité, ce qui libérerait des lits d'hôpitaux pour les personnes qui en ont besoin;
  • élargir à l'échelle de la province le service de consultation électronique (eConsultation), qui met en contact des patients avec des spécialistes en ligne, afin qu'ils puissent obtenir plus rapidement les soins dont ils ont besoin.Ce service virtuel offre une réponse aux patients en moyenne dans les trois jours ouvrables, en plus de réduire de 40 pour cent les aiguillages non nécessaires pour un rendez-vous en personne avec un spécialiste;
  • élargir jusqu'à cinq RLISS le service d'aiguillage électronique (eReferral), un système d'aiguillage en ligne pour mettre plus rapidement des patients en contact avec des spécialistes ou pour obtenir plus rapidement des aiguillages pour les patients vers d'autres services dans leur collectivité;
  • élargir l'accès simplifié aux spécialistes à l'échelle de la province pour les patients évalués pour un remplacement de la hanche ou du genou, grâce à des centres d'admission et d'évaluation centraux, où les patients qui ont besoin d'une consultation chirurgicale sont aiguillés vers le prochain chirurgien disponible ou vers le chirurgien de leur choix;
  • élargir des programmes tels que les cliniques interprofessionnelles d'évaluation et d'éducation en matière de lombalgie, qui évaluent les patients atteints de lombalgie, réduisant les aiguillages et les tests diagnostiques non nécessaires, et qui leur offrent les soins et l'information dont ils ont besoin pour gérer efficacement leur douleur.

L'Ontario améliore également l'accès aux services de soins à domicile et en milieu communautaire pour aider les gens à retourner chez eux plus rapidement après un séjour à l'hôpital et à faire moins de visites à l'hôpital, notamment grâce à du financement supplémentaire pour :

  • 1,5 million d'heures de services de soutien à la personne;
  • 390 000 heures de soins infirmiers;
  • 110 000 heures de réadaptation;
  • 600 000 heures de services de répit pour les aidants.

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être