Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario finance des postes de résidents additionnels pour les diplômés en médecine

Communiqué archivé

L'Ontario finance des postes de résidents additionnels pour les diplômés en médecine

La province s’assure que les nouvelles places soient dans des spécialités où la population a le plus besoin de soins

L'Ontario contribue à répondre à la demande pour des médecins dans les collectivités partout dans la province en finançant plus de postes de résidents pour les diplômés qui ont terminé leur formation élémentaire dans une école de médecine de l'Ontario.

La province collabore avec les écoles de médecine en vue de créer plus de postes de résidents spécialisés au cours de la prochaine année scolaire pour les diplômés qui n'ont pas été jumelés à un poste de résident, afin de s'assurer que tous les diplômés non jumelés soient placés. Les diplômés qui occuperont ces postes de résidents additionnels seront tenus de fournir deux années de service dans des collectivités sous-desservies partout dans la province - par exemple, dans certaines régions du Nord de l'Ontario. La population aura ainsi un meilleur accès à des médecins offrant des services spécialisés comme la médecine familiale, la médecine d'urgence, la médecine interne, la pédiatrie et la psychiatrie. 

L'Ontario collabore avec des partenaires d'un bout à l'autre du pays afin d'élaborer et de mettre en œuvre une solution à plus long terme à ce défi pancanadien.

Cet investissement, de concert avec les efforts de l'Ontario avec les six écoles de médecine de la province et avec ses partenaires à l'échelle du Canada en vue de coordonner les occasions de résidence, garantiront un nombre stable de médecins dans les collectivités partout dans la province, maintenant et à l'avenir.

Le plan de l'Ontario pour soutenir les soins, créer des possibilités et rendre la vie plus abordable en cette période d'évolution rapide de l'économie comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans et les personnes âgées d'au moins 65 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • L’Ontario investit jusqu’à 23 millions de dollars sur six ans pour créer plus de postes de résidents à l’échelle de la province pour les diplômés en médecine.
  • 94 per cent de la population ontarienne a accès à un fournisseur de soins de santé primaires.
  • La province a considérablement augmenté le bassin de médecins depuis 2003. Au cours de cette période, le nombre de médecins pratiquant en Ontario a ainsi augmenté de 38 pour cent.
  • Depuis 2003, le gouvernement de l’Ontario a doublé le nombre de postes de résidents de première année.

Ressources additionnelles

Citations

« En finançant plus d’occasions de résidence dans la province, notre gouvernement assure un accès aux soins dans les régions où la population de l’Ontario en a le plus besoin et aide les étudiants en médecine à réaliser leur potentiel. Cet investissement d’avenir est une autre façon dont nous offrons des soins de santé de qualité supérieure, plus près du domicile de chacun. »

Dre Helena Jaczek

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Le gouvernement de l’Ontario a entendu haut et fort la voix de ses étudiants en médecine – et nous sommes très heureux de mettre immédiatement en œuvre un plan d’action pour tous les étudiants non jumelés de la province. Nous saluons de tout cœur le soutien de la ministre de la Santé Helena Jaczek et nous avons hâte de collaborer avec le Ministère pour élaborer un plan durable à long terme qui réponde aux besoins tant des patients de l’Ontario que de nos étudiants. »

Dr Trevor Young

doyen de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto et coprésident du Conseil des facultés de médecine de l’Ontario

« L’investissement du Ministère est une excellente première étape pour résoudre la question du nombre grandissant de diplômés en médecine non jumelés en Ontario. Nous saluons cet engagement clair visant à assurer un poste de résident à tous les diplômés en médecine de la province et nous espérons que d’autres mesures viendront garantir que notre système de planification des services de médecin soit robuste, transparent et fondé sur les besoins des patients. »

Vivian Tam

directrice de la représentation,Ontario Medical Students Association (OMSA)

« Il s’agit d’une réponse significative du MSSLD en appui aux diplômés des écoles de médecine de l’Ontario qui pourront maintenant terminer leur formation et offrir les soins dont la population de la province a besoin. L’AFMC a hâte de collaborer avec le Ministère et avec tous les bailleurs de fonds provinciaux afin de trouver des solutions à long terme qui pourront être mises en œuvre à temps pour le jumelage de 2019. »

Dre Geneviève Moineau

présidente-directrice-générale, Association des facultés de médecine du Canada

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être