Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre de la Santé et des Soins de longue durée sur les rapports de la vérificatrice générale

Déclaration

Déclaration du ministre de la Santé et des Soins de longue durée sur les rapports de la vérificatrice générale

Le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, le DEric Hoskins, a publié aujourd'hui la déclaration suivante sur les rapports de la vérificatrice générale : 

Programmes de médicaments de l'Ontario

« Nous tenons à remercier la vérificatrice générale de son rapport sur les programmes de médicaments de l'Ontario et des recommandations qui en découlent. Comme l'a souligné la vérificatrice générale, l'Alliance pancanadienne pharmaceutique a fructueusement réduit les prix des médicaments pour la population ontarienne et canadienne, entraînant des économies annuelles de 1,3 milliard de dollars. Nous pouvons en faire plus pour nous assurer que nous obtenons le meilleur prix qui soit pour les médicaments, afin que ces économies puissent être réinvesties pour financer de nouvelles. Pharmacothérapies innovatrices. Le Canada est le seul pays industrialisé qui détient une assurance-maladie universelle, mais aucune stratégie nationale d'assurance-médicaments. Nous savons qu'il faudra faire preuve d'esprit de direction pour y parvenir, mais nous avons une occasion de paver la voie en Ontario. L'Assurance-médicaments fournira une approche uniforme et nationale pour la couverture des médicaments. Nous espérons continuer cette conversation avec nos partenaires provinciaux, territoriaux et fédéraux afin d'aider à garantir l'abordabilité pour le gouvernement et l'accès pour les patients. »

Cancer

« Je remercie la vérificatrice générale de son rapport sur le système de soins oncologiques de l'Ontario. La vérificatrice soulève avec raison que du point de vue des résultats, notre système excelle à offrir rapidement un traitement salvateur à ceux qui en ont le plus besoin. Nous avons la chance d'avoir un système qui possède les meilleurs taux de survie pour les cancers de la prostate, du sein, du côlon et du poumon au Canada et un taux de mortalité par cancer qui, selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la Santé, est l'un des meilleurs au monde et qui se compare favorablement aux États-Unis, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et à la France.

Nous travaillons déjà avec acharnement à améliorer la prestation des services et les résultats liés à un certain nombre de recommandations de la vérificatrice générale et sommes impatients d'examiner toutes ses autres conclusions plus attentivement. Par exemple, nous avons haussé le financement pour les cancers du sang, notamment les greffes de cellules souches, au cours des deux dernières années de plus de 73 millions de dollars pour favoriser le renforcement de la capacité ici même dans la province. Nous avons aussi investi dans de nouveaux projets d'immobilisations au Centre Sunnybrook, à l'association des sciences de la santé de Hamilton, au London Health Sciences Centre, à l'Hôpital d'Ottawa et dans le Réseau universitaire de santé.

En ce qui concerne les médicaments contre le cancer, nous reconnaissons que certains médicaments peuvent être dispendieux pour la population ontarienne, et nous savons que beaucoup de travail peut encore être fait. C'est pourquoi il est si important que nous lancions l'Assurance-santé Plus : Assurance-médicaments pour les enfants et les jeunes qui fournit gratuitement plus de 4 400 médicaments sur ordonnance de notre formulaire aux enfants et aux jeunes de 24 ans et moins, et que nous continuions à travailler avec nos partenaires provinciaux, territoriaux et fédéraux à concrétiser l'objectif d'un régime d'assurance-médicaments national. »

Maladies chroniques

« Notre gouvernement prend très au sérieux la promotion de la santé et la prévention des maladies chroniques. Au fil du temps, nous avons adopté un certain nombre de mesures pour améliorer les programmes provinciaux précisément pour nous assurer que la population ontarienne a conscience des options de modes de vie sain et connaît les services auxquels elle a accès. Notre programme communautaire de services paramédicaux, devenu permanent l'an dernier, comprend de l'éducation par les ambulanciers paramédicaux afin d'aider les gens à en apprendre plus sur un mode de vie sain et la prévention des maladies chroniques. Nous avons augmenté le nombre d'équipes de formation à l'intention des diabétiques de 220 à 321 pour aider les gens à prendre en charge leur diabète et les complications qui y sont associées. Depuis 2014, plus de 73 000 personnes ont pris part à des activités communautaires de prévention du diabète, notamment de modification du comportement, de dépistage des facteurs de risque et de sensibilisation accrue au diabète.

La Stratégie ontarienne pour la santé des enfants a été lancée en 2013 et se concentre sur des interventions clés afin de favoriser un poids idéal chez les enfants et les jeunes au moyen de l'activité physique et d'une alimentation saine. L'Ontario est la seule province à exiger l'affichage des calories sur les menus dans les lieux de restauration réglementés, afin d'aider les familles à faire des choix éclairés en donnant aux personnes des renseignements concernant ce qu'elles mangent lorsqu'elles commandent à manger ou mangent à l'extérieur.

En raison d'efforts concertés, comme la stratégie Ontario sans fumée, la province a réduit le taux de tabagisme de 20,9 pour cent en 2005 à 17,4 pour cent en 2014. Nous savons cependant que beaucoup de chemin reste à parcourir et qu'il est essentiel que nous nous continuions à travailler avec nos bureaux de santé publique et nos partenaires partout en Ontario afin de nous assurer que nous utilisons l'expertise et l'expérience locales. Nous remercions la vérificatrice générale pour ses recommandations que je veillerai à étudier avec mon ministère. » 

Laboratoires hospitaliers et communautaires

« Les laboratoires communautaires sont un élément clé du système de santé. C'est pourquoi notre gouvernement continue d'agir pour améliorer la valeur des services de laboratoire, l'accès à ses services et leur utilisation partout dans la province. Nous convenons avec la vérificatrice générale que la population ontarienne a accès à des analyses de laboratoire qui sont à la fois sécuritaires et précises, en plus d'être offertes rapidement. Nous reconnaissons l'importance que revêtent les services de laboratoire et les services génétiques en Ontario et nous avons pris un certain nombre de mesures pour moderniser ce secteur. En 2015, le ministère a créé la Direction des laboratoires communautaires et de génétique afin d'améliorer la valeur, l'accès, la responsabilisation et la qualité en matière de service. Nous avons aussi consulté les patients et nos laboratoires partenaires pour améliorer l'accès aux services des laboratoires communautaires dans les régions rurales et du Nord de la province. Nous remercions la vérificatrice générale de ses recommandations et nous continuerons nos efforts pour accroître la capacité dans l'ensemble du système de santé en ce qui concerne les services de laboratoire. »

Centres de santé communautaire

« Notre gouvernement convient avec la vérificatrice générale que les centres de santé communautaire de l'Ontario offrent un accès important aux soins de santé à plus d'un demi-million d'Ontariennes et d'Ontariens, dont plusieurs font partie de populations vulnérables, notamment des nouveaux Canadiens, des sans-abri et des personnes âgées. La Loi de 2016 donnant la priorité aux patients a été un premier pas important pour aider notre système à renforcer l'autonomie des planificateurs des soins de santé et pour nous assurer que nous fournissons des ressources ciblées et fondées sur les données probantes équitablement dans la province. Nous souhaitons remercier la vérificatrice générale de ses recommandations sur la manière dont nous pouvons renforcer encore plus les centres de santé communautaire en Ontario. »

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être