Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement pour la population de l'Ontario élimine les obstacles à de meilleurs soins aux patients

Communiqué

Le gouvernement pour la population de l'Ontario élimine les obstacles à de meilleurs soins aux patients

Un système de santé renouvelé, interconnecté et durable réduira les soins de santé de couloir en concentrant les ressources sur les besoins des patients

TORONTO — Aujourd'hui, la vice-première ministre et ministre de la Santé et des Soins de longue durée, Christine Elliott, a déposé le plan à long terme du gouvernement de l'Ontario pour corriger et renforcer le système de santé public, en se concentrant directement sur les besoins des patients et des familles de l'Ontario.

« La population de l'Ontario mérite un système de soins de santé interconnecté qui donne la priorité à ses besoins, dit la ministre Elliott. Parallèlement, la population de l'Ontario mérite d'avoir l'assurance que ce système est durable, et accessible à tous les patients et à leurs familles, sans égard à l'endroit où l'on vit, à son revenu ou au type de soins dont on a besoin. »

Voici comment le nouveau plan de l'Ontario améliorerait l'accès aux services et le vécu des patients :

  • Organisation des fournisseurs de soins de santé afin qu'ils travaillent en équipe coordonnée, axée sur les patients et les besoins locaux particuliers. Les patients passeraient sans accroc d'un fournisseur de soins à un autre (par exemple, de l'hôpital aux fournisseurs de soins à domicile, avec un historique des antécédents, un dossier de patient et un plan de soins).
  • Aide fournie en permanence aux patients, aux familles et aux personnes soignantes pour leur permettre de se retrouver dans le système de santé public.
  • Intégration de plusieurs organismes provinciaux et programmes provinciaux spécialisés en un seul organisme afin de créer un point central de responsabilisation et de supervision du système de santé. Cela améliorerait les directives cliniques, le soutien offert aux fournisseurs et permettrait d'offrir des soins de meilleure qualité aux patients.
  • Amélioration de l'accès à des outils numériques sécuritaires, notamment les dossiers de santé en ligne et des options virtuelles en matière de soins pour les patients — une approche du 21e siècle en matière de soins de santé.

« Si nous nous attendons à de réelles améliorations que les patients ressentiront directement, nous devons mieux coordonner le système de santé public afin qu'il soit axé sur les besoins des gens et les résultats. Cela permettra aux équipes locales de fournisseurs de soins de connaître et de comprendre les besoins de chaque patient, et d'offrir les soins appropriés, interconnectés et de grande qualité auxquels la population ontarienne s'attend et qu'elle mérite », ajoute la ministre Elliott.

L'approche axée sur le patient renouvelée de l'Ontario va de pair avec des investissements historiques dans les soins de longue durée pour les aînés et dans les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances améliorés pour les familles. L'Ontario investit 3,8 milliards de dollars sur 10 ans afin de mettre en place un système global et interconnecté pour le traitement des problèmes de santé mentale et de dépendances, et d'ajouter 15 000 nouveaux lits de soins de longue durée sur cinq ans et 30 000 lits sur 10 ans.

« Notre gouvernement adopte une approche globale et pragmatique des enjeux du système de santé public, poursuit la ministre Elliott. En nous concentrant sans relâche sur l'expérience du patient, et sur des soins mieux interconnectés, nous réduirons les temps d'attente et mettrons fin aux soins de santé de couloir. La population ontarienne peut être certaine qu'il y aura un système de santé durable pour elle quand et où elle en aura besoin. »

Faits en bref

  • Le gouvernement entend déposer un projet de loi qui, s’il est adopté, soutiendra la création d’équipes Santé Ontario locales qui interconnecteront les fournisseurs et les services de soins de santé autour des patients et des familles, et qui intégreront plusieurs organismes provinciaux en un seul organisme — Santé Ontario.
  • Le processus entier sera déployé progressivement afin de s’assurer que la population ontarienne peut continuer à communiquer avec ses fournisseurs de soins de santé comme d’habitude durant le processus de transition.
  • Le gouvernement a consulté des patients, des familles, du personnel infirmier, des médecins et d’autres personnes qui offrent des soins directs aux patients, notamment le Conseil du premier ministre pour l’amélioration des soins de santé et l’élimination de la médecine de couloir et ses groupes de travail, le Conseil consultatif ministériel des patients et des familles, ainsi que des experts du système de santé et des universitaires.
  • L’Ontario a actuellement un vaste réseau d’organismes provinciaux et régionaux, d’organismes de surveillance clinique et 1 800 organismes de fournisseurs de services de santé. C’est déconcertant pour les patients et les fournisseurs qui essaient de se retrouver dans le système de santé.

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être