Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario agit rapidement pour accroître les programmes salvateurs de prévention des surdoses

Communiqué archivé

L'Ontario agit rapidement pour accroître les programmes salvateurs de prévention des surdoses

Les plus récentes données indiquent que les décès reliés aux opioïdes continuent d’augmenter

L'Ontario élargit l'accès aux services de lutte contre la toxicomanie et de réduction des méfaits dans la province, alors que les plus récentes données indiquent que les décès reliés aux opioïdes continuent d'augmenter.

Il y a en effet eu 1 053 décès reliés aux opioïdes en Ontario entre janvier et octobre 2017, comparativement à 694 au cours de la même période en 2016, ce qui représente une augmentation de 52 pour cent. De janvier à décembre 2017, il y a eu 7 658 visites au service des urgences reliées à des surdoses d'opioïdes, comparativement à 4 453 au cours de la même période en 2016, soit une hausse de 72 pour cent.

 Pour aider à combattre la crise, plus de 85 fournisseurs de services de santé mentale et de lutte contre les dépendances à l'échelle de la province améliorent les services et les soutiens en matière de traitement des problèmes de consommation d'opioïdes. Douze de ces fournisseurs appuient des soutiens ciblés pour les jeunes. Plus de 20 fournisseurs investissent dans des services de gestion du sevrage en Ontario. Plus de 30 collectivités profiteront aussi de cliniques d'accès rapide pour le traitement de la toxicomanie (cliniques ARTT) nouvelles ou agrandies. En outre, jusqu'à 40 fournisseurs embauchent de nouveaux travailleurs de première ligne et travailleurs sociaux pour offrir des services de consultation, de gestion de cas et d'autres soutiens.

Depuis le lancement du nouveau programme de centres de prévention des surdoses en janvier, quatre centres ont été approuvés, dont le premier a maintenant ouvert ses portes à London, en Ontario. Les services d'injection supervisée, qui offrent des aiguillages vers des services de soins primaires, des services sociaux et de traitement de la toxicomanie et de la santé mentale, ou l'accès à ceux-ci, continuent également d'augmenter. Ces deux services offrent des soutiens salvateurs et faciles d'accès dans un environnement exempt de préjugé, ainsi que des soutiens en matière de réduction des méfaits.

Les autres initiatives mises en œuvre dans le cadre de la Stratégie ontarienne pour prévenir la dépendance et les surdoses relatives aux opioïdes comprennent les suivantes :

  • Publier, en collaboration avec Qualité des services de santé Ontario, trois nouvelles normes de qualité relatives aux opioïdes fondées sur des données probantes et élaborées avec des experts cliniques et des personnes ayant une expérience directe en la matière. Ces normes décrivent la prescription améliorée d'opioïdes pour la douleur chronique aiguë de courte durée et de longue durée, ainsi que la manière de cerner au mieux les personnes présentant un trouble de consommation des opioïdes et de leur prodiguer les meilleurs soins qui soient.
  • Rendre les trousses de naloxone en vaporisateur nasal faciles à utiliser gratuites dans les pharmacies participantes, ce qui permettra aux gens de choisir entre les vaporisateurs nasaux et les trousses d'injection qui étaient déjà offertes.
  • Élargir la campagne d'éducation publique afin de garantir que les gens sachent comment obtenir gratuitement de la naloxone et comment elle peut être utilisée pour contrer temporairement une surdose d'opioïdes, y compris fournir aux pharmacies des affiches et des brochures avec des renseignements sur les opioïdes d'ordonnances destinés aux clients, notamment sur la façon de les utiliser de façon sécuritaire et sur leurs risques potentiels.

Faits en bref

  • L’Ontario a approuvé près de 7 millions de dollars en financement pour sept services d’injection supervisée. Cinq de ces centres (trois à Toronto et deux à Ottawa) ont ouvert leurs portes entre août 2017 et février 2018. La province continue d’accepter les demandes de financement.
  • Les centres de prévention des surdoses offrent des soutiens et des services de base en matière de réduction des méfaits comme des injections supervisées et l’accès à des fournitures de réduction des méfaits et à de la naloxone.
  • Le 12 février 2018, les premiers centres de prévention des surdoses ont ouvert leurs portes à London, en Ontario. Trois autres centres devraient ouvrir en avril 2018. La province continue d’accepter les demandes de financement.
  • Qualité des services de santé Ontario et le Council of Academic Hospitals of Ontario contribuent à soutenir le déploiement provincial du modèle d’accès rapide pour le traitement de la toxicomanie, avec du financement de la province.
  • Au cours des trois prochaines années, la province investira plus de 222 millions de dollars pour lutter contre la crise des opioïdes en Ontario, notamment en élargissant les services de réduction des méfaits, en embauchant davantage d’intervenants de première ligne et en améliorant l’accès aux soutiens en matière de toxicomanie à l’échelle de la province.

Ressources additionnelles

Citations

« Ces chiffres sont un rappel des raisons pour lesquelles nous mettons tant d’efforts pour aborder la crise des opioïdes sur tous les fronts. Nous travaillons à sauver des vies, maintenant et à long terme, ainsi qu’à aider toutes les personnes en Ontario concernées par cette tragédie. »

Dre Helena Jaczek

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Plus nous en apprenons sur la crise des opioïdes, plus nous continuons à améliorer la réponse que nous y apportons. En surveillant les données, nous pouvons modifier notre stratégie et mettre nos ressources là où elles aideront le plus la population de toute la province. »

Dr David Williams

médecin hygiéniste en chef

« En améliorant les méthodes de collecte des données, nous avons une meilleure idée de la réalité du problème que représentent les opioïdes en Ontario. Nous avons l’espoir que ces nouveaux renseignements orienteront des décisions factuelles, entraînant de meilleurs programmes mieux ciblés pour aider toutes les personnes touchées par la consommation dangereuse d’opioïdes. »

Dr Dirk Huyer

coroner en chef de l’Ontario

Renseignements

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être