Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario réduit les temps d'attente pour les soins de santé mentale et de lutte contre la toxicomanie

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario réduit les temps d'attente pour les soins de santé mentale et de lutte contre la toxicomanie

TORONTO — Le gouvernement pour la population de l'Ontario investit dans des services de santé mentale et de lutte contre la toxicomanie instamment nécessaires et mobilise les dirigeants en santé, le personnel de première ligne et les personnes ayant des expériences directes afin de s'attaquer aux lacunes critiques qui existent dans le système de santé mentale de la province.

La vice-première ministre et ministre de la Santé et des soins de longue durée, Christine Elliott, était aujourd'hui à l'Hôpital St. Michael afin d'annoncer la première vague de financement direct en santé mentale et en lutte contre la toxicomanie qui comprend l'ajout de plus de 50 nouveaux lits en santé mentale dans 12 hôpitaux de toute la province.

« Le gouvernement pour la population de l'Ontario est résolu à s'assurer que chaque dollar est directement injecté dans des services qui feront une différence significative pour les patients, a déclaré Mme Elliott. Cet investissement immédiat favorisera la réduction des temps d'attente pour les personnes qui ont besoin d'un traitement de santé mentale et contre la toxicomanie à l'hôpital. »

L'annonce d'aujourd'hui fait partie de la promesse du gouvernement d'investir 3,8 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années afin d'élaborer et de déployer une stratégie exhaustive et orientée en matière de santé mentale et de lutte contre la toxicomanie.

De plus, notre gouvernement collabore avec les dirigeants en santé, les experts en la matière, les partenaires et les associations du secteur, les fournisseurs de soins de santé et les personnes détenant une expérience directe afin de circonscrire les besoins en santé mentale et en lutte contre la toxicomanie dans la province. 

« Ces discussions aideront à orienter les décisions alors que nous nous apprêtons à finalement édifier un système exhaustif et orienté en matière de santé mentale et de lutte contre la toxicomanie en Ontario, a expliqué Mme Elliott. Notre gouvernement s'est donné comme objectif de créer un Ontario où les patients n'ont pas besoin d'être en crise pour obtenir le traitement de santé mentale et contre la toxicomanie dont ils ont besoin, lorsqu'ils en ont besoin. Nous continuerons de faire de la santé mentale une priorité et nous travaillerons à faire de l'Ontario un endroit où tout un chacun est pleinement soutenu dans son cheminement vers un bien-être mental. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être