Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la vice-première ministre et ministre de la Santé et des Soins de longue durée sur les centres de prévention de surdoses et les services de consommation supervisée

Déclaration

Déclaration de la vice-première ministre et ministre de la Santé et des Soins de longue durée sur les centres de prévention de surdoses et les services de consommation supervisée

Nous continuons à prendre très au sérieux la crise des opioïdes. J'ai examiné les données les plus récentes, les preuves et les modèles actuels de centres, visité différents centres et tenu des consultations. Je suis présentement en train de mettre la touche finale à mes recommandations. 

Il s'agit d'une décision importante que nous devons prendre correctement, sans précipitation. À cette fin, nous demandons officiellement au gouvernement fédéral d'élargir l'exception objective de l'Ontario en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances pendant que nous concluons notre examen.

Une des toutes premières priorités de notre gouvernement est de s'assurer que tous les efforts pour lutter contre la dépendance aux opioïdes visent à faire entrer les gens en cure de désintoxication et à aider ceux et celles aux prises avec une dépendance à obtenir l'aide dont ils ont besoin. C'est pourquoi notre gouvernement a promis d'investir 3,8 milliards de dollars dans des soutiens en santé mentale, en lutte contre la toxicomanie et en logement sur une période de dix ans.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être